Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

13 Techniques qui permettent aux enfants d’apprendre à faire leurs devoirs et à réviser seuls

Au cours de la scolarité des enfants, le rôle des parents est fondamental. Durant ces années, la communication, le respect et l’accompagnement sont des éléments à prendre en considération, puisqu’ils commencent à se construire en tant que futurs adultes. Les bons et les mauvais éléments de cette étape se reflèteront forcément à un moment de leur vie. L’éducation du passé n’est pas la même que celle d’aujourd’hui, alors il est important de s’adapter aux nouveaux dispositifs pour que les enfants puissent grandir avec une estime d’eux-mêmes.

Il existe de nombreux conseils d’experts pour les parents, c’est pourquoi chez Sympa, nous avons aujourd’hui décidé d’illustrer les bonnes et les mauvaises attitudes parentales que nous rencontrons au quotidien.

1. Communique clairement, avec affection et respect

Contrôle tes émotions lorsque tu communiques avec tes enfants. Il n’est pas nécessaire de crier ou de se disputer, tu es une personne adulte et tu dois gérer ton tempérament. Discute avec eux tranquillement, demande comment ils vont, s’ils ont eu des problèmes pendant la journée, ainsi que pourquoi cette situation a eu lieu. Ce type de conversation évitera de futurs problèmes et permettra de conserver une ambiance pacifique au sein du foyer.

2. Fixe des règles cohérentes

L’autorité à la maison n’a rien à avoir avec le fait d’avoir un tempérament autoritaire. Tu peux fixer des règles à tes enfants pour les accompagner et leur apporter une certaine sécurité. Tu dois délimiter un temps pour les responsabilités et pour les loisirs. Il est important de les faire perdurer pour que ton enfant comprenne qu’elles ont du sens et qu’elles fonctionnent. Si tu es convaincu de ces règles, alors ton enfant le sera aussi.

3. Sois conscient de leur réussite

En tant que parent, tu as certaines attentes concernant tes enfants, puisque tu souhaites le meilleur pour eux. Tu dois le montrer de manière à les faire apprendre et progresser. Par conséquent, lorsqu’ils obtiennent une bonne note, même si ce n’est pas la meilleure, il faut leur montrer que tu es conscient de leur réussite, en passant du temps avec eux. Une telle attitude leur permettra d’avoir confiance en eux et une meilleure estime d’eux-mêmes, afin de les préparer aux différents obstacles de la vie.

4. Suis de près l’évolution de tes enfants

Connaître l’école de ton enfant est fondamental. Identifie ses méthodes d’apprentissage et d’évaluation. Il est primordial d’être au courant des matières enseignées, mais également de te rendre à toutes les réunions parents-professeurs, pour pouvoir échanger avec les enseignants. Grâce à ces informations, il sera plus facile de communiquer s’il y a un problème.

5. La routine de révisions et de repos doit être réaliste

Tu peux organiser un emploi du temps avec ton enfant pour l’aider à faire ses devoirs. Par contre, il n’est pas judicieux que ce soit le soir, parce que vous serez fatigués et moins motivés. Il est aussi important de ne pas y consacrer de longues heures, parce que l’attention et la motivation seront moins présentes. Tu dois être réaliste, le repos est aussi important. En trouvant le parfait équilibre entre les deux, il y aura moins de problèmes.

6. Sois conscient de l’importance du lieu de révisions

Les conditions et l’environnement pour pouvoir réfléchir et étudier sont essentielles. Idéalement, cette activité doit avoir lieu sur une table ou un bureau propre et rangé. Cela peut être dans un lieu spécifique de la maison ou dans la chambre des enfants. Plus les distractions sont éloignées, mieux c’est. Le lieu doit lui donner envie d’apprendre et de se concentrer.

7. Montre que tu comprends

Certains jours, il est possible que ton enfant n’ait pas envie de faire ses devoirs. Les raisons peuvent être diverses et variées, mais tu dois lui demander pourquoi, et à partir de cette conversation, tu pourras en tirer tes propres conclusions. Ne pas vouloir les faire n’est pas la même chose que de ne pas avoir les capacités. Il est primordial d’essayer de le comprendre, pour ensuite pouvoir l’aider.

8. Offre-leur la liberté de s’organiser et de travailler seuls

En grandissant, la charge horaire de tes enfants sera plus importante. Tu peux participer à leur organisation, mais il n’est pas nécessaire de le faire de manière directe. Il est fondamental qu’ils aient la possibilité de gérer leur emploi du temps, puisqu’ils savent à quel moment de la journée ils sont plus aptes à réaliser certaines tâches. Pour cela, tu peux leur proposer un agenda, un calendrier ou un bloc-notes.

9. Tu dois les aider et superviser leur travail, mais ne pas faire leurs devoirs

Superviser est une chose, faire ses devoirs à sa place en est une autre. Ta responsabilité est de l’accompagner, d’être à ses côtes s’il a besoin d’aide, mais c’est ton enfant qui doit trouver des solutions, pas toi. Si par fatigue ou autre, tu fais le travail à sa place, tu risques d’interrompre son processus d’apprentissage. Tu ne dois jamais oublier que les enfants doivent réaliser leurs devoirs par eux-mêmes.

10. Assiste à leurs progrès et motive-les

En les laissant s’organiser et faire leurs devoirs, tu contribues à l’indépendance de tes enfants. Mais cela ne veut pas dire que tu t’en désintéresses. Assister à leurs progrès, en être conscient et motiver tes enfants font partie de tes responsabilités. Pour les motiver, tu peux utiliser un langage qui les encourage et qui leur donne confiance en eux.

11. N’interdis pas l’utilisation des nouvelles technologies

Les nouvelles technologies ne sont pas l’origine du problème, mais l’utilisation et la fonction qu’elles ont dans le processus d’apprentissage. Si le smartphone et la tablette disposent de contenus éducatifs ou d’applications académiques qui l’aident à résoudre des problèmes, alors leur rôle est positif. Elles offrent un meilleur accès à de nouvelles connaissances et outils qui peuvent s’avérer utiles. Ce serait différent s’il les utilisait pour jouer ou se distraire. En tant qu’adulte, tu peux surveiller l’utilisation de ces appareils électroniques.

12. La soirée doit être destinée à des activités relaxantes

Ils doivent être prêts pour l’heure du coucher. Par conséquent, la nuit n’est pas un moment adapté pour faire des choses stressantes. Ils peuvent profiter de ces dernières heures de la journée pour discuter, lire un livre ou partager une activité commune.

13. Si tu donnes l’exemple, c’est encore mieux

Les adultes doivent donner l’exemple parce que les enfants ont tendance à imiter les plus grands. Si tu es responsable et que tu réalises toi-même tes tâches quotidiennes, alors tu transmets un message positif à tes enfants. De plus, tu peux mettre en place de nouvelles habitudes avec eux comme, par exemple, la lecture ou le fait de s’occuper d’un animal. Tu ne dois jamais oublier que ce ne sont pas tes paroles, mais tes actes qui sont importants aux yeux de ton enfant.

Et toi, comment stimules-tu tes enfants pour qu’ils fassent leurs devoirs sans problème ? Quel type d’éducation as-tu toi-même reçu ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article