Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon la science, une femme peut tomber enceinte alors qu’elle l’est déjà (il existe 10 cas documentés dans le monde)

Aussi incroyable que cela puisse paraître, une femme peut retomber enceinte alors qu’elle est déjà enceinte. On dirait un phénomène surnaturel tiré d’un film de science-fiction, mais c’est bien réel : une femme peut encore concevoir une fois enceinte.

Sympa s’est intéressé à ce sujet et l’a étudié attentivement pour te le présenter avec quelques conclusions intéressantes.

Cette maladie rare s’appelle la “superfétation”. Il s’agit de l’implantation d’une nouvelle grossesse dans un utérus qui contient déjà une grossesse en développement. Par conséquent, une maman aura deux bébés avec des âges gestationnels différents et parfois même deux dates de naissance différentes.

La superfétation n’est pas la même chose que la superfécondation. Cette dernière est la fécondation de deux ovules ou plus par des spermatozoïdes issus de deux rapports sexuels différents au cours du même cycle menstruel. Dans ce cas, une femme finira par donner naissance à des jumeaux bivitellins ou bicycliques. Dans le cas de la superfétation, la femme conçoit pendant différentes périodes menstruelles et, en plus de l’âge gestationnel, les bébés auront alors un poids, une taille et même un groupe sanguin différents.

Normalement, lorsqu’une femme est enceinte, ses ovaires cessent de libérer des ovules dans l’utérus parce que les hormones envoient un signal au corps pour qu’il se “prépare” à la croissance d’un bébé. Cependant, dans le cas d’une superfétation, les ovaires génèrent et libèrent un autre ovule, qui peut également être fécondé.

Il y a 10 cas officiels connus de ce phénomène. La dernière a eu lieu en Australie, où Kate Hill est tombée enceinte deux fois en 10 jours. Elle a donné naissance à deux filles, Charlotte et Olivia, qui ont été classées comme jumelles. Cependant, le décalage horaire entre leur conception était de 10 jours. Bien qu’elles soient nées le même jour, leur poids et leur groupe sanguin étaient différents.

La superfétation peut se produire chez les animaux. Les souris, les kangourous, les lapins, les félins et les moutons sont sujets à la superfétation. Les poissons ont également démontré cette capacité unique.

Aristote a été le premier à remarquer ce phénomène chez le lapin. Il a observé dans les portées de lapins que certains bébés étaient de tailles différentes et que les plus petits étaient beaucoup plus... petits. C’était le résultat d’une superfétation, où la progéniture plus jeune était plus petite en raison de la survenue de la deuxième grossesse.

As-tu déjà entendu parler de ce phénomène ? Quelle serait ta réaction si tu découvrais que tu étais tombée enceinte tout en étant déjà enceinte ? Partage ta réponse avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Illustré par Daniil Shubin pour Sympa