Sympa
Sympa

14 Histoires sur des profs qui donnent envie de prendre la fuite et de se réfugier le plus loin possible

Il est certain que les professeurs passionnés par leur matière et leurs élèves sont largement majoritaires. Même si les exceptions fâcheuses sont rares, il existe aussi des enseignants qui peuvent gâcher la vie à plus d’une génération d’enfants. Le fait d’avoir des idées préconçues ou des chouchous ne sont pas les pires de leurs défauts.

Chez Sympa, nous avons déniché les témoignages d’enfants et de leurs parents qui sont tombés sur ce genre d’enseignants. Heureusement, de nombreux protagonistes de notre article s’en sont sortis la tête haute.

  • C’était en troisième. J’étais amoureuse d’un garçon. Il l’a découvert et s’est mis à me harceler. Un jour, il passait devant moi et m’a poussée. Fâchée, je lui ai crié de me laisser tranquille en ajoutant quelques mots bien sentis. Une professeure m’a entendue. Elle m’a attrapée par le bras et m’a traînée le long du couloir. J’ai expliqué ce qui s’était passé, mais elle m’a fait écrire une lettre ouverte pour m’excuser de ma grossièreté. Ce cas m’a révélé la vraie attitude des adultes à l’égard des enfants. J’ai aussi réalisé que je pouvais utiliser le pouvoir du langage : cette lettre était un véritable chef-d’œuvre. © Michelle Martin Corson / Quora
  • Les cours d’astronomie ont démarré au lycée. C’était intéressant : périhélie, ascension, et tout ce qui va avec. J’ai pris le soin de bien comprendre tout ça, lors du premier contrôle, j’ai fini en 10 minutes et j’ai aidé les autres. Tout le monde dans ma classe a obtenu au moins 13, j’ai été le seul à recevoir 6 avec comme commentaire : “Tricherie évidente”. J’ai perdu tout intérêt pour la matière. © newList2018 / Pikabu
  • En CM1, j’ai été puni pour avoir lancé une boule de neige au visage d’un camarade. Sauf que je n’y étais pour rien. Les adultes m’ont d’abord qualifié de perturbateur, et quand j’ai protesté, ils m’ont en plus traité de menteur. © Sean McKiernan / Quora
  • Un prof me gâchait la vie. Un jour, il a fait un contrôle surprise. Normalement, les enseignants distribuent les questions et surveillent de près à ce que personne ne triche. Mais lui a juste quitté la salle de classe. J’étais un excellent élève et tout le monde, bien évidemment, a couru vers moi pour copier les réponses. Si j’avais balancé mes camarades, je me serais fait détester. Le lendemain (sans surprise), le prof a annoncé qu’il avait découvert une tricherie collective et que tous ceux qui y étaient impliqués seraient punis. Il m’a également puni en disant que celui qui permet de copier assume la même responsabilité que ceux qui trichent. Avec le recul, je me demande : comment a-t-il su que c’était moi ? Après tout, il ne m’a jamais posé de questions sur ce qui s’était passé. © Jeffrey A. Larson / Quora
  • Une fois, j’ai eu 5 à un devoir d’anglais, alors que j’étais absente ce jour-là. © Tatyana Sougorova / Facebook
  • La professeure d’histoire-géographie m’a prise en grippe sans raison apparente. Elle profitait de chaque occasion pour me saquer. Lors des cours, elle me demandait de répéter ce qu’elle venait de raconter et ce alors qu’elle avait parlé pendant une demi-heure. Elle exigeait en plus un récit détaillé. Mes camarades de classe ont essayé de me défendre, mais elle a lâché qu’elle mettrait zéro en cas de protestations. J’ai fini par cesser de répondre et je bâillais en la regardant dans les yeux. Elle était furieuse, me donnait de mauvaises notes. Quand j’ai dit que cette évaluation n’affecterait en rien ma vie future et qu’elle était libre de continuer, elle a abandonné. J’ai eu une moyenne de 13. © Inni Kim / Facebook
  • En CP, j’ai passé une longue période à l’hôpital. Là, j’ai beaucoup lu et j’étais tout simplement fascinée par Albert Einstein. Ma mère m’a donné un livre sur lui. J’avais six ans et il y avait plein de choses que je ne comprenais pas et j’étais trop jeune pour réaliser que la plupart des adultes ne les comprenaient pas non plus. J’ai repris l’école et j’ai commencé à interroger l’instituteur sur les passages que je n’avais pas compris dans ce livre. Au lieu de dire “je ne sais pas”, il se mettait en colère et me laissait toute seule dans le couloir. Eh oui, j’ai été punie pour avoir posé des questions au professeur. © Leslie Cage / Quora
  • Lors de la récréation, un camarade a demandé de copier sur moi. Nous avons rendu nos copies, et il a eu 14, alors que j’ai obtenu 8. Je n’en revenais pas. Ce camarade était le chouchou du prof. J’ai fini par lui dire que ce n’était pas juste et je l’ai persuadé de tout avouer. Résultat : 12 pour lui, 8 pour moi. © one.oldpc / Pikabu
  • Je me suis fait prendre en grippe avant de pouvoir faire la moindre impression. Ma sœur aînée est une élève de rêve. Polie, discrète, que des bonnes notes. Avec mes capacités moyennes, j’étais décevant comparé à elle. En revanche, mon frère séchait les cours et insultait ses camarades de classe. Ses anciens profs se méfiaient de moi. Ils ne pensaient pas que je pouvais avoir une personnalité différente. Ma famille a déménagé dans une autre ville quand j’avais 15 ans. Je n’ai plus jamais eu ce genre de problème avec les enseignants. © Scott Barthel / Quora
  • J’avais une prof “spéciale” de dessin technique en seconde. Je dessinais très soigneusement et correctement, mais je n’ai jamais obtenu une note supérieure à 12. Un jour, je m’en suis plaint à ma mère et elle m’a dit : “C’est que tu ne travailles pas assez !” Fâchée, j’ai alors crié : “Fais mon devoir, prouve qu’on peut faire mieux !” Ma mère, à l’époque dessinatrice industrielle avec 30 ans d’expérience, qui avait créé plein de projets, a voulu me donner une leçon et a fait mon devoir à ma place. Le lendemain, je lui ai montré la copie corrigée couronnée d’un onze ! Ma mère n’avait plus de questions. © Aliya Cachina / Facebook
  • Ma fille avait un professeur qui a expliqué à la classe que l’astéroïde s’appelait ainsi parce qu’il était “à stéroïdes”. © Alena Doulguerova / Facebook

Et toi, as-tu fait l’objet d’une injustice durant tes années scolaires ?

Sympa/Histoires/14 Histoires sur des profs qui donnent envie de prendre la fuite et de se réfugier le plus loin possible
Partager cet article