Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Usagers d’internet ont partagé les histoires de docteurs qui ont réussi à sauver la situation à un moment extraordinaire

6-1-
631

Sans aucun doute, les médecins sont un élément essentiel de notre société, et il est difficile d’imaginer notre vie sans eux. Leur travail ne leur permet jamais de se reposer, car même quand ils ont terminé leur journée, leur vocation les pousse à prendre des initiatives pour venir en aide aux gens qui en ont besoin.

Sympa souhaite te raconter quelques histoires partagées sur Reddit à propos de personnes qui ont sauvé la situation sans qu’elles n’y aient été préparées.

  • “Je quittais mon aéroport de départ lors de ma dernière année d’internat. J’avais terminé mon stage de cardiologie (soins intensifs). L’hôtesse de l’air a demandé un médecin, car l’un des passagers souffrait d’une forte douleur à la poitrine. Il s’est avéré que mon supérieur et mon tuteur étaient dans le même avion (je ne le savais pas). Nous avions travaillé tous les trois ensemble pendant les deux mois précédents et nous avions juste quitté l’unité des soins intensifs la veille. Comme une machine bien huilée, nous nous sommes occupés du patient. Il était stable, heureusement. Une ambulance nous attendait à l’atterrissage, et j’étais vraiment reconnaissante d’avoir eu le chef des résidents et mon tuteur en même temps à ce moment-là.” ©KarenAusFinanz

  • “Ma mère a dû répondre deux fois en avion alors que quelqu’un avait besoin d’aide. La première était en plein vol, quand un homme a fait une crise d’hypoglycémie. Elle a pris soin de lui jusqu’à l’atterrissage. La seconde fois, elle était déjà assise dans l’avion quand un homme a eu un infarctus. La compagnie aérienne a retardé le vol et a évacué l’homme. Ma mère a raconté qu’après le premier incident, la compagnie aérienne lui a envoyé une lettre de remerciements et lui a proposé de choisir un billet avec la destination de son choix, mais celui qui l’avait écrite avait oublié de mettre les billets dans l’enveloppe. Elle a pensé qu’il serait plutôt déplacé de leur répondre en disant : ‘Hé, vous avez oublié les billets !’”. ©Stonebender

  • “Je suis actuellement résidente en première année d’internat en Suède. Cela s’est passé il y a un an, environ une année après mon diplôme. J’étais donc encore débutante et tout juste sortie de l’école de médecine. Je revenais de mes vacances en Méditerranée en avion, un vol de trois heures, quand on a annoncé au micro que l’on cherchait du personnel en santé. Je me suis levée quand ils ont demandé pour la seconde fois, environ 15 secondes plus tard. J’étais avec une infirmière un peu plus âgée, et nous sommes allées voir le sujet en question, un homme dans la cinquantaine, éveillé, mais qui ne répondait pas. Comme je n’avais pas d’expérience et que je commençais à paniquer (ça fait peur d’être ‘seule’), j’ai repensé à mon cours de ‘ALTS’ (‘Advanced Trauma Life Support’, une méthode visant à identifier les priorités pour les sujets venant de subir un traumatisme), et j’ai finalement découvert qu’il avait un problème : diminution de la force dans l’un de ses bras et un affaissement d’une partie du visage plutôt léger. Pour faire court, j’ai suspecté un infarctus, mais réellement, je ne pouvais pas faire grand-chose de plus. Nous étions à 30 minutes de l’atterrissage au moment du premier appel. Je ne sais pas s’ils ont dévié de leur parcours ou quoi que ce soit. Je ne pense pas avoir fait plus que dire que je pensais que c’était un infarctus, et demander à ce qu’ils appellent une ambulance à l’aéroport. Il me semble que l’avion a atterri plus rapidement qu’il ne le fait d’habitude, et tandis que nous traversions l’aéroport, une ambulance nous attendait dans la zone des taxis. Quand les ambulanciers se sont approchés de la victime, je leur ai fait un rapport rapide et c’était tout, en gros. La famille m’a remerciée et le personnel de bord aussi. On m’a demandé mon adresse et mon nom, mais je n’ai jamais eu de nouvelles”. © thetypicalstudent

  • “Ma femme est médecin. Elle a perdu connaissance lors d’un voyage en avion et nous avons dû demander s’il y avait un autre docteur”. ©astro_prof

  • “Je ne suis pas docteur, mais mon père l’est. L’an passé, j’étais à un match de notre équipe locale de baseball et l’un des spectateurs a commencé à faire une crise cardiaque. Le match a été interrompu. Tout le monde est devenu silencieux, et mon père a couru pour évaluer la situation avant de commencer un massage cardiaque. Lui et le docteur de l’équipe de baseball se sont relayés jusqu’à l’arrivée de l’ambulance. Je crois que tout s’est bien terminé”. ©Lutewaffle

  • “J’étais une étudiante de quatrième année en médecine avec mon professeur dans un avion en partance pour un congrès de médecine dans un pays étranger. Un homme d’environ cinquante ans a perdu connaissance ; nous sommes arrivés avant que le personnel de bord ne lance un signal d’alerte de la situation. J’ai dû lui faire une réanimation cardio pulmonaire durant 25 minutes jusqu’à notre arrivée à un aéroport pour un atterrissage d’urgence (il nous restait une heure et demie de vol), et nous sommes sortis avec lui pour arriver à l’hôpital (c’était un aéroport rural militaire). L’avion a attendu notre retour. Une fois que nous étions de nouveau dans l’avion, nous avons été surclassés et nous avons été escortés à l’hôtel par un chauffeur privé”. ©ZafMet

  • “Alors que nous entamions notre descente, quelqu’un a vacillé sur son siège et a cessé de répondre, en plus de faire une crise de tachycardie et de beaucoup transpirer. Tout s’est passé en deux minutes. Je soupçonnais une arythmie cardiaque, donc je lui ai déconseillé de prendre sa correspondance pour Cleveland et de se rendre plutôt aux urgences. Le service médical l’attendait à l’atterrissage et l’a aidé à descendre de l’avion. Je l’ai d’ailleurs vu lors de mon vol de retour. Il m’a dit qu’on lui avait en effet diagnostiqué une arythmie cardiaque et qu’il avait pris rendez-vous avec un cardiologue dans notre ville natale”. ©mhc-ask

  • “J’ai un doctorat, mais je ne suis pas médecin. Peu après avoir reçu mon diplôme, je me trouvais dans un vol transatlantique et une hôtesse a demandé si l’un de nous était docteur. Durant un instant, j’ai pensé répondre : ‘Oui, mais pas ce genre de docteur’, mais l’homme en face de moi a répondu qu’il l’était, et tandis que l’hôtesse s’éloignait, il a dit à sa femme : ‘J’ai attendu ce moment durant toute ma carrière !”. Quinze minutes plus tard, il est revenu, un peu déçu. Il s’agissait d’une femme de première classe qui faisait une crise de panique, et trois médecins étaient déjà autour d’elle, frustrés de ne pas avoir pu faire une trachéotomie à dix mille mètres d’altitude“. ©BraveHamster

  • “Je ne suis pas médecin, mais j’étais sur un vol de Washington D.C. à Chicago, et j’étais tellement nerveux que j’ai perdu connaissance à l’atterrissage. Quand j’ai repris mes esprits, un homme était à côté de moi et m’aidait, et j’ai entendu quelqu’un d’autre crier : ‘Vous êtes médecin ?’. Ce à quoi il a répondu : ‘Je suis le chirurgien général des États-Unis’. C’était Vivek Murthy, et cela s’est passé en 2015. C’était l’homme le plus aimable et le plus humble”. ©Hurricane-Sandy

  • “C’était un vol transatlantique, il y a plusieurs années. L’hôtesse est venue demander si j’étais médecin et si je pouvais les aider. Dans ma tête, j’ai pensé : ‘Un bébé sur le point de naître ? Une crise cardiaque ? Un infarctus ?’ On m’a emmené vers un homme qui avait l’air en bonne santé, quoiqu’un peu bruyant peut-être. On m’a dit qu’il avait oublié son inhalateur. Ils en avaient un dans l’avion, mais ils avaient juste besoin de savoir s’ils pouvaient bien l’utiliser. J’ai répondu que oui. Ma récompense ? Un merci et une boisson gratuite. Cela aurait pu être pire”. ©nxmjm

  • "Ma famille et moi, nous étions au parc d’attractions Disney, assis devant le Garden Grill à attendre que notre table se libère, quand soudain, une employée du restaurant est sortie en marchant rapidement avec un regard frénétique pour arracher un défibrillateur du mur juste en face de nous. Je me suis approché et je lui ai demandé : “C’est pour de vrai ? Quelqu’un en a besoin ?”. Elle a répondu : “Malheureusement, oui”. Manifestement, elle était très stressée par ce qui était en train de se dérouler, et sûrement aussi par le fait que Disney World est censé être un endroit heureux, si bien qu’elle essayait de faire tout son possible pour ne pas trop attirer l’attention sur elle et ne pas générer de mouvement de panique. Immédiatement, j’ai dit : “Bon, nous avons deux médecins ici, si vous voulez” (mon père et mon frère). Sans trop y réfléchir (parce qu’elle était pressée et concentrée sur ce qui était en train de se passer), elle a dit à contrecœur : “Euh, bien sûr, je suppose... Suivez-moi !”. Alors ils l’ont suivie. Je suis resté dehors avec le reste de ma famille tandis que nous nous regardions tous en pensant : “Qu’est-ce qui se passe ?”. Après ce qui nous a semblé être une éternité, mon père et mon frère sont revenus en disant : “Tout va bien”. Il se trouve qu’un vieux monsieur avait perdu connaissance pendant qu’il mangeait, et qu’il était tombé. Quand mon père et mon frère se sont rendus sur place, il était déjà revenu à lui-même, si bien qu’ils ont simplement fait un contrôle de routine (pouls, vision, mémoire, etc.) pour voir s’il y avait quelque chose de grave, mais ils n’ont rien trouvé. Je ne suis pas sûr de savoir quel a été l’élément déclencheur, mais l’homme a dit qu’il irait bien, alors ils l’ont laissé. Le repas a été plutôt incroyable car plein de personnages sont venus nous voir pour nous “remercier” comme ils pouvaient (sans utiliser leur voix, naturellement). Nous avons eu plein de nourriture gratuite, et quand nous étions sur le point de partir, la serveuse s’est approchée de moi pour nous remercier de nouveau et elle nous a donné des cadres photo gratuits et des images signées par les personnages de Disney qui étaient présents“. ©pizzawhisperer
  • “Je ne suis pas médecin, mais mon père est infirmier. Il y a quelques années, il nous a laissées, ma sœur et moi, dans une association religieuse où nous passions beaucoup de temps en été tandis que mes parents travaillaient, car nous ne vivions pas dans la meilleure zone et nous ne pouvions pas juste nous promener dans notre quartier. Alors que nous étions dans le vestibule, un homme de 55 ans est sorti de la salle de sport, a porté sa main à la poitrine et est tombé au sol : il souffrait d’une crise cardiaque. Mon père l’a tout de suite compris, car il travaillait dans un service d’urgences et il voyait cela tout le temps, donc il a commencé à lui faire un massage cardiaque, car son cœur s’était complètement arrêté de battre. En même temps, il a crié au vigile abasourdi de courir lui chercher un défibrillateur. Mon père a réussi à ranimer la victime avant même que l’ambulance n’arrive. Il se trouve que l’homme était un leader religieux important, et il a invité mon père à un office de prière dans sa synagogue la fin de semaine suivante pour le remercier personnellement devant sa communauté ainsi qu’à un dîner personnel chez lui avec toute sa famille”. ©AstoundinglyAverage

Laquelle de ces histoires est la plus impressionnante selon toi ? As-tu déjà vécu des situations où un docteur était désespérément appelé ? Raconte-nous dans la section des commentaires !

Photo de couverture lutewaffle / Reddit
6-1-
631