Sympa
Sympa

17 Histoires avec une fin si surprenante que même les scénaristes d’Hollywood seraient jaloux de ne pas y avoir pensé

Il nous est déjà arrivé à tous de vivre des histoires incroyables que l’on raconte ensuite dans les soirées pour faire rire nos amis, même si sur le moment, nous ne les avons pas trouvées si amusantes que ça. Voici quelques exemples de ces aventures qui, même plusieurs années après, nous paraissent toujours aussi géniales à évoquer.

Chez Sympa, nous avons bien ri de ces situations, et maintenant, nous voudrions les partager avec toi. Et à la fin de l’article, tu trouveras une anecdote toute mignonne sur les désirs inhabituels des femmes enceintes.

  • Il y a environ 20 ans, avec des amis, nous sommes allés visiter Peterhof (Russie). J’avais très faim, et il n’y avait pas de cafés ni de magasins à proximité. Soudain, j’ai vu plein de gens se ressembler autour d’une femme, qui sortait des tartes et des sandwichs de son gros sac et qui les distribuait aux autres. Je me suis dit que c’était une vendeuse. Je me suis rapprochée d’elle et j’ai commencé à regarder les tartes pour en choisir une. La femme m’a regardée de façon étrange et m’a demandé :
    — Que voulez-vous ?
    — Je n’ai pas encore décidé. Elles sont à quoi, vos tartes ?
    J’ai senti que les gens autour se retournaient tous vers moi et me regardaient avec de gros yeux. Ensuite, l’un d’entre eux a dit :
    — Nous sommes un groupe en voyage organisé. Laissez-nous déjeuner tranquillement, s’il vous plaît. © ImperiaMakarova / Pikabu
  • Un jour, en rentrant chez moi, je suis monté dans l’ascenseur et j’ai appuyé sur le bouton. Les portes se sont fermées, mais l’ascenseur était à l’arrêt. J’ai encore appuyé, mais l’ascenseur n’a pas bougé. J’ai rappuyé sur le bouton : d’abord un peu fort, après un peu plus doucement. Rien. Je me suis dit que l’ascenseur était en panne et j’ai appelé l’assistance. On m’a demandé :
    — Qu’est-ce qui vous est arrivé ?
    — L’ascenseur ne veut pas monter !
    — Vous êtes à quel étage ?
    — Au 1er.
    — Et vous souhaitez aller à quel étage ?
    — Au 17e !
    — Appuyez donc sur le bouton numéro 17.
    — J’appuie, mais ça ne marche pas !
    — Vous appuyez sur le bouton numéro 1.
    — Désolé... Je crois que j’ai besoin de vacances. © CivicValor / Pikabu
  • Je travaille à l’accueil dans un cabinet d’avocats. Un jour, un homme est venu me voir. Il avait environ 40 ans, il était grand et avait l’air sévère. Il m’a laissé des documents. Sans vraiment regarder, je lui ai demandé : “Avez-vous mis votre signature partout ?” ? Il a répondu : “Oui, bien sûr.” Ensuite, il est parti. Je me suis mise à regarder les documents et j’ai éclaté de rire ! Il y avait des soleils au lieu des signatures ! Je pensais que c’était une plaisanterie, mais j’ai vu qu’il a mis un soleil à la place de sa signature dans son passeport également. Je ne comprenais rien, jusqu’à ce que j’ai vu son nom : Monsieur Soleil. Merci à lui pour son sens de l’humour, il m’a bien fait rire. © Палата № 6 / VK
  • Mon ex-mari paie une bonne pension alimentaire, vient chercher l’enfant pour le week-end, l’emmène en vacances, va aux réunions parents-professeurs et l’emmène aux activités extra-scolaires quand je suis au travail. Si j’avais su qu’il deviendrait une personne si parfaite, j’aurais divorcé beaucoup plus tôt. © unknown author / Bash.im
  • Un jour, dans un supermarché, j’ai mis du temps à avancer, car je devais pousser le chariot et en même temps traîner un enfant de 18 mois par la main. L’homme derrière moi a dit d’une voix impatiente : “Madame, pourriez-vous avancer de façon un peu plus dynamique ?” Je n’ai rien trouvé de mieux que de faire quelques pas de danse en chantant “Ça fait rire les oiseaux. Ça fait chanter les abeilles.” J’espère que c’était assez dynamique à son goût. © Podslouchano / Ideer
  • Je sors avec un mec depuis sept mois. Un jour, il m’a envoyé un SMS : " Chérie, rejoins-moi au marché " (j’habite juste à côté). Lorsque j’y suis arrivée, il m’a attrapée par la main et m’a emmenée chez un vendeur de robes. Ensuite, il m’a montré trois robes différentes, et il m’a demandé laquelle je préférais. Je lui ai montré celle que je trouvais la plus jolie. Il l’a prise et il l’a apportée à une cabine d’essayage, en disant : " Tiens, maman, essaye celle-là". C’est comme ça que j’ai fait la connaissance de sa mère. © Podslouchano / Ideer
  • Aujourd’hui, en arrivant devant chez nous avec ma femme, mes enfants, des sacs de courses et des clés dans les mains, j’ai appuyé sur le bouton de l’interphone. On attendait, on parlait. Puis je me suis demandé : pourquoi la porte met-elle autant de temps à s’ouvrir ? Le truc, c’est que tous ceux qui pouvaient l’ouvrir étaient avec moi en train d’écouter l’interphone sonner dans le vide. © drannuk / Pikabu
  • Ce matin, il m’a appelé en pleurant. Il s’est excusé pour l’horrible engueulade d’hier, sa voix était pleine de remords. Il m’a promis de ne plus jamais se disputer et m’a demandé de rentrer plus tôt du travail, car il avait prévu un dîner aux chandelles et m’avait acheté de jolis sous-vêtements pour se faire pardonner. Je l’écoutais, abasourdie. J’ai tellement été touchée par ses paroles ! Bien que je n’aie aucune idée de qui était cette personne, cela m’a vraiment fait du bien. © Rose Cruz / Quora
  • J’avais environ 16 ans. La veille de Pâques, mon père était parti travailler la nuit et m’a demandé de colorier des œufs. Je n’avais jamais fait cela auparavant et j’ai décidé de regarder des tutoriels sur internet. Les instructions disaient : “Diluez de la peinture dans un verre, mettez les œufs dedans, attendez cinq minutes, et c’est fini.” J’ai tout fait, point par point, j’ai disposé les œufs colorés sur un beau plateau et, fier de moi, je suis allé me coucher. Le matin, mon père est rentré à la maison et nous nous sommes mis à table. Il a pris un œuf, mais il a éclaté dans sa main. Mon père m’a demandé : “As-tu fait bouillir les œufs ?” J’ai répondu : “Non, ce n’était pas dans le tuto”. © Gurman / Pikabu
  • J’ai reconnu un ancien camarade de classe chez mon dentiste. Il a beaucoup changé — il était gros et chauve. Fière d’avoir gardé ma ligne, j’ai dit : “Je crois qu’on s’est connus au lycée”. Pensif, il m’a demandé : “Ah oui ? Et vous nous avez enseigné quelle matière ?” © Raïsa Krapivnitskaya / Facebook
  • Quand j’étais enfant, ma tante est venue nous rendre visite pendant quelques semaines. Finalement, elle a vécu avec nous pendant presque un an. Elle a redécoré ma chambre selon ses goûts et elle a même accroché des photos d’elle sur les murs. © slams-head-on-desk / Reddit

Bonus

  • Il y a plusieurs années, lorsque j’étais enceinte, je marchais dans la rue. La neige était blanche, les maisons étaient grises, la route était noire. Une femme est sortie du magasin avec un sac transparent, et j’ai vu qu’il y avait des oignons nouveaux dedans. Ils me fascinaient par leur verdure luxuriante et me rappelaient l’été. Je ne pouvais tout simplement pas les quitter des yeux, je regardais de gros flocons de neige tomber dessus... La femme s’est retournée, elle a dû sentir que je fixais son sac. D’habitude, je n’aime pas les oignons. En voyant que j’étais enceinte, elle m’a persuadée d’en manger un avec du pain noir. Nous étions en plein milieu de la rue, en train de manger de l’oignon cru. Nous rigolions, et des larmes sont apparues dans nos yeux à cause du goût piquant. Nos joues brûlaient car il faisait froid. Et la neige continuait de tomber... © dharmaraja / Pikabu

Et toi, as-tu des anecdotes ou des histoires drôles que tu adores raconter ? N’hésite pas à les partager avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture Подслушано / Ideer
Partager cet article