Sympa

14 Personnages célèbres dont l’existence a suscité des doutes, ou qui n’ont même jamais existé

5-35
71k

Faut-il être réel pour exister ? Des centaines de personnages fictifs ont suscité l’amour et la haine sans avoir foulé la Terre en chair et en os. Nier leur existence en tant que produit de fiction serait un sacrilège. Mais au-delà de cela, il y a des personnages dont la présence dans l’histoire de l’humanité est si forte que personne ne doute qu’ils aient réellement existé. Pourtant, ce n’est pas le cas ! Ou du moins, leur passage en ce bas monde est fortement remis en question...

Sympa a compilé une liste de grands personnages de la culture universelle qui, bien que nous les ayons pris pour des personnes réelles, n’ont jamais existé ou continuent à susciter de sérieux doutes quant à leur existence.

1. Mulan

Le contexte historique peut avoir poussé les spectateurs du célèbre film de Disney à croire que la guerrière Mulan a été une véritable héroïne. Mais il s’avère que le film s’inspire d’une légende chinoise qui apparaît dans le poème épique La Ballade de Mulan, datant du XVIe siècle. Bien que la version la plus célèbre soit celle de Disney, la légende a été reprise dans plusieurs adaptations cinématographiques. Par exemple, en 2009, une production chinoise est sortie sur les écrans.

2. Homère

Les deux plus importants poèmes épiques du monde classique, l’Iliade et l’Odyssée, ont été publiés sous son nom. Pendant de nombreuses années, il a été étudié comme un auteur à part entière, et on a vu des sculptures et des œuvres picturales qui rendent son visage reconnaissable. Mais la vérité, c’est qu’on ne sait rien d’Homère. Il n’y a aucune trace de son existence. Qui plus est, les chercheurs qui ont analysé en profondeur les deux ouvrages affirment que l’Iliade et l’Odyssée ne peuvent être des œuvres du même auteur.

3. Alan Smithee

Ceux qui ont vu Catchfire, le film mettant en vedette Jodie Foster, ou le thriller Woman Wanted avec Holly Hunter, auront remarqué qu’ils ont été réalisés par un certain Alan Smithee. Or ce réalisateur n’existe pas réellement, il s’agit d’un pseudonyme souvent utilisé par des réalisateurs qui, pour une raison ou une autre, n’ont pas été satisfaits du résultat final d’un film et ont refusé que leur nom apparaisse au générique.

Dans le cas des deux films cités, deux noms très connus ont été cachés : Dennis Hopper, qui a réalisé Catchfire, et Kiefer Sutherland, qui a tourné Woman Wanted.

4. Rosie, la riveteuse

Il s’agit ici d’un personnage devenu un symbole culturel pour les Américains. Elle représentait les ouvrières qui ont dû reprendre les emplois d’usine que les hommes avaient laissés vacants parce qu’ils étaient partis au front pendant la Seconde Guerre mondiale. La première mention de ce personnage se trouve dans la chanson Rosie the Riveter, composée par Redd Evans et John Jacob Loeb.

Après le succès de la chanson, l’illustrateur Norman Rockwell a créé l’image de couverture du Saturday Evening Post le 29 mai 1943, qui a inspiré Howard Miller à créer ce qui est peut-être la représentation la plus célèbre de ce personnage féminin, avec la fameuse phrase “We can do it”.

5. Maximus Decimus Meridius

Le film Gladiator, réalisé par Ridley Scott et mettant en vedette Russell Crowe, a été un carton au box-office et a remporté cinq Oscars, dont celui du meilleur acteur et du meilleur film. Mais au-delà de la qualité intrinsèque du film, il se trouve que son scénario n’a pas tout à fait respecté la rigueur historique des événements. En fait, Maximus Decimus Meridius est un personnage fictif inspiré de plusieurs figures historiques, dont Narcisse, le véritable assassin de Commode.

Pour Ridley Scott, les sources historiques n’étaient importantes que dans la représentation visuelle du monde romain, mais il a préféré modifier les faits en adoptant un scénario plus en accord avec les goûts hollywoodiens.

6. Jack Dawson

Titanic est l’un des classiques romantiques les plus réussis de l’histoire du cinéma. L’histoire de Jack Dawson et Rose DeWitt Bukater nous a laissé des scènes émouvantes et inoubliables. Et si beaucoup de spectateurs pensent qu’il s’agit de personnages qui ont vraiment existé, ce n’est pas le cas.

Quoi qu’il en soit, il y avait bien un Joseph Dawson qui a péri sur le Titanic au même âge que le personnage joué par DiCaprio. Mais on n’a pas plus d’informations sur lui. Bien que James Cameron ait utilisé son nom de famille pour le film, il a dû lui créer une biographie sans se fier à des données réelles.

7. Rose DeWitt Bukater

Pour ceux qui ont été surpris d’apprendre que Jack Dawson n’a pas réellement existé, voici une autre révélation de taille : Rose DeWitt Bukater est aussi un personnage fictif. Cependant, pour sa création, James Cameron s’est inspiré d’un personnage réel qu’il a rencontré en écrivant le scénario : Beatrice Wood. C’était une céramiste à la vie intense qui l’a amené à être en contact avec la bohème parisienne du début du XXe siècle. Cependant, elle n’a jamais mis les pieds sur le Titanic.

8. Richard Bachman

Rage, le premier roman de l’Américain Richard Bachman, a été publié en 1977. Il s’agissait d’un écrivain noir, un fermier qui souffrait d’insomnie chronique. Rage a été suivi par Marche ou Crève (1979), Chantier (1981), Running Man (1982) et La Peau sur les os (1984). Toutes ces œuvres ont reçu un accueil chaleureux ; elles ne sont pas devenues des best-sellers, mais la critique a été plutôt positive.

En 1985, la vérité a été révélée : Richard Bachman n’était autre que Stephen King, qui avait utilisé ce pseudonyme pour publier les œuvres qu’il avait écrites avant son premier succès, Carrie. À la suite de cette révélation, King a publié deux romans sous son pseudonyme préféré : Les Régulateurs (1996) et Blaze (2007).

9. JT LeRoy

En 1999, le roman Sarah, écrit par JT LeRoy, est devenu un événement littéraire. Des célébrités comme Lou Reed, Tom Waits, Asia Argento, Bono et Winona Ryder ont été fascinées par l’œuvre de cet auteur adolescent et transsexuel, et ont déclaré vouloir le rencontrer. L’auteur a dit qu’il était très timide et détestait les interviews, et il ne se montrait aux fêtes que caché derrière des lunettes noires et une perruque.

La vérité n’a été connue qu’en 2006 : JT LeRoy n’existait pas. Son œuvre avait en fait été écrite par Laura Albert, une écrivaine qui avait l’habitude d’accompagner LeRoy lors des fêtes, en tant qu’amie. On a su aussi que sous les lunettes et la perruque se cachait la belle-sœur de Laura, Savannah Knoop. L’histoire de cette grande arnaque, considérée comme l’une des plus importantes de ces dernières années, peut être vue dans le film Jeremiah Terminator LeRoy de 2018.

10. Betty Crocker

Dans ce cas, il ne s’agit pas seulement d’un personnage de fiction, mais aussi d’une marque dédiée à la distribution commerciale de produits alimentaires et de recettes. Elle a été créée par la Washburn-Crosby Company en 1921 et est devenue une icône culturelle. On lui a donné une voix pour créer la première émission de cuisine à la radio, des livres ont été publiés sous son nom, et elle a été un personnage de télévision incarné par deux actrices : Marjorie Husted et Adelaide Hawley Cumming.

11. Tokyo Rose

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les services de renseignements japonais ont créé l’émission de radio The Zero Hour. Là, les prisonniers de guerre alliés étaient forcés d’envoyer des messages à leurs familles. De la musique occidentale et des informations obtenues par la police militaire japonaise pendant les interrogatoires étaient également retransmises.

Ikuko Toguri, qui a également œuvré en tant que traductrice, était responsable de la localisation du programme. Elle a été baptisée “Tokyo Rose” (La rose de Tokyo) par les services de contre-espionnage américains, qui ont créé de fausses versions pour la transformer en une sorte d’héroïne de guerre au service du Japon. Après la guerre, ces versions ont conduit Ikuko à être injustement incarcérée pendant six ans aux États-Unis.

En fin de compte, il s’est avéré qu’elle n’était qu’une traductrice qui n’avait jamais accepté de diffuser de la propagande anti-américaine.

12. Nat Tate

En 1998, le romancier William Boyd a publié le livre Nat Tate : un artiste américain, 1928-1960. Il raconte la vie d’un artiste plasticien nord-américain qui, dans les années 1950, avait acquis une notoriété relative, mais qui, en 1960, victime de l’alcool et de la frustration artistique, a décidé de se suicider. Le livre a été présenté le 28 décembre de la même année, et l’un des participants à la fête était David Bowie, qui a lu des passages du livre.

Bien qu’on ait essayé de faire passer Nat Tate pour un véritable artiste, la vérité est que la tromperie a été découverte peu après. C’était une invention de William Boyd.

13. Pierre Brassau

Dans ce cas, il s’agit d’une mise en dérision de la critique d’art. En 1964, le journaliste Ake Axelsson décide d’inclure dans une exposition d’artistes modernes quatre tableaux peints par un chimpanzé et signés par un certain Pierre Brassau. L’idée d’Axelsson était de voir si les critiques prendraient le travail de Brassau au sérieux ou non.

La tromperie a été un succès. Même Rolf Anderberg, spécialiste de l’art moderne, a souligné que les tableaux de Brassau étaient les meilleurs de l’exposition. Bertil Eklöt, collectionneur privé, est même allé jusqu’à acheter l’une des œuvres au prix de 90 dollars. Un critique a déclaré que les peintures semblaient “peintes par un singe”.

La vérité a été révélée peu de temps après, mais le critique Ake Axelsson a maintenu sa position. Pour lui, les tableaux peints par le chimpanzé étaient les meilleurs de l’exposition.

14. Lycurgue

L’histoire du législateur spartiate fait l’objet de discussions depuis des siècles. Il est mentionné comme le grand réformateur de Sparte, mais le fait est qu’on ne peut même pas affirmer qu’il a vraiment existé. Il a été évoqué par l’historien Plutarque dans sa Vie de Lycurgue, ainsi que par Hérodote et Xénophon, mais les données qu’ils fournissent sont contradictoires, à tel point que d’après leurs récits, il n’est même pas possible de dater Lycurgue à un moment précis de l’Histoire.

Connais-tu des cas de personnages soi-disant historiques à ajouter à cette liste ? Réponds-nous dans les commentaires !

Photo de couverture Titanic / 20th Century Fox
5-35
71k