Sympa
Sympa

15 Histoires d’enseignants qu’on aurait dû licencier

Certains aimaient aller à l’école pour passer le temps avec leurs amis, d’autres y allaient pour apprendre de nouvelles choses. Mais hélas, il y a des enseignants qui laissent des souvenirs désagréables de l’école dans l’esprit d’un enfant. Nous avons probablement tous, comme les personnages de cette sélection, fait l’expérience de l’injustice, de la bêtise et du harcèlement sans raison.

  • Je tremble encore quand j’y pense. On a mis un élève fainéant à côté de moi pour qu’il fasse des progrès. Il faisait deux fois ma taille. Et un jour, j’ai eu une mauvaise note à un test malgré l’absence d’erreurs. J’ai demandé à l’institutrice : “Madame, comment se fait-il que la note soit mauvaise ?” Sa réponse était : “Parce que le fainéant l’a copiée de chez toi”. Je me suis bien sûre indignée : “Qu’est-ce que ça a à voir avec moi ? C’est lui qui a triché, pas moi”. La maîtresse m’a dit : “Tu n’aurais pas dû le laisser tricher”.
    Je pouvais à peine retenir mes larmes. Comment une fille calme avec de grosses lunettes va-t-elle tenir tête à un grand type qui brutalise tout le monde ? Pardon, mais je gardais cela en moi depuis 17 ans. © PsychoLoner / Pikabu
  • J’ai fait mes devoirs avec mon frère. Son professeur de géographie a baissé sa note parce qu’elle pensait que la capitale de la Turquie était Istanbul et non Ankara. © raushanchik25 / Pikabu
  • Au collège, nous devions mémoriser un poème. Après avoir passé une tonne de temps dessus, je l’ai appris et j’ai accompli la tâche sans aucune erreur. Quelle ne fut ma surprise quand j’ai vu un 10 au lieu d’un 20. Et avec un stylo rouge, il y avait des marques d’erreurs de ponctuation, bien que ma version soit identique à l’originale. Après avoir confronté mon professeur avec ses erreurs, j’ai obtenu la réponse suivante : “Peut-être n’as-tu pas d’erreurs, mais tu as mis chaque ligne en retrait d’un centimètre du bord de la page. Ce n’est pas bien, donc c’est pour ça que tu as eu un 10”. Depuis, j’ai réalisé que peu importe si tu es bon ou intelligent, il y aura toujours une personne désagréable qui ne sera pas contente de ce que tu fais. © Mr.Happiness / Pikabu
  • Ça fait encore mal. Examen de maths. J’ai sorti le 13e billet. Le plus difficile, le plus volumineux, mais d’une certaine manière, je le sentais et le connaissais mieux que quiconque. J’ai répondu sans problème, avec tous les dessins et la théorie. Et j’ai eu un 12 pour ça. Vous savez pourquoi ? Littéralement, la réponse était : “Nous ne pouvons pas te donner trop de bonnes notes : ça ne serait pas crédible et tu devras le repasser”. © MikTroyan / Pikabu
  • Quand j’étais en CE1, ma mère a été convoquée à l’école par le professeur. Motif : j’ai
    insisté avec trop de véhémence qu’il y avait 24 heures dans une journée, et non 12 comme sur le cadran. © goodwinVS / Pikabu
  • Mon fils est en CE1. On lui a confié la tâche de classer les mots par ordre alphabétique. Il a accidentellement manqué un mot, mais tout le reste était en ordre. La maîtresse lui a donc mis un zéro. © Candace Mack / Quora
  • Notre professeure était malade et un homme a été envoyé pour la remplacer. Il nous a dit de faire nos devoirs et a ajouté que jusqu’à ce que la cloche sonne, personne ne quitterait la classe. Mais j’avais vraiment envie de faire pipi, je sentais que je ne pouvais plus me retenir. J’ai demandé très poliment si je pouvais faire un tour rapide aux toilettes. Il m’a lancé un regard méchant : “Ne bouge pas jusqu’à ce que la cloche sonne”. J’étais un enfant obéissant, mais les besoins du corps ne m’obéissaient pas. J’ai envoyé un message à ma mère, qui a contacté l’administration de l’école et 15 minutes plus tard, mon problème était résolu. © Shanna Hilton / Quora
  • J’étais une excellente élève jusqu’au collège. J’étais une personne gentille, et j’avais l’habitude de dire à tout le monde ce qu’il fallait faire et je laissais les autres copier de chez moi. Certains professeurs ont commencé à pratiquer cette méthode : ils donnaient de bonnes notes à tous ceux qui trichaient et m’en attribuaient des mauvaises. Tu as laissé tricher, alors c’était ta faute. Alors que moi, je voulais juste avoir des amis, parce que si tu ne les aides pas, ils se vexent et ne te parlent plus. J’ai fini par paniquer et j’ai cessé de faire bien mes études pour qu’ils ne me demandent même pas de les laisser tricher. Je réalise maintenant que c’était stupide. Les mesures éducatives des “enseignants” ruinent le psychisme des enfants et parfois aussi leur avenir. © Big.fish / Pikabu
  • Le pire professeur que j’ai eu était un professeur de littérature. J’écrivais un article pour obtenir une bourse et elle m’a piégé : elle a prétendu que j’avais plagié. Elle l’a fait pour dénigrer mon chef de projet et prendre sa place en tant que chef de département. © Tony Le / Quora
  • Mon professeur de SVT ne me donnait jamais de bonnes notes parce qu’elle et ma grand-mère se connaissaient quand elles étaient jeunes et ma grand-mère l’a en quelque sorte offensée et ce ressentiment s’est transféré sur moi. © Point de croix / ADME
Victoria_rt / Pixabay
  • Nous avions une professeure de chimie qui nous criait toujours dessus, insultant les étudiants. Quand elle expliquait le sujet, elle avait l’habitude de demander : “Tout est clair ? Des questions ?” Si nous avions des questions, elle hurlait que nous étions stupides et que nous ne comprenions pas les choses simples. Si nous n’en avions pas, alors nous étions médiocres, nous ne comprenions manifestement rien, mais nous ne pouvions même pas formuler une question. © DrDonna / ADME
  • Un nouveau professeur de maths est arrivé. J’avais toujours été la plus calme et je m’asseyais au fond, lisant des livres en cachette. Ce matin-là, il était très en colère, il nous criait dessus, se disputait avec un garçon qui lui répondait en criant, et puis ses yeux se sont posés sur moi : “Toi, lève-toi !” Il a prétendu que je nuisais à la discipline de toute la classe. Il a dit m’avoir déjà interdit trois fois de lire des livres en classe. Il m’a envoyée dans le bureau du principal et a exigé ma suspension immédiate. J’ai sangloté et le directeur a dû me calmer pendant une heure. L’administration de l’école et mes parents étaient de mon côté, et l’année suivante, cet enseignant n’a plus travaillé dans notre école. © McKayla Kennedy / Quora
  • Je travaillais bien en CE1, mais ma maîtresse a décidé que je devais redoubler. Mes grands-parents, qui m’ont élevé, ont dû se plaindre au directeur. J’ai fini par aller en CE2 après tout. © Gabriel Shatunovsky / Quora
  • Voici une excuse pour une très mauvaise note, un trois : “Tu n’as pas pu assez écrire pour avoir un cinq”. Et ce, dans un examen où tu es assis seul à un bureau et où les enseignants contrôlent l’espace autour de toi. J’ai la cinquantaine, mais je m’en souviens toujours. La première leçon de vie de la dévalorisation du travail. © Hyy4a / Pikabu

De quels professeurs d’école te souviens-tu ? N’hésite pas à partager tes histoires dans les commentaires !

Photo de couverture PsychoLoner / Pikabu
Sympa/Histoires/15 Histoires d’enseignants qu’on aurait dû licencier
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire