Sympa
Sympa

16 Messages de personnes qui utilisent des codes secrets avec leurs proches

Lorsqu’il s’agit de communication entre parents et enfants, la chose la plus courante est l’utilisation du téléphone, car un simple appel ou message permet de s’assurer que l’autre va bien. Cependant, il y a des gens pour qui le traditionnel semble un peu trop ennuyeux, et qui ont préféré inventer leurs propres codes de communication. T’imagines-tu par exemple dire “frites” à tes parents pour leur faire savoir que tu es rentré de vacances ? Certains le font, c’est donc bien la preuve que tout est possible.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui compilé pour toi plusieurs anecdotes d’internautes ingénieux qui ont trouvé des solutions pour communiquer en toute discrétion avec les membres de leur famille.

  • Le code que j’utilise avec mes filles est la réponse à la question “Comment ça va ?” Si elles répondent “Ça va”, alors tout va bien, mais si elles répondent “Très bien”, alors c’est que quelque chose ne va pas, et je vais les chercher immédiatement. © Bertha Bueno / Facebook
  • J’envoyais un SMS à ma mère en lui disant : “Dis-moi non ou ’Aitor’” (Aitor est le prénom de mon cousin). Cinq minutes après, je l’appelais, et elle me disait que nous devions aller dîner chez mon cousin. Nous faisions ça quand je ne voulais pas aller quelque part avec quelqu’un, que ce soit pour un dîner ou quoi que ce soit, et que je voulais qu’elle vienne me chercher. Je t’aime, Maman !!!! © Leila Costa Lorente / Facebook
  • J’utilise des mots-clés avec ma fille lorsque l’école m’appelle pour me demander de venir la chercher parce qu’elle s’est bagarrée ou qu’elle ne se sent pas bien, ce qui est très rare. Ça peut être “Tigre” ou “Papillon”. “Tigre” signifie : “Je me sens très mal, viens tout de suite”. “Papillon” signifie : “Je veux rentrer à la maison avec toi.” © Monica Winston / Facebook
  • Après la mort de mon mari, j’avais souvent l’impression que des intrus entraient dans mon jardin, qui jouxtait celui de mon petit-fils. Chaque soir, parfois très tard, il passait me voir, et le mot de passe pour que je lui ouvre était “riz jaune”. Maintenant, il vit dans une autre région, et quand il vient me rendre visite, il me dit toujours : “riz jaune”. C’est devenu une blague entre nous. © Margarita Perez / Facebook
  • Ma fille a huit ans. Il y a des moments où je dois la laisser à ma sœur, à mes parents, à ses parrains et marraines, à mes beaux-parents ou à mon mari, qui n’est pas son père biologique, mais qui est avec moi depuis qu’elle a trois ans. Notre code est le suivant : “De quelle couleur est le ciel ?” Si elle répond “nuageux”, je sais que je vais me disputer avec quelqu’un. Dieu merci, il est toujours bleu. © Eliza Vents / Facebook
  • J’ai un code avec mes enfants. S’ils rendent visite à des amis ou s’ils passent du temps avec quelqu’un de la famille ou autre, je leur demande : “Tout va bien ?” S’ils répondent : “Tout va très, très bien”, alors ils sont en danger ou ils se sentent mal. C’est déjà arrivé alors qu’ils étaient chez leur père et j’ai vite dû aller les récupérer. C’est efficace. On le fait encore, alors qu’ils sont tous grands. © JC Noemí / Facebook
  • Lorsque je n’avais pas de crédit sur mon téléphone, j’envoyais un message en PCV à ma mère, et cela signifiait que tout allait bien. Si je lui en envoyais deux, c’est qu’elle devait venir me chercher. Si les messages étaient vides ou ne comportaient qu’une seule lettre, c’est qu’elle devait faire vite. © Valee Overlay / Facebook
  • J’ai un code avec ma plus jeune fille. Si quelque chose me met mal à l’aise, je lui envoie ma position en temps réel, afin qu’elle sache qu’elle doit vite m’appeler pour voir si je vais bien, et je l’appelle immédiatement si c’est elle qui envoie sa position. © Mary Zepeda / Facebook
  • Il y a quelques jours, ma fille a évité de se faire kidnapper. Une femme lui a dit qu’elle était venue la chercher à ma place, et ma fille lui a demandé : “Quel est le mot de passe ?” C’était très stressant, on pensait que rien de tel ne pourrait nous arriver. © LizIrene Miranda / Facebook
  • Je ne l’utilise pas qu’avec mes enfants, mais aussi avec mon mari. Un jour, nous sommes allés à une réunion chez son patron avec ses collègues. J’en connaissais certains, mais pas tous. Je suis restée avec les femmes de ses collègues à l’intérieur pendant que les hommes préparaient le barbecue. Il y avait un homme qui me suivait en me disant plein de choses désagréables. Je suis allée à la salle de bain, et il m’a suivie. Il a essayé d’ouvrir la porte, alors j’ai envoyé notre message secret à mon mari (c’était encore mon petit ami à l’époque), et il s’est pointé avec un tampon à la main. Des choses de femmes, hahaha ! Il est entré, je lui ai expliqué la situation, et nous sommes ressortis main dans la main, mais l’autre homme n’était plus là. Nous sommes partis dès que nous avons fini de manger. Il faut dire que ce type ne m’avait pas lâchée de toute la soirée. © Anabela Yanina Oyola / Facebook
  • J’avais un code comme ça avec ma mère, quand j’étais jeune. Si elle introduisait le mot “cacahuète” dans la conversation, c’est que quelque chose n’allait pas. © Priss Sánchez / Facebook
  • Mon meilleur ami et moi avions un code pour quand on avait un rencard. S’il me demandait si tout allait bien, la réponse devait être le petit drapeau du Japon. Si c’était un autre émoji, ça voulait dire que quelque chose n’allait pas. L’émoji du drapeau est l’un des derniers, donc si je prenais le temps de le chercher, c’est que tout allait bien. © Malena Muscari / Facebook

Alors, que penses-tu de ce genre de méthodes ? Et toi, as-tu déjà utilisé un code secret pour communiquer avec tes enfants ou avec quelqu’un d’autre ?

Sympa/Gens/16 Messages de personnes qui utilisent des codes secrets avec leurs proches
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire