14 Personnes parlent de leurs voisins qui rendraient hystérique même un maître zen

Qui parmi nous n’a pas rencontré des voisins extraordinaires ? Il semble qu’il n’existe pas de voisins “ordinaires” et ceux-ci se font remarquer de manière désagréable : ils n’apprécient pas que tu marches dans l’appartement, ou ils jettent leurs déchets dans la poubelle située devant la porte d’entrée.

Chez Sympa, nous pensons qu’il est important de traiter les histoires négatives avec un sens de l’humour et une pincée d’ingéniosité.

Il faut être très ingénieux avec de tels voisins

  • Nous vivons au deuxième étage. Les voisins du dessus faisaient une fête et nous devions aller travailler le matin. Ils n’ont pas réagi aux demandes d’être plus silencieux. Ils ne se sont calmés qu’après que nous avons pris une serpillière et frappé à leur fenêtre. © Podslouchano / Ideer

“Notre voisine du dessous est venue plusieurs fois se plaindre que nous marchions dans l’appartement ...”

“Pourquoi faites-vous des va-et-vient dans l’appartement, pourquoi ne pas rester assis sur le canapé ? La voisine de l’appartement 33”.

Avoir une vieille dame comme voisine est toujours une aventure

  • Mes parents ont acheté une maison dans les années 90. Des personnes âgées y vivaient, la maison était vendue par leur fille, qui habitait à côté. C’était une vieille dame grincheuse. Pendant les 30 années suivantes, elle pensait qu’elle avait toujours le droit de faire la loi dans la maison de quelqu’un d’autre. Ces dernières années, elle a même commencé à grimper la clôture et à se promener dans notre cour. Puis, sa fille a commencé à s’en mêler, disant que nous forcions sa mère à venir chez nous et que nous faisions je ne sais quoi avec elle. © Bouterbrodik / AdMe

“Les voisins ont jeté leurs ordures dans la poubelle
juste devant l’entrée. Et c’est ce qu’ils ont obtenu, car j’ai trouvé un reçu avec leur adresse, l’étage et même le nom du client”

La publicité ciblée : la version en copropriété

“Mon colocataire a cassé le bol en deux et l’a remis dans le placard, comme s’il allait redevenir entier par magie”

Parfois, même la simple demande d’arroser les fleurs peut mener à quelque chose d’imprévisible

  • Ma mère est partie travailler pendant une saison et a demandé à une voisine de s’occuper de moi, d’arroser les fleurs, etc. J’avais environ 19 ans, j’étais un niais et mes amis n’étaient pas mieux.
    Alors ma voisine, une dame âgée d’une soixantaine d’années, venait souvent me voir. Et bien sûr, elle n’a pas eu besoin de frapper à la porte avant d’entrer, elle faisait un contrôle. Elle avait aussi les clés de l’appartement, donc ça ne servait à rien de m’enfermer. À toutes mes demandes de ne pas entrer dans l’appartement comme ça, elle me répondait que je ne devais pas contredire les aînés. Tous les arguments que j’ai présentés disant que je ne serais peut-être pas seul, que je pourrais inviter une fille, par exemple, n’ont pas aidé. J’ai dû le supporter jusqu’à ce que ma mère revienne. Les plantes, d’ailleurs, ont alors réussi à sécher partiellement, et l’appartement n’était pas rangé. D’une manière générale, l’expérience a été jugée infructueuse, et la voisine n’a plus été chargée des clés et de me surveiller. © dotnitro / Pikabu

“Hier, les nouveaux voisins ont peint la clôture et maintenant notre voiture ressemble à ça”

" Je pense que je devrais lui recommander d’arrêter d’utiliser les phrases du manuel “Comment communiquer avec vos voisins pour qu’ils vous détestent” "

C’est comme ça qu’on peut éventuellement apprendre à déchiffrer

Mais avec certains voisins, on ne peut certainement pas se détendre une seconde

  • Notre nouvelle voisine a fait une extravagance. Il y a deux bicyclettes dans le couloir commun — la nôtre et celle d’un autre voisin. Il y a quatre appartements à l’étage. Un matin, nous sommes sortis et les vélos avaient disparu ! Ce n’était pas des intrus qui avaient pris les vélos, car la porte de l’étage était fermée à clé. Nous sommes allés voir le concierge. Il s’est avéré que notre nouvelle voisine nous avait retiré nos vélos en disant qu’ils n’appartenaient à personne. Elle a acheté une voiture et a décidé de faire de la place pour ses pneus de cette façon. © Natalia Rogova / Facebook

" Je pensais que je vivais avec les gens normaux et que tous les autres étaient malchanceux. Mais maintenant c’est mon tour "

" Tout ce qu’ils ont eu à faire était de louer temporairement un appartement voisin à un jeune couple avec un enfant. Ils préfèrent laisser leurs ordures et leurs objets personnels dans le couloir commun, tandis que le vide-ordures est à notre étage ! Ils encombrent tout : la sortie de secours, le palier et même notre vestibule fermant à clé ! Ils ne répondent à aucune demande du syndic ou du propriétaire de l’appartement. Ils aiment vivre comme ça ".

Quand on ne sait pas si on est un génie ou un drôle de type

Toutes ces histoires sont un peu choquantes, n’est-ce pas ? Et toi, quelle est la nature de tes relations avec tes voisins ? N’hésite pas à partager ton expérience dans les commentaires !

Partager cet article