Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

17 Personnes ont parlé des règles étranges de leur enfance qui les perturbent encore aujourd’hui

Le loup qui emporte les enfants ou le pain qui leur court après jusqu’à ce qu’ils le mangent... les parents sont prêts à inventer n’importe quelle légende pour que les enfants soient plus sages. Cependant, rares sont ceux qui pensent aux conséquences que ces histoires peuvent avoir.

Chez Sympa, nous étions sûrs de ne plus croire aux superstitions mais en lisant ces messages des internautes, nous nous sommes souvent reconnus dans leurs témoignages.

  • Ma grand-mère m’a toujours demandé d’enlever mon vêtement s’il fallait couper un fil tiré. Tout ça pour ne pas " briser mon sort ". Maintenant, je pense que je n’aurais peut-être pas dû l’écouter car j’aurais bien aimé découper quelques épisodes de ma vie.
  • Pour me faire peur, mes parents me parlaient d’Alien. Ce n’est pas que j’y crois encore aujourd’hui mais parfois, les souvenirs d’enfance me rattrapent. Une fois, j’étais tellement angoissé par les Aliens, que j’ai dormi sur le sol, sous le canapé de mon oncle. Je ne me suis même pas endormi, j’ai juste attendu le lever du soleil. En plus, je n’étais plus un bébé.
  • Quand j’étais ado, mes parents m’interdisaient d’avoir une relation et maintenant ils n’arrêtent pas de me demander quand je vais enfin me marier. © IM-SO-EMO3462 / reddit
  • Ma mère m’a toujours dit qu’un œuf Kinder était mauvais pour les dents. Je ne sais pas pourquoi c’était seulement les Kinders et pas le chocolat en général. Quand quelqu’un m’apportait un Kinder, je récupérais le jouet et laissais le chocolat aux adultes. Récemment, j’ai décidé de m’acheter un Kinder. Tout de suite après l’avoir mangé, j’ai eu mal aux dents. Je suis sûre que c’est psychologique !
  • Quand j’étais petit, je mettais souvent mes doigts dans mon nombril. Alors, ma mère a dit que si je n’arrêtais pas, mon nombril se dénouerait et mon ventre s’ouvrirait. Ça a marché mais ça me fait encore peur. © NOODLZ92 / reddit
  • Ma mère m’a toujours dit que si je commençais le ménage, c’était moi qui devais le terminer sinon, personne ne voudrait m’épouser dans le futur. J’ai grandi, me suis mariée mais je fais toujours le ménage toute seule. On ne sait jamais.
  • Depuis mon enfance on m’a toujours dit que ne pas finir son repas portait malheur. Maintenant j’ai grandi et ne crois plus à ce genre de choses mais j’ai gardé l’habitude de finir mon repas. © VDusheNe***u / twitter
  • On m’a souvent dit que si je portais mon couteau à la bouche, je deviendrais méchante. Je n’ai jamais cru à cette superstition. Contrairement à mon mari. Du coup, j’en profite. Quand il refuse de faire ce que je lui demande, je prends un couteau et commence à manger une pomme ou une orange avec. Alors, il me regarde, l’air effrayé, et me dit : " Ne fais pas ça ! Ok ok, je descends la poubelle ! "
  • Depuis mon enfance, mes parents me disaient toujours : " Soit tu fais bien ton travail, soit tu ne le fais pas du tout “. Ça doit être pour ça que je suis au chômage. © D0CT0EBCKNN / twitter
  • Ma mère disait : ” Ne lèche pas ton assiette, ton futur mari sera chauve “. J’ai récemment raconté cette superstition à mon mari. Nous en avons bien ri et puis, il m’a regardée l’air sérieux, et a dit : ” Anne, mais tu le fais encore et moi, je perds mes cheveux... "
  • Quand j’étais petit, mon père me disait qu’il fallait manger les bouts de baguette pour avoir du succès chez les filles. Aujourd’hui, j’ai 37 ans, suis marié, mais pour une quelconque raison je préfère les bouts de baguette.
  • Quand j’étais petite, mamie me disait que la camomille calmait bien. À la maison, nous avons toujours eu de la tisane de camomille et des chocolats à la camomille. Quand j’étais stressée, je mangeais un chocolat et j’étais sûre que cela me calmait. Et vous savez, ça marche encore ! Quand je suis trop énervée, je vais m’acheter une boîte de chocolats...
  • Enfant, quand je ne pouvais pas m’endormir, ma mère me disait toujours en regardant par la fenêtre : " Regarde, il y a un loup avec un gros sac qui s’approche ! " Maintenant, je suis mariée et j’ai un fils mais encore aujourd’hui, quand je vais me coucher trop tard, j’imagine ce loup avec un sac rouge (je ne sais pas pourquoi cette couleur) qui marche à deux pattes le long de ma rue. © Подслушано / vk
  • Je m’appelle André, j’ai 28 ans, et encore aujourd’hui, avant d’aller me coucher, je vérifie plusieurs fois si la porte d’entrée est bien fermée pour qu’un croque-mitaine ne puisse pas l’ouvrir.
  • Un jour au collège, un de mes camarades de classe a dit que si quelqu’un me marchait sur le pied, il fallait que je marche aussi sur son pied, sinon une personne de ma famille décéderait. Le pire c’était dans le métro ! Pas facile de rattraper un inconnu pour lui marcher sur le pied " sans faire exprès ". Encore aujourd’hui, si quelqu’un me marche sur le pied, j’essaie de toucher légèrement sa chaussure juste pour faire taire cette voix dans ma tête.
  • J’ai déjà déménagé dans un autre pays mais je respecte encore la règle de ne pas sortir la poubelle tard le soir. Je ne sais même plus pourquoi c’était interdit mais j’ai encore peur de le faire.

Nous sommes sûrs que la plupart d’entre vous ne mettent jamais le pain à l’envers et n’ouvrent pas le parapluie à l’intérieur. Mais quelles sont d’autres superstitions ou règles d’enfance qui te perturbent encore aujourd’hui ? N’hésite pas à en parler dans les commentaires.