Sympa
Sympa

20+ Lecteurs de Sympa nous racontent les arguments “les plus débiles” auxquels ils ont été confrontés

Qui n’a jamais été touché par un mot ou une phrase prononcée par son entourage ? Nous ne mesurons pas toujours la portée des mots que nous utilisons, surtout quand nous discutons avec les membres de notre famille ou nos amis proches. Et c’est souvent ce qui relance les disputes et renforce les tensions. Arthur Schopenhauer avait dit : “Un mot de trop détruit toujours son intention”. Et c’est tellement vrai...

L’équipe de Sympa te propose aujourd’hui de découvrir quelques faits agaçants, racontés par nos lecteurs. Qui sait, toi aussi, tu as peut-être aussi été confronté à ce genre de situations ?

  • Avant de savoir que je souffrais l’endométriose, j’avais des règles très douloureuses et une infection urinaire en même temps ! Du coup, ce jour-là, j’ai demandé à rester à mon bureau pour travailler et ne pas aller sur le terrain... Mon chef m’a dit que je voulais éviter de bosser. Je lui explique mon cas, et il me répond : “Quand ma femme a accouché, je suis venu travailler”. © Laura Solé / Facebook
  • “Tu l’as perdu où ?!” Là, je craque LOL. © Claude Choquet Levée / Facebook
  • Quand tu appelles quelqu’un et qu’il te répond tout de suite : “Justement, j’allais t’appeler”. Comme par hasard. © Isis Koll / Facebook
  • “De toute façon qu’est ce qu’on peut y faire ?” L’argument qui me met hors de moi ! © Chrisy Rser / Facebook
  • “Je t’aime tellement que je pourrais traverser l’océan à la nage pour toi”. Deux jours après : “Désolé, je ne peux pas venir chez toi aujourd’hui, ma voiture est en panne et il pleut”. © Nadia Hammann / Facebook
  • J’étais en litige avec mon ancienne patronne, qui avait dit des choses fausses et méchantes sur moi dans mon dos à des clients. Je vais l’affronter et ses arguments de défense ont été : “Sois contente, je t’ai toujours donné ton salaire en temps et en heure”. Enfin, encore heureux, j’ai envie de te dire. © Roehry Aurelie / Facebook
  • “L’infidélité est normale pour un homme”. © Paolise Sita / Facebook
  • “C’est toi qui travailles le mieux ici. J’admire ton professionnalisme, mais tu n’auras pas ton CDI, car ici, c’est une famille et tu ne t’es pas intégré à l’équipe”... OK... © Cédric Remy / Facebook
  • “C’est la tradition”. Quand les gens disent cela, ça devrait tout excuser et ça me révolte ! © Francine Siméoni / Facebook
  • Le pire que j’aie entendu : “Pourquoi je mettrais mon clignotant, je sais où je vais”. © Christine Vernet / Facebook
  • “Je t’aime, mais je ne suis pas prête pour me mettre en couple”. Comment on peut prétendre aimer quelqu’un et ne pas être prêt ? © Dieudonne Sadaka / Facebook
  • “Tu verras quand tu seras plus grande...” Ça fait 21 ans que j’ai arrêté ma croissance à 1m51 ! © Arual Aburrac / Facebook
  • “On a toujours fait comme ça”. © Charlotte Novello / Facebook
  • Une employée âgée de 63 ans me dit : “Je ne peux pas travailler samedi, car ma grand-mère est morte et son enterrement est samedi soir”. Déjà là, j’ai envie de rire. “Elle avait quel âge ta grand-mère ?” Elle me répond : “83 ans”. Je lui ai dit : “C’est beau. Sors de mon bureau !” Elle aurait dû me dire sa tante ou une cousine, mais, pas sa grand-mère ! Il est vident qu’elle n’avait pas préparé son mensonge. © Christiane St Maurice / Facebook
  • “L’argent ne fait pas le bonheur”. Mouais. © Mamadou González Tall / Facebook
    Un instituteur, un jour, a dit en classe à ses élèves : “Demain, je ne vais pas venir, car je serai malade”. © Hàssanià El Bourdi / Facebook
  • “Ce n’est pas parce qu’on est au régime qu’on n’a pas le droit de regarder le menu”. Ce soi-disant argument me dégoûte. © Lydia Kheireddine / Facebook
  • “Je suis déjà en route”, alors qu’il répond à un appel sur le fixe. © Tsif Ran / Facebook
  • Un jour, j’étais complètement aphone et je suis allé travailler en expliquant gestuellement à mon responsable que je ne pouvais pas répondre au téléphone pour une raison évidente. Il me répond bien fier d’avoir trouvé la solution : “Eh bien, mettez le haut-parleur et ainsi, vous pouvez travailler”. Avec un sourire fier de satisfaction. © Chri Chri / Facebook
  • Quand je lui demande : “Et pourquoi tu peux le faire toi ?” “Bin, parce que je suis un mec”. Pire argument. © Célia Minard / Facebook
  • “Je ne t’ai pas dit que j’étais marié, parce que tu ne m’as pas posé la question”. © Elo Si / Facebook
  • “T’es quelqu’un un de bien, mais je ne suis pas fait pour toi, tu mérites quelqu’un de mieux”. © Anjara Narindra / Facebook
  • “Arrête de te plaindre, il y a des gens qui... ”, genre, il y a toujours pire que soi. © Caroline Caroline Caroline / Facebook
  • Mon ex invite une de mes copines à la maison pendant que je suis partie quelques jours chez mes parents. Il ne m’en parle pas, mais elle oui. Quand j’en parle à mon copain de l’époque, il me dit que c’était pour qu’elle lui fasse à manger ! © Magali Lopez / Facebook
  • Dire à quelqu’un sur Messenger qu’on n’utilise plus Messenger. C’est pour ça que je ne te réponds pas. © Micipsa Didouche / Facebook

Et toi, quels sont les arguments ou les réponses qui t’ont les plus étonnés, voire énervés, jusqu’à ce jour ?

Sympa/C’est curieux/20+ Lecteurs de Sympa nous racontent les arguments “les plus débiles” auxquels ils ont été confrontés
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire