Sympa
Sympa

14 Cas où les gens voulaient bien faire, mais encore une fois, ça n’a pas marché

L’initiative est loin d’être toujours récompensée. Nous voulons changer quelque chose ou faire une bonne action mais souvent cela se retourne contre nous. Dans de tels moments, cela nous fait mal aux larmes.

Chez Sympa, nous sommes sûrs qu’il ne faut pas se sentir contrariés, car de tels cas sont probablement l’exception à la règle.

  • On m’a donné une boîte de barres de chocolat. J’en ai pris trois au travail et, sans aucune arrière pensée, je les ai distribuées aux femmes : la réceptionniste, la comptable et la femme de ménage. Après environ deux heures, la comptable a déposé la barre de chocolat sur mon bureau et est partie en silence. Je lui ai envoyé un texto pour demander pourquoi. Elle a déclaré qu’elle ne voulait pas que la femme de ménage et elle reçoivent les mêmes chocolats et qu’elle se sentait profondément insultée. © AliceDrake / Pikabu
  • Je me rappelle quand j’ai déménagé de mon premier appartement. J’ai laissé une boîte de chocolats et un excellent café en cadeau ce jour-là, et on m’a facturé 20 £ pour le retrait du reste de mes affaires personnelles. © becca__lr / Twitter
  • Une fois, au magasin, la dame âgée qui se tenait devant moi a manqué d’argent pour payer ses yaourts. Elle est partie sans, et je me suis longtemps reproché de ne pas l’avoir aidée. Et puis le jour est arrivé et à nouveau la vieille dame dans la file d’attente était presque en train de pleurer. J’ai redressé mes épaules et mis ma carte. La vieille dame m’a remercié et a disparu. Et puis la caissière a dit tristement que cette femme était là tous les jours pour jouer cette scène, et tout le monde se faisait avoir. Bref, je n’ai toujours pas tourné la page. © Percortesia / Pikabu
  • J’ai organisé un cours gratuit pour les étudiants et acheté des tas de pizzas, mais personne n’est venu. © MarkLeuchter / Twitter

  • Un jour, mes grands-parents se préparaient pour un vol et ont commencé à parler de ce qui se passerait si l’un d’eux mourait. J’ai sorti ça comme ça : “J’espère que vous mourrez ensemble !” Je voulais en fait dire que dans ce cas, aucun des deux n’aurait à subir la perte, mais ils l’ont compris très différemment. © DivisiveDuck / Reddit
  • Je suis partie pour l’opération, j’ai mis tous mes bijoux dans un pot de vitamines en plastique et je l’ai posé sur la table de chevet. Parce qu’aucun voleur ne penserait qu’ils peuvent être dans le pot de vitamines à la vue de tous. Je suis rentrée un mois plus tard, juste à temps pour le réveillon du Jour de l’An, et j’ai décidé de faire un peu de ménage. J’ai pris le pot, j’ai vu que les vitamines étaient périmées et je les ai jetées à la poubelle. Il a fallu environ une semaine pour que j’y pense... L’opération s’est bien passée, c’est comme ça que je me suis calmée. © Vera Managarova / Facebook
  • J’étais en seconde et ma camarade de classe a défrisé ses cheveux bouclés pour la première fois. Elle et moi, on s’entendait très bien, alors je suis allé lui dire quelque chose comme “Tes cheveux ont l’air cool, fais-le plus souvent !” sans aucune arrière pensée. Elle s’est sentie terriblement offensée par moi et l’a dit à toutes les filles qui m’ont détesté toute la journée. Pour une raison quelconque, elles ont trouvé mon compliment offensant. © Unknown author / Reddit
  • Il est juste de dire que l’initiative est une tâche ingrate. Je suis allée à la maison de campagne de ma mère en automne, et il y a une zone derrière la maison, envahie par une herbe dense. J’ai pris un râteau et j’ai décidé de la nettoyer. J’ai travaillé, fait une pause et suis allée chercher le râteau à nouveau, quand soudain j’ai reçu un coup entre les yeux si fort que je me suis effondrée dans l’herbe. J’ai réussi à me relever et j’ai reçu un deuxième coup avec le même râteau. Je me suis tirée de là comme un combattant d’un champ de bataille avec des bleus sous les yeux. © Larissa Petchinskaya / Facebook
  • Quand mon fils était petit, il faisait du patinage artistique. Il avait un entraîneur personnel, un homme âgé. Il travaillait du matin au soir avec des enfants comme mon fils.
    Un jour, notre grand-mère a fait un gâteau et nous a donné un morceau pour l’entraîneur. Nous l’avons pris et donné en disant que ça venait de notre grand-mère. Et le soir, après l’entraînement, on a vu ce morceau de gâteau dans une poubelle du vestiaire. Nous ne savons pas pourquoi, mais c’était offensant. © Podslouschano / Ideer
  • Nous avions une femme de ménage, et mes parents ne lui faisaient pas vraiment confiance. J’ai donc décidé de lui cacher les bijoux de ma mère. C’est une longue histoire, mais à la fin, la femme de ménage a été licenciée à cause de ces bijoux. © Ntn-in-Life / Reddit
  • Notre entreprise a mis en place un nouveau programme : lorsqu’on prend un rendez-vous pour un client, un message lui est automatiquement envoyé : “Cher Mr Dubois, nous vous attendons à tel endroit à 10h30”. Or, le nombre de rendez-vous n’a pas augmenté, mais a fortement diminué. Nous avons commencé à enquêter. Il s’est avéré que les clients ne se présentaient pas toujours lors de leur première visite et que nous les introduisions dans la base de données du mieux que nous pouvions. Nous leur avons donc envoyé des messages du genre “Cher gros dans une Lexus, nous vous attendons à...”. © AlekseyKud1 / Pikabu
  • Je marchais dans la rue quand un type m’a demandé de la monnaie. Il avait un gobelet en main, alors j’y ai mis l’argent, pas de la monnaie, mais trois billets. Seulement, il y avait une boisson dans son gobelet, et l’argent était tout trempé. © squreky / Reddit
  • Au travail de mon père, il y avait un employé en veste ouatinée qui avait perpétuellement faim. Il a dit que sa mère était très malade. Ils vivaient à la campagne. Alors, pour son anniversaire, ses collègues lui ont acheté une nouvelle veste. Et l’ancienne a été mise dans le four industriel pendant qu’il se lavait après son service. Il est sorti de la douche et est tombé sur le sol en couinant et en criant. Il s’est avéré qu’il avait environ 200 euros cousus dans sa vieille veste. © Nata Ikra Krasnaya / Facebook
  • Au dernier réveillon du Jour de l’An, mon mari a proposé d’inviter à la maison une collègue qui n’avait personne d’autre avec qui fêter. Nous étions seuls, et c’était plus amusant d’être tous ensemble. Je la connaissais à peine mais c’était une gentille fille, alors j’étais heureuse de la laisser venir. Elle a aidé à la cuisine et a apporté des cadeaux pour moi et les enfants. C’est ainsi que nous avons célébré tous les trois, plus nos enfants. Deux semaines plus tard, après une dispute, mon mari est parti vivre chez elle. Au final, il est revenu, mais la famille est toujours en train de s’effondrer. En voilà une gentille fille. © Podslouschano / Ideer

Raconte-nous un moment de ta vie où tu voulais bien faire mais cela a mal tourné.

Sympa/Gens/14 Cas où les gens voulaient bien faire, mais encore une fois, ça n’a pas marché
Partager cet article