Sympa
Sympa

19 Histoires marrantes sur les enfants dont les bêtises ne s’oublieront jamais

Les enfants ont une très bonne imagination et trouvent toujours une occupation pour ne pas s’ennuyer. Le problème est que parfois leur ingéniosité a des conséquences assez désagréables pour les adultes : commençant par des affaires abîmées et allant jusqu’aux animaux rasés.

Chez Sympa, nous avons déjà compris que si l’enfant ne fait pas de bruit, c’est qu’il faut se méfier : il est probablement en train de faire une grosse bêtise. Les histoires des internautes nous le prouvent.

  • Ma mère avait quatre ans quand son père lui a ramené de l’étranger un joli manteau couleur perle. Elle l’a mis tout de suite et est partie jouer dehors. Une demi-heure plus tard, la voisine l’a vue glisser sur un tas de charbon comme sur un toboggan. Le manteau était condamné. © Olga Savchenko / Facebook

  • Mon ami s’est endormi près de la cheminée pendant que son fils jouait à côté. Quand il s’est réveillé, il a vu le petit jeter le dernier billet de 100 dollars de son porte-monnaie. Le feu avait commencé à s’éteindre et le gamin voulait juste le nourrir. Il a brûlé mille dollars. © Katerina Tshyganok / Facebook

  • Ma fille adorait piquer mes rouges à lèvres et les appliquer sur son visage. Jusqu’au moment où elle a trouvé un baume à lèvres avec l’extrait de piment. Elle est venue dans ma chambre en criant : " Ça pique ! " J’ai attendu une dizaine de minutes avant de l’emmener lui laver le visage. Depuis cet épisode, elle ne touche plus à mes rouges à lèvres. © Elena Ternovskaya / Facebook

  • Un jour, j’ai oublié de fermer mon sac. Ma fille de deux ans y a trouvé mon passeport et a " très joliment " colorié ma photo d’identité. Pendant un an, j’ai utilisé mon passeport colorié vu que je n’ai pas voyagé. Tous ceux qui ont eu la chance de le voir, ont beaucoup rigolé. Un an plus tard, ma fille l’a découvert et m’a demandé qui m’avait fait ça. J’ai répondu qu’une petite fille pas sage avait dessiné sur ma photo. Une heure plus tard, elle a sorti mon passeport du sac fermé, a arraché la page d’identité et me l’a apportée en disant : " Regarde, j’ai réglé le problème ! " Cette fois, j’ai été obligée de le remplacer. © Oléssya Kryanina-Zelinskaya / Facebook

  • Nous avons trois enfants : la plus grande aura bientôt cinq ans et les petits ont deux ans. Hier, ils ont trouvé un marqueur permanent et ont dessiné sur nos meubles blancs de la cuisine. © Nora Mickelsson / Facebook

  • Ma copine est venue chez moi avec une montre de son père sur la main. Elle en était trop fière et a dit que la montre était étanche. Comme ma mère était en train de faire une soupe, nous avons décidé de tester la montre en la plongeant dans la casserole. Il s’est avéré que la montre n’était pas résistante à la soupe chaude. © Rina Lekomtsev / Facebook
  • Un beau matin, je me suis levée, suis descendue au salon et ai surpris mon fils en train de verser de l’huile d’olive sur le canapé et le tapis. © Linda Palermo / Facebook

  • Un soir, quand ma fille avait près de deux ans, nous étions en train de regarder la télé lorsque nous avons remarqué que notre petite n’était pas là. Nous l’avons appelée mais elle n’a pas répondu. Alors, nous sommes allés la chercher et nous l’avons trouvée dans la cuisine, à côté du frigo ouvert. Elle avait sorti tous les œufs et en avait cassé au moins une vingtaine. J’ai passé la soirée à nettoyer la cuisine. © Oksana Den / Facebook

  • Nous venions de terminer les travaux dans le hall et sommes allés boire du café. Pendant ce temps, nos enfants de quatre et cinq ans ont pris la brosse WC, l’ont trempée dans la colle et en ont couvert tous les murs. Voici comment ils ont expliqué leur geste : " C’est pour que la tapisserie tienne mieux ". © Svétlana Maximova / Facebook

  • Ma cousine et moi maquillions les poupées pendant que nos parents faisaient la fête. Je vois encore la tête de ma tante quand elle a découvert que la poupée blonde était devenue brune à l’aide de son mascara. © Inna Vaïzer / Facebook

  • Ma fille a jeté tous les couverts du balcon. Je l’ai arrêtée au moment où elle allait jeter notre hachoir à viande. © Elena Gratcheva / Facebook

  • Notre ami a raconté qu’un jour il gardait ses neveux mais qu’il s’est endormi. Quand il s’est réveillé, il a vu que toute la pièce était blanche, couverte de lessive en poudre. Les petits ont expliqué qu’ils voulaient faire l’hiver et que c’était la neige. © Nathalie Alexandrova / Facebook

  • Quand j’avais deux ans et demi, je passais le week-end chez ma grand-mère. Comme mes parents devaient venir déjeuner, mamie faisait la cuisine. Pour le dessert, elle avait préparé un gâteau qu’elle avait décoré de crème. À un certain moment, elle ne m’a pas vu dans la cuisine et est allée me chercher. Elle m’a trouvé au salon en train d’étaler la crème du gâteau sur son beau tapis chinois fait à la main. Mon père a dû le porter au pressing. © Guya Bakouradzé / Facebook

  • Ma collègue a raconté que lorsqu’elle était petite, son père avait acheté de la pâte à tartiner et, pour que les enfants n’y touchent pas, il avait dit que c’était du mastic de calfeutrage pour les fenêtres. Il n’avait pas pensé que ses filles décideraient d’aider les parents à réparer les fenêtres. Avec de la pâte à tartiner, évidemment. © Tatyana Meshka / Facebook

  • Quand j’étais petite, j’ai raccourci la robe de ma mère à l’aide des ciseaux. Maman avait dit qu’elle ne portait pas cette robe parce qu’elle était un peu trop longue et j’avais décidé de l’aider. Elle ne m’a pas grondée mais elle n’était pas très contente. © Svetlana Putkaradze / Facebook

  • Quand j’avais sept ans, la collègue de ma mère lui a offert une jolie figurine de lapin faite en métal. J’étais passionnée par le patinage artistique à l’époque et imaginais que ce lapin patinait sur le canapé. Puis j’ai pensé que le clavier du piano ressemblait bien à la glace. Le lapin a donc fait des pirouettes sur les touches blanches. Plus tard, quand ma mère a voulu jouer du piano, je me suis fait disputer et mon père a dû polir le clavier. © Aliona Kremlenkova / Facebook

  • Un jour, en revenant du collège j’ai demandé à ma mère où était mon frère car il était bizarrement calme à la maison (il avait trois ans). Me mère a dit qu’il était dans sa chambre. Quand j’ai ouvert la porte, notre chat y est sorti en courant. Il était complètement chauve. C’était mon frère qui l’avait rasé. © Tamara Fedotova / Facebook

  • À l’âge de 10 ans, j’ai trouvé un pot de peinture marron et ai décidé de peindre la poignée de la porte de la salle de bain. C’était joli et la peinture a même eu le temps de sécher. Et puis, ma mère a touché la poignée avec une main mouillée : c’est ainsi que j’ai appris qu’on pouvait laver le gouache avec de l’eau. © Tatyana Meshka / Facebook

  • Quand j’avais quatre ans, je suis allé au marché avec ma mère. Elle m’a confié une tâche très importante : " Va demander à la dame là-bas si elle vend des têtes de poulets “. Elle les utilisait pour faire une soupe. Beaucoup de pensées ont eu le temps de traverser mon esprit pendant que je marchais jusqu’à la bouchère. En conséquence, la question s’est transformée en affirmation et quand je me suis approché de la vendeuse, je lui ai dit, l’air très sérieux : ” Vous avez une tête de poule ". D’après ce que ma mère raconte, nous avons dû nous sauver en courant, tellement la bouchère était fâchée. © Mikhaïl Yutschenko / Facebook

Et toi, as-tu fait beaucoup de bêtises quand tu étais petit ? N’hésite pas à nous raconter une histoire marrante de ton enfance.

Partager cet article