6 Princesses européennes qui vont hériter du trône et quelques informations à propos de la vie de chacune

Depuis quelques années et grâce aux modifications de la loi salique, les successions au trône des monarchies européennes peuvent compter sur une présence féminine. Bien qu’il faille attendre quelques années de plus, ces six jeunes femmes sont formées pour endosser leur rôle de reines. Tout commence par Victoria de Suède, l’aînée de cette génération, qui à 43 ans, est la plus proche de prendre la place de son père. Ensuite, il y a des adolescentes et des jeunes filles qui, peu à peu, commencent à faire leurs premières apparitions et leurs premiers discours politiques, comme Élisabeth de Belgique, Catharina-Amalia des Pays-Bas, Ingrid Alexandra de Norvège, Leonor de Borbón y Ortiz, ou encore Estelle de Suède, fille de Victoria et seconde héritière directe.

Chez Sympa, nous avons préparé une liste des 6 femmes qui vont devenir les futures reines de différents pays d’Europe et quelques informations à leur sujet.

1. Catharina-Amalia des Pays-Bas

Catharina-Amalia d’Orange est une jeune femme de 17 ans, passionnée par le sport et la musique. Elle est héritière au trône des Pays-Bas puisqu’elle est la fille aînée du roi Willem-Alexander et de sa femme, la reine Máxima. Dans ce pays, le pouvoir est héréditaire d’aîné en aîné, quel que soit le sexe. Catharina-Amalia atteindra la majorité en 2021 et à ce moment-là, elle commencera à participer de manière officielle à l’agenda de la maison royale.

Informations supplémentaires

  • Son nom complet est Catharina-Amalia Beatrix Carmen Victoria.
  • Sa marraine n’est autre que l’héritière au trône de Suède, la princesse Victoria de Suède.
  • Elle est une élève brillante et parle plusieurs langues, dont l’espagnol, qu’elle pratique avec sa mère, la reine Máxima, qui est née en Argentine.
  • Lorsqu’elle succèdera à son père Willem-Alexander, elle deviendra la quatrième souveraine de son pays. Après son arrière-arrière-grand-mère Wilhelmine, son arrière-grand-mère Juliana et sa grand-mère Beatrix.

2. Élisabeth de Belgique

À tout juste 19 ans, Élisabeth de Belgique est la duchesse de Brabant et princesse héritière directe au trône. Suite à l’abdication de son grand-père Albert II, en 2013, son père Philippe de Belgique est devenu roi. Dans son cas, Élisabeth a reçu sa place d’héritière lorsque la loi salique a été abolie en Belgique, soit en 1991. Depuis, la succession est accessible aux princesses et à ses descendantes, alors elle deviendra la première femme à occuper le trône de Belgique.

Informations supplémentaires

  • À 18 ans, en août 2020, Élisabeth a débuté sa formation militaire à la Royal Military Academy de Belgique.
  • Ses passions sont le ski, la voile, le tennis, la danse classique, le dessin et le piano.
  • Elle parle quatre langues : l’allemand, le français, le néerlandais (langues officielles du pays) et l’anglais.

3. Leonor de Borbón y Ortiz (Espagne)

Leonor de Borbón y Ortiz a 15 ans. Elle est princesse des Asturies et héritière au trône d’Espagne. Elle est la fille aînée du roi Felipe VI. Le grand-père de Leonor, Juan Carlos I, a abdiqué en 2014, alors elle a accédé à la succession du trône de manière directe. De plus, elle est l’une des plus jeunes prétendantes à la couronne en Europe.

Informations supplémentaires

  • Elle est fan de violoncelle, un instrument qu’elle joue depuis l’âge de six ans.
  • Elle possède un labrador prénommé Sara, un cadeau reçu à sa première communion.
  • Elle étudie le chinois, le français, l’anglais, le galicien, le basque, le catalan et l’arabe.
  • À 14 ans, elle a fait son premier discours officiel pour lequel elle a reçu une ovation du public, un moment “inoubliable” pour elle.

4. Ingrid Alexandra de Norvège

À 16 ans, Ingrid Alexandra de Norvège est l’aînée des enfants de Haakon et Mette-Marit de Norvège, devenant la seconde héritière à la succession du trône. Une fois qu’elle occupera la place de reine, elle deviendra la deuxième femme dans l’histoire de la Norvège à occuper ce poste, juste après Marguerite Ire.

Informations supplémentaires

  • Ses parrains sont les héritiers du trône du Danemark, Frederik de Danemark, et le monarque espagnol, Felipe VI, mais sa marraine est Victoria de Suède.
  • Elle est la première membre de la famille royale à se rendre dans un collège public.
  • Ingrid est la première princesse en Norvège à pouvoir devenir reine, après l’abolition de la loi salique en 1990, puisqu’avant, les successions monarchiques étaient réservées aux hommes.
  • Elle est championne de surf junior de son pays, une information confirmée par la maison royale. De plus, elle est passionnée de ski et de kickboxing.

5. Victoria de Suède

Victoria de Suède est la première héritière au trône de Suède, puisqu’elle est la fille aînée des monarques de ce pays, Carl XVI Gustaf et Silvia Sommerlath. Lorsque Victoria obtiendra ce titre, elle deviendra la quatrième femme à régner sur le pays scandinave.

À la naissance de la princesse, la loi salique était encore en vigueur, alors elle ne pouvait pas succéder à son père. Toutefois, suite à la pression sociale et à certains groupes, le parlement est revenu sur sa décision et a aboli la loi. Désormais, le premier enfant du roi sera héritier au trône, quel que soit son sexe. Lors de cette abolition, le frère de Victoria, Carl Philip de Suède, était déjà né. Malgré tout, le parlement a décidé de rendre cette loi rétroactive. Par conséquent, Victoria de Suède sera l’héritière officielle du trône.

La princesse a 43 ans, elle est mère de deux enfants et donc la deuxième sur la ligne de succession, juste après sa mère.

Informations supplémentaires

  • Elle est marraine de cinq enfants qui vont devenir rois et reines d’Europe, dont deux de ses neveux : Catharina-Amalia des Pays-Bas, Ingrid Alexandra de Norvège, Christian de Danemark, Constantin Alexios de Grèce, Éléonore de Belgique, Leonore de Suède et Alexander de Suède.
  • Elle a fait des études en Sciences politiques et Histoire à l’Université de Yale (États-Unis). Lors de son séjour dans ce pays, elle a travaillé à deux reprises à l’Organisation des Nations Unies.

6. Estelle de Suède

Estelle de Suède est la fille de Victoria de Suède, deuxième sur la ligne de succession au trône. Elle a 8 ans, donc elle est encore trop jeune pour savoir ce qui l’attend. Cependant, elle fait partie des héritiers les plus importants d’Europe.

Informations supplémentaires

  • Lors de son baptême, elle a eu cinq parrains : Haakon de Norvège, Willem-Alexander des Pays-Bas, la princesse héritière Mary Donaldson, Carl Philip de Suède et Anna Westling Söderström, sa tante paternelle.
  • À l’âge de deux ans, elle a présidé son premier acte officiel.
  • Elle a fait partie de la chorale de son école.

Que penses-tu du fait que plus de femmes vont gouverner les royautés européennes ? N’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !

Partager cet article