20+ Histoires réelles qui confirment que notre monde est vraiment très petit

Il y a peu, un homme a partagé sur Twitter un drôle d’échange qu’il a eu avec un chauffeur de taxi. En apprenant que son passager était originaire de Dublin, le chauffeur lui a demandé s’il connaissait un certain Sean Corcoran. Il s’est avéré que notre protagoniste connaissait véritablement cette personne.

Ce tweet a suscité une pluie d’histoires similaires. Chez Sympa, nous avons lu tous les messages et avons réalisé que le monde est effectivement très petit.

  • Avant de m’installer à Boston, j’ai vécu à Birmingham. À Boston, j’ai rencontré un gars d’Irlande. Plus tard, il est allé en Australie travailler dans des mines. Lors de son premier jour de travail là-bas, il a demandé à son contremaître : “Vous êtes de Birmingham ? Vous parlez exactement comme mon collègue” et a donné mon nom. Le contremaître s’est exclamé : “Ce n’est pas vrai ! Je suis allé à l’école avec lui !” © Richardledwidge / Twitter
  • Une fois, en Angleterre, j’ai discuté avec un Australien et, comme une idiote, j’ai décidé de lui demander s’il connaissait Tony King, mon père. Mon ami a d’abord ri, mais il s’est avéré qu’ils se connaissaient. En fait, ils ont habité dans le même quartier à Sydney. © Sue77123842 / Twitter
  • J’étais en vacances aux États-Unis et je suis entrée dans un commerce. Lorsque la propriétaire a découvert d’où je venais, elle a lancé joyeusement : “Mon Dieu, tu viens d’Écosse ? Une de mes employées est aussi originaire de là-bas. Tu la connais probablement. Attends, je vais la faire venir.” J’ai roulé des yeux et j’ai pensé : “Ouais, sans doute...” Mais mon expression a changé quand j’ai vu Lassie. Je la connaissais vraiment. © lizwatson67 / Twitter
  • Je traînais dans un centre commercial et un homme m’a appelé. Il a expliqué qu’en me voyant, il avait pensé que je pouvais être un parent de son ancien collègue. Après une courte conversation, nous avons découvert que ce collègue était mon père. L’inconnu a dit que cela faisait longtemps et qu’il ignorait que mon père avait des enfants. Cela dit, l’aîné des enfants avait déjà 38 ans. © Age_of_Greed / Twitter
  • Dans les années 70, j’ai vécu à Léningrad et j’ai étudié le russe. Un jour, je suis entrée dans ma chambre au foyer et j’ai vu une femme assise sur le lit d’à côté. Nous avons fait connaissance et au cours de la conversation, nous avons découvert que dans les années 30, alors qu’elle était enfant, on l’avait amenée vivre en Angleterre. Adolescente, elle avait travaillé dans le café de ma tante. © gorlestongirl / Twitter
  • Mon mari et moi nous baladions en petit bateau pour touristes sur le Nil. Plus tard, un autre couple est monté à bord. Madame était nulle autre que l’ex-femme de mon mari et elle était avec son nouvel époux. En plus, c’était leur lune de miel. © KatrinaMary9 / Twitter
  • Mon grand-père a vécu 30 ans en Angleterre. Il a élevé ses enfants là-bas, et quand ils ont grandi, il est retourné à Dublin, sa ville natale. Une fois descendu du ferry, il a pris un taxi. Voici ce que le chauffeur lui a dit : “Cela fait longtemps que vous n’êtes pas venu là...” © ArranPaulPotts / Twitter
  • Lors de mon premier soir dans un centre de santé en Angola, j’ai pris place à une table avec huit autres personnes. En face de moi, il y avait un gars qui parlait avec un accent de Dublin. J’ai provoqué de l’intérêt chez lui, je ne sais pas pourquoi, et il m’a demandé d’où je venais. J’ai répondu :
    — De Derry.
    — De quelle partie ?
    — Waterside.
    Il n’a pas lâché prise et a répété à trois reprises : “De quelle partie ?” Finalement, j’ai donné le nom de ma rue.
    — Quel numéro ?
    — Quatre.
    — J’ai bien connu ton père Eddie. © gerardMcMenamin / Twitter
  • J’ai pris un bus dans une ville en Espagne. À côté de moi, il y avait un couple, et j’ai eu l’impression que je les avais déjà vus quelque part. Je leur ai posé la question :
    — On ne se connaît pas ?
    — Non.
    Au bout d’un moment, le gars s’est souvenu :
    — Mais si ! En 1981, nous étions au concert de Bruce Springsteen au stade de Wembley. Tu étais assise devant nous, et à la fin, tu as enlevé ton jean pour mettre ton short. © BevCool / Twitter
  • Quand j’avais 20 ans, je suis allée skier en Suisse. J’ai entamé la conversation avec une femme de notre groupe qui venait, elle aussi, d’Angleterre. On a parlé un peu, et à un moment donné, elle m’a surprise. Il s’est avéré qu’elle avait été ma sage-femme. Quand je dis “ma sage-femme”, je ne veux pas dire qu’elle m’avait aidée à accoucher. Elle m’avait aidée à naître. © cheltenhammum / Twitter
  • C’était au milieu des années 80, j’étais en train de couper du fromage dans un magasin. Un très vieux monsieur a voulu savoir si je venais de Glasgow. J’étais effectivement de Glasgow et je le lui ai dit. Il a alors poursuivi : “Je ne connais qu’une personne là-bas.” Cette personne était mon père. © Fitzi1968 / Twitter
  • Mon père qui vivait en Grande-Bretagne est parti en vacances en Afrique du Sud. Un jour, il est allé à la montagne de la Table. Quand il a atteint le sommet, quelqu’un l’a interpellé. En se retournant, papa, très surpris, a vu ses voisins de palier. © stephenoldham / Twitter
  • J’ai fait la connaissance d’un gars de Hongrie dans un parc à Londres. Nos fils jouaient au football ensemble. Il m’a un peu parlé de sa vie, et il s’est trouvé qu’à l’adolescence, il a étudié en Allemagne dans le cadre d’un échange. Son école était en face de l’immeuble que j’habitais à l’époque. © ElbaDragon / Twitter
  • Il y a 30 ans, mon mari et moi étions en vacances en Tunisie. Une vacancière a demandé à mon mari : “Excusez-moi, vous n’étiez pas gérant du magasin de vêtements à Stanley il y a 20 ans ?” Lorsque mon mari a dit “Oui”, elle a enchaîné : “À l’époque, vous m’avez vendu mon premier tailleur trois pièces.” Vraiment, le monde est petit ! © socialist1959 / Twitter
  • Dans le désert du Sahara, mon père a rencontré un Européen. Il ne maîtrisait pas l’anglais et mon père ne parlait pas français. Curieusement, ils ont trouvé quand même un moyen de communiquer, le latin. Après une heure de conversation, ils ont découvert qu’ils étaient originaires de la même ville. © grimmrad / Twitter
  • J’avais un bon ami en ligne et j’ai toujours rêvé de le rencontrer dans la vraie vie. Mais c’était compliqué, car nous vivions dans des villes différentes. Une fois, je suis allée passer mes vacances à Paris. Alors que j’étais sur le point de partir et que j’attendais mon train à la gare du Nord, j’ai tout à coup vu mon ami. Il était sur le même quai et attendait le même train. © porreeundlauch / Twitter
  • Nous nous baladions à Barcelone et sommes entrés dans un bar sur la place de Catalogne. Une bande bruyante de Limerick y était déjà. Un gars nous a aperçus, et nous avons bavardé. Après quelques minutes de conversation, il a déclaré : “Vous m’auriez certainement reconnu si je portais un masque.” En fait, c’était notre dentiste. © OrlaClancy / Twitter
  • En 1971, mon père s’est vu proposer un poste aux États-Unis et toute notre famille est partie avec lui. Lorsque mon frère de cinq ans est allé dans une école locale, il y a rencontré l’institutrice qu’il avait eue dans notre ancienne ville en Angleterre. Mon petit frère était très heureux. © Pope_Urbane / Twitter
  • Ma famille et moi avons fait une croisière dans une baie, à plusieurs États de notre maison. À bord du navire, ma mère a remarqué une famille qu’elle connaissait. C’est ainsi que j’ai rencontré ma famille éloignée du côté de mon père. À cette époque, cela faisait 10 ans que mes parents étaient divorcés. À la fin de la croisière, nous avons chanté ensemble des chansons au-dessus de l’eau. © TrueLoveEdits / Twitter
  • J’ai l’habitude de prendre un train Intercité et je croise souvent la même jeune fille. Elle boite et je la laisse passer devant moi dans l’escalator. Lorsque mon mari et moi étions dans l’aéroport d’Antalya, j’ai vu cette fille qui boite près d’un escalier roulant et sans même réfléchir, je me suis écartée pour la laisser passer. Ce n’est que plus tard que j’ai réalisé où je me trouvais et ce que je venais de faire. © Utiniyshepot / Pikabu
  • Deux femmes dans un pub m’ont demandé si je connaissais une certaine femme qui avait été leur camarade de classe. Elles ont fait cette supposition parce que je lui ressemblais. Comme si la ressemblance physique faisait qu’on se connaisse. À mon grand regret, je la connaissais vraiment. © AngeMcStokes / Twitter
  • Mon amie s’amusait à une fête à Londres avant d’aller aux États-Unis. Un fêtard lui a lancé : “Si tu rencontres ma sœur Sian, dis-lui bonjour.” Cinq jours plus tard, au pied de la Statue de la Liberté, mon amie a entendu une touriste parler gallois. Elle s’est rappelée la demande du fêtard, est allée vers cette femme et lui a demandé : “Êtes-vous Sian ?” Oui, c’était bien elle. © Fuddswift / Twitter

Et toi, as-tu déjà vécu ce genre de coïncidences ? Si oui, n’hésite pas à nous raconter ta meilleure histoire dans les commentaires !

Photo de couverture ArranPaulPotts / Twitter
Partager cet article