Sympa
Sympa

15 Histoires sur le fait que la vie n’est pas la même sans tatouages

Aujourd’hui, les tatouages ne sont plus quelque chose d’excentrique et d’étrange. Mais il y a encore des gens pour qui ils suscitent la méfiance, voire l’irritation. D’autres, au contraire, changent d’avis à un âge vénérable et se font tatouer à l’âge de la retraite. Certains, cependant, regrettent les décisions spontanées qu’ils ont prises à un jeune âge. Quoi qu’il en soit, presque tout le monde a une histoire de tatouage unique à raconter, et les idées qu’ils partagent en ligne donneront à beaucoup une perspective différente sur cette forme d’art.

  • Je voulais me faire tatouer depuis longtemps. Il m’a fallu beaucoup de temps pour choisir le dessin, et le tatoueur a dû le refaire plusieurs fois avant de trouver le motif parfait. Toutes les personnes que je connaissais et qui avaient vu le tatouage (je ne l’ai d’ailleurs jamais exhibé) m’ont demandé de quoi il s’agissait et ce qu’il symbolisait. J’ai inventé un truc sur les horoscopes et les symboles au fur et à mesure. Six mois plus tard, je suis allée rendre visite à ma grand-mère, chez qui je n’étais pas allée depuis des années et où j’avais passé mon enfance. Je me suis assise à mon endroit préféré et j’ai remarqué le tableau. C’est de là que vient mon tatouage. D’un de mes plus beaux souvenirs. © Podslouchano / Ideer
  • Mon frère et moi avons fait un tatouage “pi” le même jour. Tout cela parce que nous avons été adoptés la journée de π — le 14 mars. Les gens pensent souvent que j’aime les maths car j’ai un tatouage comme ça. Je raconte mon histoire d’adoption même en public, par exemple dans la queue à l’épicerie si quelqu’un est intéressé. © Tina Bauer / Quora

“Mon père de 70 ans a fait son premier tatouage en signe de son amour pour ma mère de 73 ans. C’était en l’honneur du 50e anniversaire de leur relation.”

“Jusqu’à mon dernier souffle”

  • J’ai un tatouage sur toute la main. Durant une promenade en ville, je me suis arrêté à un feu et j’ai remarqué une vieille dame qui me regardait. Eh bien, j’ai pensé qu’elle allait me gronder comme toutes les vieilles personnes, mais elle a demandé : “Cette chose peut être lavée ?”. Ma réponse a été suivie par ses mots : “Bravo ! Amuse-toi tant que tu es jeune, sinon tu n’auras plus rien à te rappeler plus tard”. Le cliché était brisé. J’ai souri jusqu’aux oreilles. © Podslouchano / Ideer
  • L’idée selon laquelle les tatouages empêchent de trouver un emploi est très étrange. Quand je vois quelqu’un avec beaucoup de tatouages, je ne pense pas qu’il est mauvais, je me dis juste : “Ce type prend beaucoup de rendez-vous et y arrive à temps”. © LUCYANARANDALL / Twitter
  • Les gens qui s’opposent aux tatouages sont si drôles. Imagine que tu refuses d’embaucher une personne qui a passé des heures assise, à souffrir de douleur pour un seul but. Ces personnes mènent tout à terme avec endurance et réussissent à tout prix. © JM_Luna / Twitter

“Ce tatouage signifie beaucoup pour moi : c’est la date de naissance de mon grand-père. Mais je pense que je l’ai fait trop grand et pas au meilleur endroit.”

  • Je suis tatoueur. Et je ne prends pas au sérieux les gens qui viennent faire des dessins de couple. Par exemple, les noms, les initiales avec des dates, ou des symboles identiques en l’honneur de leur grand amour. En règle générale, au cours de l’année, ils reviennent pour savoir comment enlever les tatouages ou pour les recouvrir parce parce qu’ils ont rompu. C’est bon pour moi, bien sûr, ce sont des clients fidèles. Mais ça me donne envie de demander : “Pourquoi ?”. © Podslouchano / Ideer
  • Un jour, une femme assise à côté de moi au restaurant a mis sa main sur la table, en montrant un beau tatouage d’algues. Je l’ai complimentée, et elle m’a demandé si j’avais un tattoo. J’ai répondu que j’aimais regarder ceux des autres, mais que j’avais peur que si je le faisais moi-même, je m’en lasse rapidement. La femme a dit : “Les tatouages sont comme des enfants. Si ce sont les vôtres, vous les aimez, même si vous ne les appréciez pas toujours”. © Dushka Zapata / Quora
  • Les tatouages sont maintenant plus fréquents dans le milieu professionnel. L’un de mes grands patrons avait les deux mains complètement tatouées, et il était fier de les montrer au bureau. © idealmango / Twitter
  • J’ai 22 ans, j’ai récemment fait un tatouage sur tout mon avant-bras. Maman était furieuse parce que je ne l’avais même pas prévenue. Nous vivons dans les villes différentes. Puis nous nous sommes vues, et elle me harcelait constamment à ce sujet. Mais ensuite elle m’a fait un massage car elle est masseuse, et elle m’a caressé si doucement sur mon bras où se trouvait le tatouage. C’est à ce moment que j’ai réalisé combien j’aime ma mère et réalisé ce qu’est l’amour maternel. © Podslouchano / Ideer
  • À 17 ans, j’étais très mince et stupide. Avec la pensée que je ne prendrais pas de poids, j’ai tatoué sur la moitié de mon dos de grands lys colorés. Maintenant, j’ai 30 ans, deux enfants et je fais 61 kg. Et les lys ne sont plus les mêmes... Je regrette beaucoup. © Podslouchano / Ideer
  • Nous étions en train de dîner dans un restaurant quand ma fille a dit : “Oh, maman, regarde le tatouage sur le bras de ce gars !”. Il ressemblait à un personnage de film d’horreur. Plus tard, alors que nous faisions la queue, ma fille lui a dit : “J’aime tellement votre tatouage”. Il a répondu : “Merci, c’est ma petite fille”. C’est alors que nous avons remarqué que son tatouage était en fait une image horriblement dessinée d’un visage de bébé. Heureusement, on a réussi à se retenir de rire jusqu’à ce qu’on monte dans la voiture. © Ari Dell / Quora
  • J’apprends à conduire. Je suis très nerveuse parce que personne ne m’a jamais appris. J’ai pris le métro pour aller à mon cinquième cours, et à ce moment-là, je semblais m’habituer à la voiture et au processus lui-même. J’ai remarqué un type avec un tatouage assez ancien : en grande et belle écriture, sur sa main gauche, il était écrit “Droite”. J’ai aussi pensé : “Drôle de tatouage.”. Ce même jour, j’ai confondu la gauche et la droite pour la première fois. © Podslouchano / Ideer

Et toi, que penses-tu des tatouages ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Sympa/Gens/15 Histoires sur le fait que la vie n’est pas la même sans tatouages
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire