Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment la vie d’un homme change-t-elle après avoir eu une fille, et les différences avec ceux qui ont un fils

Être parent est l’une des expériences les plus significatives qu’une personne puisse vivre. Selon une étude menée par la Harvard Business School, les hommes qui ont des filles expérimentent des changements plus positifs dans leur vie que ceux qui n’ont que des garçons.

Sympa a fait des recherches approfondies sur cette étude et veut partager avec toi les évolutions notables dans l’attitude et les priorités d’un homme après avoir eu une fille.

lls sont plus intéressés par l’amélioration de l’environnement de travail des femmes

Selon l’étude d’Harvard, les chefs d’entreprises ayant des filles ont tendance à adopter des politiques d’entreprise plus socialement responsables et à avoir une équipe plus équilibrée sur le plan du genre, augmentant le nombre de femmes recrutées de 24%. En d’autres termes, ces hommes cherchent à créer un environnement équitable pour que, à l’avenir, leurs filles puissent travailler sans préjugés de sexe.

Une recherche menée par l’Université de Miami a révélé que ces cadres investissent environ 13,4 % de leurs revenus dans des programmes de responsabilité sociale. Le créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, en est un bel exemple. Après la naissance de son premier bébé en 2015, il a publié une lettre ouverte “Pour notre fille”, dans laquelle il annonçait qu’il donnerait 99% de ses actions Facebook en faveur de différentes œuvres caritatives, soit environ 45 milliards de dollars. En 2017, après la naissance de sa deuxième fille, le fondateur a de nouveau écrit une lettre émouvante sur son réseau social où il a dit à sa petite fille qu’il se battrait pour créer une meilleure planète : “Nous ferons tout notre possible pour que le monde soit un endroit meilleur pour toi et pour tous les enfants de ta génération.”

Ils ont une vie plus longue

Les filles ont généralement tendance à être les princesses de papa et, quand elles grandissent, elles deviennent leurs infirmières. C’est peut-être pour cette raison que la vie d’un homme augmente de six mois pour chaque fille qu’il a, selon un sondage de l’American Journal of Human Biology. Cependant, l’étude indique que le fait d’avoir des fils ne fait aucune différence dans l’espérance de vie d’un homme.

Ils sont plus protecteurs

Quand il y a une petite à la maison, les hommes deviennent plus protecteurs, non seulement avec leurs propres filles, mais avec toutes les femmes en général. Un homme est plus susceptible de défendre une femme en danger dans la rue ou ailleurs s’il a une fille. Cela se produit parce que les papas réalisent que leurs filles pourraient vivre une situation identique.

Ils ont une nouvelle perspective sur les rôles de chaque genre

L’étude a également indiqué que les hommes qui vivaient avec des filles, y compris les belles-filles, les filles adoptées ou des filles en famille d’accueil, étaient moins susceptibles de cautionner les attitudes traditionnelles concernant les normes et rôles sexuels. Cet effet était plus prononcé chez les pères après l’entrée des enfants au collège, ce qui suggère que les hommes changent de point de vue avec le temps.

Vivre avec des filles et voir comment elles sont traitées par la société amène les pères à expérimenter de plus près les difficultés que rencontre une femme. Cela leur offre une nouvelle perspective, a déclaré la Dre Joan Costa-Font dans son étude The Mighty Effect. (L’effet puissant)

"Nous avons trouvé des preuves que les filles diminuent la probabilité des pères d’être d’accord avec la règle traditionnelle selon laquelle ce sont les hommes qui soutiennent exclusivement la famille. C’est particulièrement le cas des parents de filles d’âge scolaire.
Mireia Borrell-Porta, Joan Costa-Font et Julia Philipp

Ils deviennent plus doux

La recherche a analysé les conversations et les interactions de 50 hommes avec leurs enfants (garçons et filles) et a noté que 60 % des pères de filles passaient plus de temps à répondre attentivement à leurs filles qu’aux garçons. De plus, ils ont passé cinq fois plus de temps à chanter et sont souvent plus ouverts à exprimer leurs sentiments, ce qui les rend plus doux et plus accessibles. La psychologue Emma Citron explique que c’est principalement parce que, lorsque les pères ont des fils, il y a une sorte de lutte de pouvoir, comme s’ils avaient la nécessité de répondre à la question : qui est l’alpha ? Alors qu’avec les fillettes, c’est différent : avec elles, ils doivent apprendre à négocier afin de parvenir à un accord mutuel.

“Une fille apprend à un homme ce que cela signifie d’être une femme d’une manière qu’une sœur, une épouse ou une mère ne peut pas.”
Emma Citron

Ils ont tendance à prendre des décisions politiques qui favorisent l’égalité des sexes

Lorsqu’il s’agit de prendre des décisions politiques, le fait d’avoir une fille influence aussi la façon dont le père va agir. La recherche a révélé que les hommes sont plus susceptibles d’appuyer les politiques féministes et les lois qui favorisent la résolution des problèmes qui touchent directement les femmes par rapport à d’autres enjeux.

“Il a été montré que les membres du Congrès américain votent plus libéralement, en particulier sur les questions touchant les femmes, s’ils ont plus de filles.”
Paul A. Gompers et Sophie Q. Wang

Penses-tu que les hommes connaissent vraiment ces changements après l’arrivée d’une fille dans la famille ? Dis-nous dans les commentaires ci-dessous quelles autres différences tu as notées entre les papas de filles et de garçons.

Photo de couverture johnlegend / Instagram