Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une psychologue affirme que le choix du partenaire de la femme est marqué par le père

La relation entre chaque père et sa fille est unique. Bonne ou mauvaise, l’union est toujours là ! Ce qui retient l’attention des psychologues, c’est la façon dont le type de père, aussi bien présent qu’absent, influence l’éducation des filles. Le rôle parental implique des comportements, des mécanismes et des pensées qui se développent inconsciemment chez les enfants pour les modeler en tant qu’adultes. Et cela se répercute finalement sur la tâche difficile du choix d’un partenaire.

Aujourd’hui, Sympa te raconte comment le genre de père que tu as eu peut avoir contribué à l’élection de ton chéri.

Les pères dessinent des lignes de conduite

Dans son livre Between Fathers and Daughters : Enriching and Rebuilding Your Adult Relationship (Entre pères et filles : enrichir et reconstruire votre relation adulte), la psychologue américaine Linda Nielsen nous parle de l’importance de la présence du père dans la vie des enfants. Nielsen cherche à démontrer l’influence paternelle sur les décisions prises par les filles notamment dans le choix de carrière, les goûts et la performance scolaire.

Elle souligne en particulier la manière dont la présence ou l’absence du père peut conditionner les décisions affectueuses que prendront ses filles dans le futur.

Pères présents, filles plus sûres d’elles

Pour Nielsen, un père présent qui alimente une relation tendre et stable avec sa fille, la conduit à rechercher des partenaires plus intimes et constants. L’une des caractéristiques les plus courantes chez les femmes avec un papa affectueux est la confiance en soi dans la prise de décision. Elles n’ont aucun problème à exprimer leurs opinions et rejeter les mauvais candidats.

L’amour paternel peut prévenir les mauvaises décisions

Les filles peuvent percevoir l’amour de leur père dès leur plus jeune âge et, à partir de cela, savent qu’elles sont à la recherche d’un partenaire solide pour insuffler la sérénité. La proximité paternelle peut inconsciemment aider à ce que moins d’erreurs soient commises pendant l’adolescence au moment du choix de son petit copain. Les filles dans cette situation ont tendance à s’affirmer davantage devant les garçons, sans laisser personne profiter de leur jeune âge. Elles ne recherchent pas une ribambelle de copains, bien au contraire.

Pères absents, filles plus instables

D’autre part, l’absence du père a un effet négatif sur la personnalité de la fille. Celles qui ont une relation pauvre et instable avec leur père sont plus enclines à choisir un partenaire qui provoque plus de confrontations. Le manque de sécurité et de confiance peut les amener à se sentir plus attaquées par leurs croyances.

Ces femmes finissent donc par opter pour des relations dans lesquelles elles se perçoivent comme inférieures.

L’insatisfaction devient plus récurrente

Nielsen nous explique comment les pères influencent les relations en utilisant une métaphore intéressante et utile pour mieux comprendre leur idée. Si tu as un bon lien paternel, c’est comme aller au marché l’estomac plein. Tu choisis avec plus de patience et optes pour des choix plus sains.

D’un autre côté, avec un mauvais lien paternel, ce sera comme aller au marché l’estomac vide. Tu achètes la première chose qui te tente, peu importe si elle est bénéfique pour toi ou non.

Crois-tu que ton père a eu une influence sur ton choix de partenaires ? Connais-tu d’autres facteurs qui peuvent influencer tes choix amoureux ? Raconte-nous dans les commentaires ci-dessous !