Sympa
Sympa

13+ Histoires mystiques d’internautes qui vont te donner des frissons

Il existe deux catégories de personnes : les sceptiques et ceux qui croient aux miracles et au mysticisme. Bien sûr, on peut toujours essayer d’expliquer ces choses mystérieuses en termes de logique et de science, mais, convenons-en, la vie nous réserve parfois des surprises vraiment étranges.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui décidé de partager avec toi des histoires de nos lecteurs qui nous ont donné la chair de poule. À la fin de l’article, tu trouveras un bonus qui prouve que les événements étranges ont parfois des explications vraiment hilarantes.

  • Je me suis souvenue d’une histoire intéressante. Je voyais mon petit-fils en rêve. Il a 17 ans maintenant, mais à l’époque, il en avait huit. Il me réveille : “Lève-toi, grand-mère, lève-toi !” Mais je résistais. Il a fini par arriver à ses fins et je me suis réveillée en sentant une odeur de brûlé. J’ai couru dans tous les sens, puis jusqu’à la porte d’entrée, et j’ai alors vu que mon voisin était en feu ! J’ai appelé les pompiers et une ambulance. C’est comme ça que notre petit chéri a sauvé tout le monde. © Svetlana Skriptchenko / Facebook
  • Après le départ de mon père, il y a eu un incident. On était dans la chambre le soir, moi et notre petit. Je pleurais, bien sûr. Et puis j’ai entendu un insecte qui a heurté le plafond tendu, vous savez, un bruit sourd caractéristique. On a allumé la lumière, on a commencé à chercher où c’était et de quoi il s’agissait. On a tout fouillé, le son continuait — comme si un papillon de nuit volait dans la pièce. J’ai dit : “Papa, si c’est toi, je comprends, mais arrête, j’ai peur”. Et le son a immédiatement disparu. Voilà. © Regina Karatygina / Facebook
  • J’étais allée me promener dans le parc avec mes copines. C’était un vieux parc avec des arbres qu’on ne pouvait même pas enlacer tellement les troncs étaient gros. Un ouragan est arrivé. On s’est caché sous un morceau de bois. Je ne me souviens de rien d’autre que d’avoir mal au dos à cause de grêlons de la taille d’une cerise. Nous en sommes sortis en un seul morceau. Mais quand on s’est levé, on a constaté que le parc avait disparu : le vent et la tornade avaient fait tomber tous les arbres. Et les chemins étaient encombrés de toutes parts. © Alesia Karimova / Facebook
  • Nous partions en voyage avec mon mari, notre enfant et mon beau-frère. Je ne voulais vraiment pas y aller. J’ai reregardé mes films préférés, comme si je ne pourrais plus jamais les revoir, j’ai rangé la maison et jeté les choses inutiles. Pendant quelques jours, il y avait deux pigeons presque entièrement blancs qui venaient sur mon balcon, bien que dans notre quartier la plupart des pigeons étaient gris, alors qu’en plus je ne les nourris jamais. Nous sommes partis. Au cours du voyage, nous nous sommes arrêtés pour prendre une collation, j’ai fait un tour et quand j’ai levé les yeux, un grand hibou blanc me regardait depuis une branche d’arbre à environ un mètre au-dessus de ma tête. Immédiatement, il a décollé et s’est envolé. Je suis revenue vers ma famille, je leur ai parlé du hibou, et le frère de mon mari a dit : “Selon Castaneda, une rencontre avec un hibou blanc signifie une rencontre avec le meilleur professeur, la mort. Je me suis dit “quelle maladresse” ! J’étais dans la voiture et j’ai vu mon enfant détacher sa ceinture et aller dans les bras du frère de mon mari. Je l’ai forcé à se rasseoir et à s’attacher correctement. Dix minutes plus tard, notre voiture a fait un tonneau dans les montagnes — miraculeusement, tout le monde a survécu. Et il n’y a pas de chouettes ou de hiboux à notre latitude, encore moins de hiboux blancs. © Liliia Akhmetova / Facebook
  • Rien de mystique, plutôt une coïncidence. Je me tiens devant la porte du bureau, à sept minutes de l’examen, me demandant sur quelle question j’allais tomber. J’ai décidé de compter les fenêtres dans le couloir pour voir quel nombre j’obtiendrais. J’ai compté sept fenêtres, j’ai répété la septième question, je suis allé à l’examen et j’ai bien eu ce sujet. J’ai eu 20/20. © Kousina Bespochadnosti / AdMe
  • J’avais environ 17 ans. Je venais de commencer à sortir avec un gars qui avait 10 ans de plus que moi, et j’étais terrifiée que mes parents le découvrent. Un jour, il était chez moi. Nous discutions, j’étais assise face à la fenêtre, quand soudain j’ai vu mon père rentrer du travail : j’ai vu sa veste bleue et son vélo. Nous avons couru jusqu’à la porte mais nous avons réalisé que personne n’entrait. Je suis allée à la fenêtre et j’ai vu qu’il n’y avait personne dans la cour. J’ai regardé mon copain d’un air confus, j’ai tourné la tête et là j’ai vu cette veste bleue sur le porte-manteau du couloir. J’étais si effrayée. © Leya Maksimova / Facebook
  • J’avais environ 15 ans, une période assez difficile pour moi : j’avais de graves problèmes de santé, et mes camarades de classe m’intimidaient. J’étais auparavant une excellente élève, mais à cause de tout cela, mes notes ont chuté de façon spectaculaire. Et puis un jour, je me suis endormie en classe et j’ai vu mon arrière-arrière-grand-père, exactement comme sur les photos, s’approcher de mon pupitre, poser sa main sur mon épaule et dire quelque chose du genre “Sois patiente, ça va s’arranger”. Je me suis réveillée, et je me sentais si bien à l’intérieur. Je ne sais pas si c’était juste un rêve ou si ce lointain ancêtre voulait vraiment me soutenir. © Katya Rubenchik / Facebook
  • C’était lors de mon troisième saut en parachute. Je suis montée dans l’avion, tout allait bien, nous avons pris de l’altitude, la cloche a sonné, nous nous sommes approchés de la rampe. Le premier est parti, puis j’ai été soudainement frappé par une peur primale, et je me suis dit dans ma tête : “ne saute pas”. J’ai dit à l’instructeur que je ne le ferais pas. Évidemment, si tu montes dans l’avion, tu sautes, mais mes jambes résistaient en faisant pratiquement un grand écart. Bref, ils m’ont fait asseoir sur un banc, ils ont dit aux autres de sauter et ont commencé l’atterrissage. On m’a sévèrement réprimandé. À la fin de la journée, le pilote est venu me voir et m’a dit : “Quel flair tu as ! Les gars ont déplié et replié les parachutes pour les ranger et le tien était mal monté. Il s’est avéré qu’il n’était pas plié correctement”. Le week-end suivant, j’ai sauté sans problème. © Anastassia Ephimova / Facebook
  • Mon mari a raconté qu’il conduisait sa voiture et que, soudain, un camion s’était approché de lui à grande vitesse. Une seconde avant la collision, il a découvert qu’ils s’étaient déjà croisés en toute sécurité. Il ne sait toujours pas comment il a réussi à passer, il n’y avait pas de place pour se croiser. © carcagnosso / AdMe
  • J’ai récemment pris des photos de ma fille avec son amie. Elles ont huit ans. Les photos étaient en mouvement : les filles sautaient dans les feuilles. Et là j’ai vu que la copine de ma fille ressemblait à une vieille femme sur presque toutes les photos. Avec des paupières tombantes, des joues tombantes, le cou ridé et des dents jaunes tordues. Ce qui est intéressant, c’est que ma fille n’a pas eu une seule photo où elle ressemble à ça. Peut-être, bien sûr, qu’il n’y a rien de paranormal là-dedans, après tout les photos étaient en mouvement, ça arrive que les images soient déformées, mais c’est plutôt curieux. © Lena Poohnatova / Facebook
  • Mon fils cadet a eu un ami imaginaire, Philippe, quand il avait entre 3 et 6 ans. On pourrait croire que c’est un manque de communication, mais il avait un frère jumeau in utero, qui a arrêté de se developper à la huitième semaine de grossesse. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que s’il était né, je l’aurais appelé Philippe. © Yekaterina Ignatova / Facebook
  • Environ trois mois avant mon entrée à l’hôpital, j’ai fait un rêve dans lequel j’étais allongée sur une table d’opération et une femme chirurgienne se penchait sur moi, ce qui n’est pas si courant. J’ai été surprise lorsque je me suis retrouvée dans la même salle d’opération et que je me suis retrouvée sur le point d’être opérée par la même chirurgienne que j’avais vue dans mon rêve. Je lui en ai parlé, mais je ne pense pas qu’elle l’ait pris au sérieux. Depuis, je crois aux rêves prophétiques. © Inna Vyatcheslavova / Facebook
  • Hier seulement, mon mari m’a parlé de ça. Une connaissance et sa femme ont acheté un appartement dans un nouvel immeuble, ils s’y installaient lentement, mais ils n’y vivaient pas encore de façon permanente, ils y allaient souvent, mais c’est tout. L’autre jour, cet homme a donné rendez-vous à sa femme le soir après le travail dans leur nouvel appartement pour y passer la nuit. Le soir arrive, il appelle sa femme et apprend qu’elle et leur fils l’attendent dans l’ancien appartement. Elle dit qu’elle est arrivée là-bas comme si la voiture les avaient conduits automatiquement dans l’ancien appartement. Le mari est allé les voir, mais à ce moment-là, on l’a appelé pour lui dire de venir en urgence au nouvel appartement, où une explosion de gaz était en cours. Ils ont ensuite calculé que si elle y était allée directement, ils auraient été victimes de l’explosion. © Tatiana Kayumova / Facebook
  • Un jour d’hiver, je suis descendue du bus à l’arrêt et soudain j’ai glissé, mes pieds sont passés sous les roues et le bus avait déjà redémarré. Soudain, j’ai eu l’impression que quelqu’un m’avait attrapé par les bras et remise sur pied. Ça m’a choquée. Je me suis retournée — personne ! Et je suis une dame que l’on ne peut pas qualifier de petite et légère. © Oksana Belyanina / Facebook
  • Ma fille de deux ans joue dans une pièce avec une amie invisible qui est “très gentille, belle et affectueuse”. Je lui demande comment elle s’appelle. Soudain, elle me dit le nom secret de ma sœur, qui est décédée il y a 10 ans. Je l’appelais comme ça seulement quand nous étions enfants. © Lara Larina / Facebook

Bonus

  • Je vivais au sixième étage. Le soir, par la porte-fenêtre du balcon, j’ai vu des yeux brillants qui me fixaient dans l’obscurité. Une autre fois, ma mère s’est réveillée le matin, a posé ses pieds par terre, et soudain un chat est sorti de sous le lit, a sauté sur le balcon et a disparu. Il s’est avéré qu’il venait de chez un voisin de l’immeuble d’à côté, et qu’il venait là en passant par trois balcons. Nous avions des moineaux qui nichaient sur le nôtre, donc il s’asseyait sur la balustrade et essayait de les attraper, et les oiseaux le narguaient en passant juste devant son nez. © Yulya Zoueva / AdMe

Et toi, as-tu déjà vécu des histoires étranges et inexplicables ? En général, es-tu plutôt du genre mystique ou sceptique ?

Sympa/Gens/13+ Histoires mystiques d’internautes qui vont te donner des frissons
Partager cet article