Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment reconnaître les premiers signes du travail d’accouchement et les gestes clés à effectuer à ce moment-là

La grossesse est certes une expérience hors du commun, mais elle suscite aussi de nombreuses inquiétudes. Que va-t-on ressentir lors de l’accouchement, combien de temps va-t-il durer, et comment savoir si le moment fatidique est vraiment arrivé ou s’il s’agit d’une fausse alerte, sont quelques-unes des questions que se posent les futures mamans...

Afin d’aider les futurs parents à reconnaître les signes du travail d’accouchement à temps, chez Sympa, nous avons préparé une liste de huit signes auxquels il faut prêter attention !

Tu cesses de prendre du poids, et tu peux même connaître une légère perte de poids

Durant la dernière phase de la grossesse, tu cesseras de prendre du poids. Certaines mères expérimentent aussi une légère perte de poids. Mais il n’y a pas de quoi s’inquiéter, c’est tout à fait normal : ni toi ni ton bébé ne connaîtrez l’effet inverse, et ton bébé continuera de prendre du poids normalement.

Observe les changements dans la couleur et la consistance du flux vaginal

Lors des derniers jours de la grossesse, il est possible que tu remarques une augmentation du flux vaginal. Le liquide sera aussi plus visqueux que d’habitude. Cette sécrétion épaisse et rose est un indicateur d’un accouchement proche.

Il est possible que tu souffres de coliques similaires à celles de la période menstruelle

Les contractions précoces de la grossesse se ressentent comme des coliques menstruelles. Tu peux expérimenter des douleurs dans la partie basse de l’abdomen, les lombaires ou les deux. Cette douleur peut également s’étendre jusqu’à tes jambes.

Les contractions deviennent plus fréquentes et plus fortes

Si tes contractions deviennent de plus en plus régulières et que leur intensité augmente à mesure que le travail avance, il est l’heure d’appeler ton médecin ou la sage-femme. Les contractions sont un signe précoce d’un accouchement actif. Elles se produisent parce que l’utérus se contracte pour se préparer à l’expulsion du bébé.

Tu sens que le bébé tombe sur le pelvis

Ça, c’est surtout pour les jeunes mères. Les premières mamans peuvent sentir que le bébé tombe sur leur pelvis. Normalement, cela se passe deux à quatre semaines avant que le travail d’accouchement ne commence, mais cela peut varier. Tu devrais consulter ton médecin après avoir ressenti cette sensation. Cela se produit car le bébé se met en position de sortie, idéalement avec la tête vers le bas.

Pour les naissances après le premier bébé, cette sensation n’arrive que lorsque tu es réellement en travail d’accouchement.

La douleur dans le bas du dos est persistante

Tu pourrais sentir des douleurs dans la partie inférieure du dos et des aisselles à mesure que l’accouchement approche. Ceci est dû aux muscles responsables de l’accouchement qui changent et qui s’étirent en préparation du grand jour.

Tu souhaites ranger ta maison et qu’elle soit fin prête pour l’arrivée du bébé

Beaucoup de futures mamans développent un instinct de nidification à mesure que le jour de la naissance approche. Si toi aussi tu ressens une nécessité impérieuse de nettoyer ta maison et de tout organiser pour accueillir ton nouveau membre de la famille, tu pourrais t’approcher de ce jour tant attendu. Néanmoins, il se peut que tu te sentes aussi très fatiguée et que tu aies du mal à dormir durant les derniers jours ou semaines avant la naissance. Si tel est le cas, assure-toi d’en informer ton médecin ou ton obstétricien.

Ton col de l’utérus commence à se dilater

Pour préparer l’accouchement, le col de l’utérus commence à se dilater quelques jours ou semaines avant la naissance. Mais rappelle-toi que toutes les femmes ne vont pas au même rythme, si bien qu’il est important que ton médecin ou ta sage-femme fasse un contrôle.

Que faire quand le travail commence ?

  1. Continue en changeant de position : sors marcher et bouge les hanches vers les côtés, cela aide. Le tout est de rester active afin que le bébé puisse descendre et exercer plus de pression sur le col de l’utérus et donc aider à le dilater.
  2. Assure-toi de bien manger et que le bébé ait suffisamment d’eau : manger avant que le travail ne commence te donnera toute l’énergie dont tu as besoin pour te sentir bien et en forme. N’oublie pas de prendre une bouteille d’eau à l’hôpital.
  3. Ne t’efforce pas trop : l’accouchement, surtout le premier, peut être un processus long. Tu dois aller à l’hôpital quand tes contractions deviennent de plus en plus fréquentes et régulières, ou quand elles sont espacées de moins de quatre à cinq minutes.
  4. N’oublie pas d’avoir ta valise prête pour aller à l’hôpital : tu pourras voir la liste des choses à amener ici.

Partage cet article avec toutes les femmes enceintes que tu connais. Et si tu as déjà vécu un accouchement, raconte-nous les autres signes que tu as remarqués avant que le bébé ne voie le jour !

Illustré par Marat Nugumanov pour Sympa