15 Personnes qui ont vécu des situations tellement gênantes que même Mr Bean tirerait son chapeau

Nous sommes prêts à parier que tu as déjà connu dans ta vie au moins une situation dont le souvenir te fait encore rougir de honte. Quand ce genre de choses arrive, les gens se divisent en deux catégories : les premiers ruminent ce moment gênant dans leur tête et seraient prêts à effacer leur mémoire pour oublier leur gaffe ; les autres, dotés d’autodérision, sont ravis de partager leurs histoires comiques avec le monde entier.

Chez Sympa, nous savons par expérience que l’humour est un excellent moyen de surmonter le sentiment de honte. Nous t’invitons à suivre l’exemple des héros de notre compilation qui n’ont pas hésité à révéler les situations embarrassantes qu’ils ont vécues.

  • Le chien de mon colocataire adore se mettre sur mes genoux pendant que je travaille. Une fois, lors d’une vidéoconférence, mon patron a dit : “Oh, s’il te plaît, montre à tout le monde ce petit mignon !” Ravi, j’ai activé le micro et j’ai dit : “Je vous présente Evie.” En fait, mon patron parlait à une autre collègue qui avait un vrai bébé dans ses bras. © Coll3enG / Twitter
  • Mon amie et moi marchions dans un couloir à la fac, tandis qu’un vieil enseignant tatillon venait à notre rencontre en expliquant quelque chose à une étudiante, camarade de classe de mon amie. Mon amie a crié : “Salut, Jojo !” L’enseignant nous a regardées, tellement abasourdi que ses lèvres se sont mises à trembler. Cette familiarité m’a également choquée et j’ai dit à ma copine : “Dis donc, tu te lâches ! Même si c’est ton prof et que c’est bientôt l’examen, c’est un peu trop.”
    Mon amie a eu l’air désemparée. Il s’est trouvé que la salutation était destinée à sa camarade de promo, qui s’appelait Joséphine et qui avait ce surnom depuis le lycée.
    Sauf que le professeur s’appelait Joseph Joly ​​et que ses proches l’appelaient Jojo. Je le savais parce que c’était un collègue et ami de mon père. Ma copine était affligée quand je le lui ai appris. © R1980 / Pikabu
  • Ma tante devait se marier et l’invitation spécifiait que le thème du mariage était lié au sport et qu’il fallait mettre son T-shirt préféré. Quand je suis arrivée sur place, j’ai réalisé que quelque chose n’allait pas, car personne ne portait de tenue de sport. Il s’est avéré que je n’avais pas bien compris. Les T-shirts étaient destinés à la fête, mais pour la cérémonie, il fallait s’habiller convenablement. Bref, lors du mariage, tous les invités étaient en robes et costumes de soirée, et j’étais la seule à porter un T-shirt. © The_Comanch3 / Reddit
  • J’ai dû travailler jusque tard dans la soirée et j’ai réservé un taxi, c’est pris en charge par mon entreprise. Je suis sortie et j’ai vu que la voiture était déjà devant l’entrée. J’ai vérifié la marque, la plaque d’immatriculation et je suis montée dedans. Le chauffeur m’a regardée, l’air choqué, mais je n’ai pas compris pourquoi. Je lui ai alors dit : “Allez-y, vous attendez quoi ?” Là, une femme est sortie en courant de la boutique à côté et a crié : “Dès que j’ai le dos tourné, tu es avec une autre femme !” J’ai réalisé que quelque chose n’allait pas et à ce moment j’ai vu arriver un véhicule de la même marque et de la même couleur, et où seul numéro différait sur la plaque d’immatriculation ! J’ai balbutié : “Désolée, je me suis trompée” avant de sauter dans la bonne voiture. C’était mon taxi ! J’espère que ça s’est bien fini pour le premier type. © SanyaINOK / Pikabu
  • J’étais terriblement stressée lors de ma première rencontre avec ma future belle-mère. À un moment, elle s’est penchée vers moi. J’ai pensé qu’elle allait me faire un bisou sur la joue. J’ai voulu le lui rendre et je me suis approchée d’elle, en plissant les lèvres, et je l’ai embrassée avec délectation dans le cou. Chaque fois que j’y pense, je rougis toujours de honte.
  • Je me promenais sur un quai avec mon mari. Quand nous nous sommes assis sur un banc, un garçon est venu vers nous en courant. Il avait un truc gris et poilu dans ses mains et il a dit : “Photo avec chinchilla.” J’ai vu de l’incompréhension et du désarroi sur le visage de ma moitié. Il a fait une pause maladroite et le jeune a proposé une nouvelle fois. Puis, conscient de la stupeur complète de mon mari, il s’en est allé. Mon époux a expliqué qu’il avait entendu “photo avec chien lilas” et il se demandait juste comment un chien pouvait avoir cette couleur. © Entendu — On parle de toi / VK
  • J’étais dans un restaurant et j’ai essayé de trouver les toilettes. Je suis entrée dans un local où il y avait 15 ou 20 jeunes femmes. Je n’y ai pas attaché d’importance, il arrive qu’il y ait du monde dans les toilettes. Mais quelqu’un m’a demandé si tout allait bien, et j’ai trouvé ça un peu étrange. Puis une fille s’est tournée vers moi et m’a dit : “C’est une soirée privée.” En fait, ce n’étais pas une file d’attente devant les toilettes, mais une fête. De plus, j’ai confondu les cabinets d’aisance avec une salle VIP. © Staciebailey / Reddit
  • Je faisais la queue dans un bureau de poste. Une femme faisait des copies de documents, son sac posé à ses pieds. Elle a fini et est partie. En oubliant son sac ! Très vite, j’ai attrapé le sac et j’ai foncé vers la sortie. Une mamie a couru après moi et a saisi le sac en me regardant avec stupéfaction et colère. Il s’est avéré que le sac était à cette dame qui a cru que j’ai voulu m’enfuir avec. J’avais tellement honte ! Même maintenant lorsque je l’écris, je ressens la même chose... © NoFrame / Pikabu
  • Un gars sympa a pris place à côté de moi dans le bus. Soudain, il a souri et a dit : “Elle est de bonne humeur, la beauté ?” J’ai rougi et j’ai lâché : “C’est déjà mieux !” Il m’a jeté un regard mécontent et a tapé avec son doigt sur l’écouteur, puis a poursuivi la conversation : “J’arrive dans une vingtaine de minutes. Bisous.” Nous avons passé plusieurs arrêts, il n’a plus rien dit, tandis que moi j’avais envie de me cogner la tête contre la vitre à cause de ma stupidité.
  • Lors de mon premier jour à la fac, j’ai rencontré un gars prénommé Socrate. J’ai cru que c’était une blague, j’ai ri et j’ai dit : “Mais oui, et moi, je suis Agamemnon.” Pourtant, il ne plaisantait pas, il s’appelait vraiment Socrate. C’était tellement gênant que j’ai voulu disparaître sous terre. © bionix90 / Reddit
  • Je me crispe encore au souvenir de cette histoire. À une époque, je vivais en Asie et j’ai dû retourner au Royaume-Uni pour voir ma famille. J’ai pris un taxi pour me rendre à l’aéroport. Le chauffeur était un gars mince et de petite taille qui portait une coupe de cheveux branchée avec les tempes rasées et une longue mèche.
    Sur le chemin, nous avons discuté. J’ai découvert qu’il venait d’un village conservateur, mais qu’il habitait en ville avec ses frères, aimait le football et était célibataire. Je savais que, selon les coutumes locales, les jeunes avaient l’habitude de trouver des épouses dans leur pays natal. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai posé une question très personnelle au chauffeur :
    " — Envisagez-vous de trouver une fiancée ici, en ville, ou plutôt dans votre village ?
    — Pardon ?
    J’ai essayé de reformuler la question, puisque ma maîtrise de la langue locale n’était pas parfaite :
    — Vous cherchez une femme dans cette ville ou dans votre village natal ?
    J’ai eu l’impression que le temps s’était arrêté. Le chauffeur avait l’air abasourdi. Lentement, il a tourné le visage vers moi. Sa voix est devenue aiguë et il a crié avec colère :
    — Chercher une femme ?! Mais je suis une femme ! "
    À cette même seconde, je me suis aperçu de ses longs cils et de ses lèvres charnues. J’avais tellement honte ! J’aurais payé cher pour pouvoir me téléporter ! © Craig Kelly / Quora
  • Les amis de mon copain nous ont invités à un barbecue. À l’époque, je ne les connaissais pas encore. Tout s’est plutôt bien passé, sauf au moment des adieux. Toute la bande était assise en grand cercle. Mon copain s’est levé pour dire au revoir à tout le monde. Soudain, j’ai paniqué et, je ne sais pas pourquoi, j’ai décidé que je devais faire la même chose pour ne pas offenser ses potes. J’ai donc suivi mon petit ami et j’ai serré la main à tous ces gens en disant que j’étais heureuse de les avoir rencontrés. Je l’ai répété 15 fois, voire plus. Du coup, en partant, nous avons entendu des rires dans notre dos. C’était il y a cinq ans, mais j’ai encore honte de m’en souvenir. © Fiendish-little-fox / Reddit
  • Le moment le plus embarrassant de ma vie a eu lieu quand j’avais neuf ans. Ma mère, ma sœur et moi étions allées dans une station balnéaire. Un soir, notre hôtel a organisé un concert au cours duquel il y avait une tombola avec un gâteau à la crème glacée en guise de lot. Peu avant, ma sœur a laissé échapper que dans le tirage au sort le résultat était faussé, et j’ai décidé de prétendre que j’avais le billet gagnant pour avoir le gâteau. On a annoncé le numéro, je me suis levée en criant que c’était moi et j’ai couru vers la scène. Tout le monde a applaudi, sauf un papi, le vrai gagnant, qui criait que j’étais une menteuse. Pendant toute la semaine, les gens m’ont regardée de travers au restaurant. © Entendu — On parle de toi / VK
  • Je me souviens d’une histoire qui m’est arrivée au lycée. Un jour, j’ai vu une fille debout dans la cour, elle était jolie, pas très grande, avec des nattes. Je suis allé vers elle et j’ai entamé une conversation pour passer le temps. Il s’est avéré qu’elle était du lycée. Nous avons bien bavardé et j’ai voulu savoir dans quelle classe elle était. J’ai dit :
    " — Tu es cool ! Pourquoi ne s’est-on jamais vus avant ? Quel âge as-tu ?
    — J’ai 27 ans. Je suis votre nouvelle prof de physique-chimie. " © Entendu — On parle de toi / VK
  • Avec un collègue, nous sommes passés au supermarché. Nous avions peu de temps et je lui ai dit de m’attendre dans la voiture et j’ai couru dans le magasin. J’ai tout acheté, j’ai ouvert la portière et je me suis installé sur le siège en disant : “On n’a plus que cinq minutes.” Mais ce n’était pas du tout mon collègue au volant, mais un homme de taille impressionnante... Une étincelle, un orage, des regards qui se croisent, une seconde d’incompréhension. Enfin, j’ai réagi : “Euh... juste un petit moment”, j’ai ouvert la portière et j’ai sauté dehors. Sur le parking, il y avait deux voitures identiques de la même couleur, garées côte à côte. © ZimOO / Pikabu

Et toi, as-tu déjà vécu des moments embarrassants qui t’ont fait mourir de honte ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article