Sympa
Sympa

14 Cas où un voyage dans les transports publics a été une épreuve en termes de résistance et d’envie de rire

Tout le monde a déjà voyagé en bus et en train au moins une fois, car c’est économique et pratique. Mais les transports publics ont leurs propres particularités : on ne sait jamais ce qui peut se passer et qui on peut y rencontrer. Par exemple, une célébrité qui a joué dans notre film préféré ou un type qui balade une pomme de terre au bout d’une laisse, dans une gare.

Chez Sympa, nous aimons aussi observer le comportement des gens dans les bus et les trains, alors nous ne pouvions pas ignorer les histoires présentées dans notre sélection d’aujourd’hui.

  • La personne la plus imperturbable que j’aie jamais rencontrée dans ma vie était une fille assise devant moi dans le bus. La femme à côté d’elle s’est exclamée : “Mademoiselle, vous avez un cafard dans les cheveux !”. Elle a juste secoué la tête et a continué son trajet avec un visage impassible. © Podslouchano / Ideer
  • Une fille dans le train avait une queue attachée à son pantalon. Apparemment, elle se considérait comme une furry (le mouvement furry est une subculture dans laquelle les gens s’intéressent aux animaux anthropomorphes, peuvent porter des costumes et adopter certaines des habitudes des animaux. — ndlr Sympa). Un homme âgé gentil a cru qu’elle avait un foulard collé à son jean et le lui a dit. En réponse, elle a commencé à fulminer sur l’importance des subcultures et sur le fait qu’il était cruel avec elle. Dix minutes plus tard, elle est sortie, mais à ce moment-là, tout le wagon était hystérique de rire parce qu’elle a commencé à aboyer. © IrnBruDependant / Reddit
  • Un jour, j’étais en route pour aller voir le film Star Trek : Premier Contact. Bien sûr, j’étais en uniforme de Starfleet. Et qui ai-je rencontré dans le bus ? Whoopi Goldberg ! J’ai rencontré Guinan en plein uniforme (Guinan est le nom d’un personnage joué par Whoopi Goldberg dans la franchise Star Trek. — ndlr Sympa). Nous avons eu une petite conversation. Elle n’a pas voulu me donner d’autographe, mais ça n’avait pas d’importance. © Alexandre Strube / Quora
  • C’était au début du mois de juin. Mon amie et moi prenions le bus pour rentrer de l’université. Je me plaignais de ma journée terrible. Ce jour-là j’ai cassé mon téléphone, je suis tombée dans les escaliers et j’ai perdu ma bague. Je lui ai dit : “Cette journée ne peut pas être pire !”. Puis un homme âgé s’est tourné vers moi, m’a souri et m’a dit : " Bonsoir, Julie. Je suis votre examinateur demain, alors préparez-vous et n’oubliez pas de mettre votre réveil ! Cette journée est devenue encore pire, désolé de vous le rappeler". C’était mon professeur. © Palata n° 6 / VK
  • Ma fille a trois ans. Un jour, je suis allée la chercher à la maternelle. Nous sommes montées dans le bus et il n’y avait pas de sièges disponibles. À l’arrêt suivant, quelqu’un est sorti et ma fille et moi avons pris sa place. Au suivant, une vieille dame de 80 ans est entrée et il n’y avait pas de siège libre. Les hommes ne pensaient même pas à céder leurs places. Ma fille a dit : “Maman, on est jeunes, on peut se tenir debout toutes les deux”. Elle s’est levée et je l’ai suivie. Elle a pris la vieille dame par la main et elle a fait asseoir sur notre siège. Un des hommes a eu honte et a décidé de nous laisser la place. Mais ma petite fille, fière, lui a dit : “C’est trop tard”. © Palata n° 6 / VK
  • Je lisais “Faust”, de Goethe, dans le train. Je le lisais à haute voix, mais très doucement, presque en chuchotant, pour que ne gêner personne. Mais soudain, une femme assise en face a demandé à ce que je lise plus fort, afin qu’elle puisse aussi écouter. Et j’ai l’habitude de lire de manière extrêmement expressive et avec les caractéristiques de tous les personnages (en changeant ma voix pour chacun d’eux, en gardant mon intonation et mon rythme), même lorsque je suis seul. Finalement, au bout d’une demi-heure, tout le train m’écoutait et il en a été ainsi jusqu’à la fin du voyage, pendant une heure et demie. © Palata n° 6 / VK
  • Je prenais le bus pour rentrer chez moi tard dans la nuit. Nous étions coincés dans les embouteillages, je me tenais debout. Soudain, j’ai remarqué un homme au visage très sévère qui me regardait droit dans les yeux. N’ayant rien à faire, j’ai aussi commencé à le regarder fixement. Il a détourné le regard, mais plus tard, il m’a fixé à nouveau. Je n’ai pas abandonné non plus. Nous nous regardions fixement l’un l’autre, férocement. Cela a duré jusqu’à ce que nous arrivions à mon arrêt. En descendant du bus, j’ai entendu derrière moi un joyeux : “Tu es douée. J’espère que nous pourrons le refaire un jour !”. © Palata n° 6 / VK
  • Un jour, j’étais dans le RER. À une station, une fille est entrée en courant dans le wagon, a sorti sa trousse de maquillage et a commencé à se maquiller rapidement. Tout le monde la regardait. Enfin, elle a mis de la crème sur les mains et a regardé autour. Le type en face d’elle a demandé : “Tu vas aussi te faire une pédicure ?”. © Podslouchano / Ideer
  • Je prenais le train lors d’un voyage d’affaires. Je me suis installée sur la couchette du haut, et un type sur la couchette du bas a commencé : “Je m’appelle Lucas, je suis de et patati, patata”. J’ai dit que j’allais lire un livre. Je n’aime pas les conversations intimes avec les compagnons de voyage. En réponse, ce type a commencé à grimper sur ma couchette. J’étais choquée et je lui ai demandé à haute voix de rester assis et je l’ai dit au conducteur. Le gars est resté assis pendant tout le trajet en disant “ce n’est pas moi, je ne suis pas là”. © Alena Matsulevich / Facebook
  • Nous accompagnions ma belle-mère au train. Nous sommes entrés dans le wagon pour l’aider à porter ses affaires. Une jolie jeune femme était déjà assise dans le compartiment. Nous avons dit bonjour, et puis ça a commencé. Sans une pause, nous n’avons même pas réussi à ouvrir la bouche, elle nous a harcelés de question et donné des ordres : “Mettez vos affaires ici ! Un manteau par ici ! Asseyez-vous là !”. Avec mon mari et ma belle-mère, qui avait, soit dit en passant, environ 85 ans à l’époque) nous sommes regardés et avons ri. Elle a arrêté de parler et nous a regardés comme si nous étions des idiots. Et ensuite — quelle joie ! — une femme est entrée dans le compartiment et il s’est avéré que la commandante s’était trompée de place. Elle a renâclé, a rassemblé ses affaires et elle est partie fièrement. © Elena Pokhvalina / Facebook
  • Une fois, mon mari est resté coincé dans les toilettes d’un train. Il frappait à la porte, mais personne ne pouvait l’aider. J’ai dû appeler le service des chemins de fer, mais ils ont pensé que tout cela était une blague. Ce n’est que lorsque ma belle-mère a appelé le même endroit et expliqué la situation qu’ils m’ont crue. Mon mari a été libéré au tout dernier moment. © PennyyPickle / Reddit
  • Un jour, je suis monté dans le bus tôt le matin. Il y avait beaucoup de monde et le bus était plein. J’ai pris un siège à côté du conducteur. Quelqu’un dans la cabine a crié : “Peut-on aller plus vite ? Je suis en retard pour le travail !”. En réponse, le conducteur a mis ses lunettes noires, a allumé la chanson “Highway to Hell” et a démarré brusquement. Au bon arrêt, le type qui était en retard a laissé de l’argent au conducteur en disant : “Je serai en retard demain matin aussi, j’apporterai de la musique encore plus cool”. © Palata n° 6 / VK
  • Mon amie et moi étions dans le métro après une longue journée fatigante, et à un moment donné, une femme est entrée dans le train et s’est assise derrière nous. Il y avait un corbeau assis sur son épaule. Un vrai corbeau ! Il passait d’une épaule à l’autre et s’est même assis sur sa tête. Elle le nourrissait avec ce qu’elle avait dans sa poche. © Franklin Veaux / Quora
  • Ce n’était pas dans un train, mais à la gare. J’étais à la station et j’ai vu de loin un vieil homme qui promenait un petit chien. Du moins, je pensais que c’était un chien, car il était en laisse. J’ai regardé de plus près et j’ai remarqué que ce vieil homme avait attaché sa laisse à une pomme de terre, l’avait mise dans sa pantoufle et se promenait mine de rien à la gare. Le plus étrange, c’est que j’étais le seul à le regarder. © Trevor Wood / Quora

Les transports publics sont un lieu où se déroulent des histoires en tous genres. Et toi, quels souvenirs gardes-tu de tes voyages dans les transports en commun ? N’hésite pas à les partager dans les commentaires !

Sympa/Gens/14 Cas où un voyage dans les transports publics a été une épreuve en termes de résistance et d’envie de rire
Partager cet article