Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Personnes tellement effrontées qu’elles pourraient laisser n’importe qui bouche bée

Si tu penses que seuls l’Univers et le temps qui passe quand ton smartphone est mort sont infinis, tu te trompes complètement. Malheureusement, l’effronterie de certaines personnes ne possède, elle non plus, souvent pas de limite. De tels personnages sont habitués à manipuler les autres à leur avantage et à se moquer des intérêts d’autrui. Généralement, on leur rend de petits services, ou même on les aide financièrement lorsqu’ils n’en ont pas réellement besoin. L’article ci-dessous montre que les personnes, qui se comportent ainsi, sont capables de faire vivre aux autres un véritable enfer.

Chez Sympa, nous devons parfois faire face à des personnes trop effrontées et bien sûr que nous nous sentons à chaque fois gênés par leur comportement. C’est pourquoi nous comprenons très bien l’indignation et la frustration que les héros de notre article ont dû subir.

  • C’est l’une de mes histoires d’enfance. Ma famille et moi sommes venus voir mon oncle à Saint-Pétersbourg. J’avais six ans, et mon cousin n’avait que 12 mois. On est allés tous ensemble visiter le Musée de l’Ermitage. Au bout d’un moment, on était fatigués et on avait faim. On est entrés dans un restaurant qui offrait un buffet en libre-service. Les adultes ont trouvé une table libre, ont laissé leurs sacs sur les chaises et sont partis chercher à manger. Mon petit cousin était assis dans sa poussette, et je me suis mise à lui lire un livre pour passer le temps. Soudain, une femme est venue à notre table et y a mis ses assiettes. Moi :
    — Désolée, mais cette table est prise. Vous le voyez bien, non ?
    — Quoi ? Vous êtes qui pour me dire où je dois me mettre ? Fichez le camp de ma table ! Allez !
    Elle a arraché ma chaise, a pris tous les sacs et les a mis directement sur la poussette avec le bébé. Elle avait l’air très méchante et elle m’a vraiment fait peur. J’essayais de sortir mon cousin de la poussette, quand maman est enfin arrivée. Elle a tout de suite compris quel était le problème. Elle a pris les assiettes de l’inconnue effrontée et les a posées sur le rebord d’une fenêtre. Puis, mon oncle (un ancien policier) a expliqué à la femme pourquoi elle ne devait pas se comporter comme ça, surtout avec les enfants. © Owl / AdMe

“Au début, ça pesait 100 g, puis — 95 g, peu après — 90 g. Voici le paquet que j’ai acheté aujourd’hui. Incroyable !”

  • Ma sœur est institutrice de primaire. C’était dimanche. La mère d’un de ses élèves lui a téléphoné et a dit : “Bonjour. Mon enfant est tombé malade et il sera absent lundi. Pourriez-vous enregistrer pour lui quelques vidéos de cours sur les thèmes de demain ?” Ma sœur était sans voix et ne savait pas comment réagir à une telle effronterie. Pour enregistrer 15 minutes de cours, il lui faudrait au moins une heure ! La mère de l’élève continuait, comme si de rien n’était : “Qu’est-ce que vous faites maintenant ? Je suis sûre que vous avez beaucoup de temps libre”. En effet, les professeurs n’ont rien de mieux à faire le week-end que d’enregistrer des vidéos pour leurs élèves. © larisa1 / Pikabu
  • J’ai acheté un nouveau canapé. On devait le livrer chez moi quelques jours plus tard. Ma voisine qui habitait deux étages en dessous, faisait des travaux dans son appartement et avait encombré un palier entre les étages avec sa vieille baignoire et des sacs de débris. Je lui ai demandé d’enlever la baignoire qui pourrait empêcher les déménageurs de monter le canapé, et voici ce qu’elle m’a répondu : “Ce n’est pas un problème si vous payez la moitié de la somme dûe pour l’évacuation de la baignoire”. © Nataly Grishkovskaya / Facebook

  • Une cliente a volé une paire de chaussures à 1 000 $ de notre boutique située à Dubaï. On a pu identifier la voleuse à l’étalage grâce à nos caméras de surveillance. On l’a tout de suite reconnue. Quand on l’a appelée pour demander de rendre les chaussures, elle a répondu calmement : “Lâchez-moi. Je suis blogueuse mode très influente”. © Anna Bella / Facebook

  • Hier, mon amie m’a téléphoné et a partagé une drôle d’histoire avec moi. On lui a demandé de vendre des pommes de terre de qualité moyenne. Elle a tout vendu à un couple marié pour 1 € le kilo, et bien entendu, elle les a prévenus que les pommes de terre tellement bon marché n’étaient pas à manger, mais destinées à nourrir les bovins. Les acheteurs ont dit qu’ils le comprenaient. Le lendemain, le mari a appelé mon amie et a demandé à être remboursé, parce que les pommes de terre s’étaient avérées trop pourries. Ma copine n’a pas protesté et lui a rendu ses 200 €. Le jour d’après, l’homme l’a rappelée et a dit : “Nous voudrions vous acheter encore des patates. Où pouvons-nous venir en chercher ?” Franchement, cela dépasse l’entendement... © Евгения / AdMe

  • Une de mes collègues se plaignait constamment d’être dans une situation financière difficile et d’avoir du mal à nourrir sa famille. Beaucoup de gens de notre bureau voulaient l’aider et lui apportaient régulièrement des aliments, des vêtements, des chaussures, des trucs pour la maison et même des cosmétiques. Une fois, notre comptable a vu sur Le Bon Coin une annonce de vente d’une pièce de vêtement et a reconnu sur la photo le cardigan qu’elle avait donné à notre collègue pauvre. Le nom, le numéro et d’autres annonces de la vendeuse ont confirmé les soupçons : elle écoulait presque tout ce qu’on lui offrait. On a bien ri de notre naïveté et on a coupé toute notre aide humanitaire inutile. La tricheuse était sincèrement surprise de ne plus rien recevoir des autres et elle ne comprenait pas pourquoi on ne voulait plus l’aider. Des trucs gratuits auraient dû lui manquer. Elle vient de démissionner, et elle ne nous manque pas du tout. © Юлия Зиновьева / Facebook

“Je voulais du lard fumé et j’en ai acheté un beau morceau avec des couches de viande dans un supermarché. À la maison, j’ai découvert que je m’étais fait avoir”.

  • Je n’avais pas de liquide. J’ai acheté deux brioches extra moelleuses avec la carte bancaire et j’ai décidé de me balader un peu. Soudain, un homme déglingué est venu vers moi. Il m’a demandé de l’argent et a dit qu’il avait très faim. Moi :
    — Je n’ai pas d’argent avec moi, mais je peux vous donner une de mes brioches.
    On aurait dit que l’homme a accepté volontiers mon présent. J’ai continué mon chemin. J’ai marché quelques mètres, puis, je me suis retournée et j’ai vu l’homme jeter ma belle brioche très délicieuse directement dans la poubelle. © Юлия-Пилюлия / AdMe

  • J’ai apporté de chez moi un long fil de téléphone spécialement pour mes collègues travaillant dans le bureau d’à côté. Le fait est que nous n’avons qu’un seul téléphone stationnaire pour deux bureaux. Comme la prise téléphonique est installée dans notre pièce et que le fil était trop court, les voisins devaient arriver constamment chez nous pour appeler. J’ai branché le nouveau fil sur le téléphone, tout fonctionnait parfaitement. Tout le monde pouvait désormais parler au téléphone à sa table. Aujourd’hui, je suis allée dans le bureau d’à côté pour téléphoner. J’ai commencé à composer le numéro, quand l’une de mes collègues a arraché l’appareil, l’a mis sur sa table et a déclaré : “Le téléphone est maintenant dans notre bureau. Attends jusqu’à ce que tout le monde finisse de parler ici et puis, tu pourras t’en servir dans ton bureau”. Je n’ai rien répondu. Le soir, j’ai débranché mon fil et j’ai branché l’ancien très court. © Шолпан Пронина / Facebook

  • J’étais dans le bureau. J’avais trop à faire ce jour-là, et cela me rendait un peu nerveux. Le téléphone a sonné, j’ai décroché et j’ai entendu une voix féminine dire : “S’il vous plaît, restez en ligne. Notre opérateur va vous répondre dans 13 minutes”. © Als80 / Pikabu

  • Mon amie sortait avec un homme. De temps en temps, il venait chez elle pour dîner et dormir. Une fois, il lui a dit ça : “Pourquoi on commande toujours une pizza ? Pour une fois, tu peux préparer un dîner normal ?” Mon amie : “J’ai entendu dire qu’on servait des dîners normaux aux restaurants”. © Людмила Алиева / Facebook

  • Cette histoire s’est passée il y a très longtemps. J’étais dans le bus. À un arrêt, une dame d’environ 55 ans est entrée et a immédiatement commencé à hurler qu’elle était une femme respectable, qu’elle travaillait comme chef comptable, que personne ne bougeait pour lui céder la place et qu’elle ne devait pas se donner la peine de le demander. Quand elle a trouvé une place libre, elle s’est mise à réprimander le chauffeur pour mal conduire le bus et à lui dire que le prix du ticket était trop élevé. À l’arrêt suivant, le conducteur a ouvert la porte et a viré cette femme du bus en lui disant : “Au revoir, honorable madame. Je suis ravi d’avoir rencontré une femme respectable, comme vous”. © Елена Серебрянская / Facebook

“J’ai vu cela en revenant des toilettes d’avion”.

  • Mes enfants m’ont appelée au bureau et ont dit que le chien de nos voisins avait trouvé un trou dans le grillage et courait dans notre jardin. Le soir, j’ai demandé à la propriétaire du chien de ne plus laisser son animal entrer chez nous. Elle a répondu, en utilisant beaucoup de gros mots, que ce nétait pas de sa faute et qu’elle se fichait que mes enfants aient peur de son chien. Mais le plus intéressant, c’est que deux jour après, mon mari a trouvé dans notre jardin un petit cochon qui s’était échappé de la ferme de nos voisins. Mon mari l’a rendu, et après ça, le chien a magiquement arrêté de venir chez nous. © Лариса Столярова / Facebook

  • Je suis serveuse. Une fois, un client, qui n’avait pas aimé son plat, m’a dit de venir vers lui et de tendre la main, paume vers le haut. Puis, il a craché tout ce qu’il y avait dans sa bouche directement sur ma main. J’étais choquée. J’ai tout de suite couru aux toilettes pour me laver la main, et j’y suis restée au moins une heure. Heureusement, mon collègue avait vu ce qui s’était passé et a parlé de cela au directeur de notre restaurant. On a viré sur le champ ce client effronté. © Loves_me_tacos125 / Reddit

  • Un week-end, je suis allée au supermarché acheter des provisions. J’ai vite trouvé une place de parking et je me suis garée. Lorsque je vérifiais si je n’avais rien oublié avant de sortir de la voiture, j’ai vu un homme venir vers son 4×4 de luxe avec un caddie plein de courses, ouvrir le coffre, y mettre ses sacs, regarder autour de lui et y poser de plus le caddie. Puis, cet homme est monté dans son véhicule et s’en est allé. Je ne pouvais pas en croire mes yeux. © Подслушано / Ideer

  • On voit toujours une forte affluence dans les magasins IKEA le dernier week-end avant Noël, et des files d’attentes deviennent interminables ces jours-là. J’ai remarqué que certaines personnes emmenaient spécialement leurs enfants avec elles pour demander aux autres de les laisser passer en priorité. Il y a celles qui essaient de griller tout simplement la queue et qui font une scène si elles n’arrivent pas à le faire. Mais aujourd’hui, j’ai vu quelque chose de fantastique. Une jeune fille enceinte a chargé d’énormes boîtes sur son chariot près de la caisse, puis, elle s’est penchée pour ramasser un truc, et son faux ventre de grossesse est tombé devant toute la file. C’est ce que j’appelle “le pire échec de l’année”. © Подслушано / Ideer

As-tu déjà dû affronter ce genre de personnes insupportables ? N’hésite pas à nous faire part de tes histoires dans les commentaires ci-dessous !

Partager cet article