Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

38 Faits peu connus sur la vie de Freddie Mercury qui éclairent sa personnalité sous un nouvel angle

Le 5 septembre est une date mémorable pour les fans du groupe rock légendaire Queen, car c’est ce jour-là, il y a 73 ans, que naissait Freddie Mercury. Ses chansons, ses différents looks, et son comportement excentrique lors des concerts sont connus même par ceux qui ne sont pas fans de sa musique. La ballade Bohemian Rhapsody qu’il a créée apparaît d’ailleurs dans le Guinness Book des Records comme la meilleure chanson du millénaire. Mais seuls les véritables proches de la rock star savent comment était Freddie Mercury dans la vraie vie.

Chez Sympa, nous avons étudié de nombreuses archives ainsi que les mémoires des amis du chanteur, et nous voulons maintenant partager avec toi plusieurs faits vraiment peu connus sur le leader de Queen, une véritable icône du rock.

Avant la renommée mondiale

Le petit Freddie (Farrokh) dans les bras de sa mère, Jer.

  • Freddie Mercury est né dans le protectorat britannique de Zanzibar en 1946, dans une famille parsi qui s’est installée dans la “ville de pierre” de Zanzibar (la vieille ville de Zanzibar, capitale de l’archipel de Zanzibar) après avoir quitté l’État indien du Gujarat. Quand le petit garçon avait sept ans, il a été envoyé dans un pensionnat en Inde. On pense que cette séparation de sa famille à un si jeune âge a été vécue comme un traumatisme pour lui, ce qui a développé une soif insatiable d’attirer l’attention sur lui.
  • Le vrai nom du chanteur est Farrokh Bulsara. En gujarati, “Farrokh” signifie “beau, heureux”. C’est en 1970, l’année de création du groupe Queen, que le chanteur a officiellement changé son nom. À partir de ce moment, c’est le nom Frederick Mercury qui apparaissait sur sa pièce d’identité. Il était d’ailleurs furieux quand quelqu’un l’appelait Farrokh.
  • Curieusement, la première (et seule) langue que Freddie ait jamais parlée en famille était l’anglais, et non le gujarati. C’est du moins ce qu’affirme Peter “Phoebe” Freestone, qui fut pendant de nombreuses années l’assistant personnel et ami de Freddie Mercury. Selon Peter, le chanteur parlait avec les membres de sa famille et leur écrivait des lettres exclusivement en anglais.

Freddie posant avec la coupe qu’il a gagnée comme meilleur joueur de cricket de l’école St. Peter’s, en Inde.

  • Freddie a une petite sœur, Kashmira Cooke. Elle se souvient que son frère a toujours eu de nombreux talents, et elle estime que c’est sa tante qui lui a inculqué l’amour de la musique, en apprenant à Freddie à jouer du piano à la maison.

Freddie et Kashmira durant leur enfance.

  • Freddie Mercury a créé son premier groupe de rock, The Hectics, avec quatre amis d’école en 1958. Ce groupe s’est produit lors de divers événements scolaires ou lors d’anniversaires.

Tous les membres de The Hectics : Bruce Murray (chanteur), Farrokh Bulsara (pianiste), Derrick Branche, Farang Irani, Victory Rana.

Personnalité

  • Freddie avait beau avoir l’air énergique et ouvert sur scène, dans la vie de tous les jours, il était plutôt timide et réservé. Il n’a donné que peu d’interviews, et il préférait éviter de parler de sa vie personnelle et familiale.
  • Parfois, il se promenait seul dans son jardin, accompagné de ses chats, mais il savait tout aussi bien être le centre d’attention lors des fêtes. Freddie avait un sens de l’humour unique, et les nombreuses soirées qu’il organisait chez lui retentissaient de rires et duraient toujours jusqu’à quatre ou cinq heures du matin.

Samantha Fox et Freddie Mercury

  • Il n’a jamais beaucoup dormi, et il détestait l’idée de “passer toute la journée au lit”. Cela ne veut pas dire pour autant que Freddie était un lève-tôt, mais il avait un rituel. Peu importait l’heure à laquelle il se couchait, que ce soit chez lui ou en tournée, il se levait constamment à 9h pour prendre son thé.
  • Il parlait très peu de son enfance et de ses origines, non pas parce qu’il avait honte de quoi que ce soit, mais juste parce que Freddie Mercury était un homme du présent, et qu’il ne voulait pas perdre son temps précieux à penser au passé.

Le chemin vers le succès

  • Avant l’arrivée de Freddie dans le groupe, ce dernier s’appelait Smile, et il a été renommé selon sa propre initiative en 1970, lorsqu’il en est devenu le chanteur.
  • En 1987, Freddie Mercury sort sa propre version du succès des années 60 The Great Pretender. Grâce à sa performance, la chanson connait une seconde vie, et ce sobriquet (“The great pretender” = “Le grand prétentieux”) collera à l’artiste pendant de nombreuses années.
“Quel est le secret du succès de Freddie ? Je pense qu’il savait qu’il était au bon endroit au bon moment. C’était un musicien incroyablement talentueux, avec une grande personnalité, et la capacité de transmettre un message. Il avait la volonté de réaliser ses rêves, une imagination extraordinaire, et la capacité de composer des chansons qui traversent toutes les époques. Freddie n’avait pas peur de conquérir le monde.”
Peter Freestone, assistant personnel de Freddie Mercury

Vie privée

  • Freddie a toujours fait attention à garder sa vie privée éloignée des médias. Mais les choix des partenaires de Freddy Mercury étaient encore plus polémiques que les succès du chanteur. Un jour, en réponse à la question d’un journaliste, “J’ai entendu que vous couchiez avec des hommes”, Freddie Mercury a répondu : “Je couche avec des hommes, je couche avec des femmes, et je couche avec mes chats... Quel est le rapport avec ma musique ?”
  • Freddie Mercury a eu une relation avec Mary Austin qui a duré sept ans. En 1976, l’artiste lui a avoué sa bisexualité, et ils se sont séparés. Cependant, ils sont restés très proches jusqu’à sa mort. Mary travailla en tant que secrétaire de Freddie, et elle hérita d’une partie des biens du musicien, ainsi que de sa maison.
  • Le film Bohemian Rhapsody détaille la relation entre Freddie et Mary Austin, mais aucune mention n’est faite d’une autre femme qui a marqué la vie du chanteur : l’actrice autrichienne Barbara Valentin. Plus tard, le chanteur a admis qu’il l’avait aimée plus que n’importe lequel de ses amants masculins de l’époque. Il parlait de sa romance avec elle en disant : “À ses côtés, je me sens de nouveau moi-même.”

  • Il est fort probable que la relation entre Freddie et Barbara Valentin n’était que purement platonique. Selon Peter Freestone, ils avaient beaucoup de points communs, et Freddie était touché par la sincérité de Barbara. Mais lorsque des rumeurs sur leur aventure et sur le fait que le couple allait se marier sont apparues dans la presse, Freddie en a conclu que Barbara voulait attirer l’attention sur elle et était à l’origine de ces fuites. Freddie fut tellement bouleversé par cet épisode qu’il n’a quasiment plus jamais communiqué avec elle durant la dernière partie de sa vie.
  • En 1985, Freddie Mercury a commencé à entretenir une relation avec le coiffeur Jim Hutton. Ils ont passé les six dernières années de sa vie ensemble. Jim est resté aux côtés de Freddie à chaque moment, et il était même présent lorsque le chanteur rendit son dernier souffle. Jim Hutton a écrit le livre Mercury and Me où il parle de sa relation avec Freddie.
  • Jim a offert une bague de fiançailles à Freddie, qu’il garda jusqu’à sa mort. Elle est restée au doigt du chanteur même pendant sa crémation.

Attitude à l’égard de ses proches

  • Freddie savait trouver du temps pour acheter des cadeaux pour sa famille et ses amis proches. Avant Noël, il se rendait toujours dans des magasins comme Cartier, Tiffany ou Harrods pour acheter une quinzaine de cadeaux. Il aimait particulièrement ces magasins et boutiques pour la manière dont ils emballaient les cadeaux.
  • Freddie avait toujours un sac avec lui où il rangeait des cigarettes, des pastilles pour la gorge et un carnet où figuraient les dates de naissance de tous ses amis. Où qu’il soit, il n’oubliait jamais de souhaiter un bon anniversaire à ses proches.

Freddie avec le sac en question dans ses mains

  • Freddie n’a jamais exprimé le désir d’avoir des enfants, mais personne ne peut dire qu’il ne les aimait pas pour autant. En observant l’exemple de ses amis, il a compris à quel point les enfants avaient besoin d’attention. Il aimait passer du temps avec ceux de ses proches, mais il était toujours très heureux de les “rendre” à leurs parents.
  • Le chanteur aimait suivre certaines traditions, et généralement, pour le réveillon de Noël, il invitait ses amis à dîner, et lors de la soirée, il chantait et jouait du piano.

Moyens de transport

  • Freddie Mercury n’a jamais eu le permis de conduire, mais cela ne l’a pas empêché de posséder cinq voitures. Il était fermement convaincu que “nous sommes tous ici pour une raison ” : Freddie se consacrait donc entièrement à la musique, il composait, enregistrait ses chansons, et jouait sur scène, et d’autres personnes étaient là pour conduire ses voitures.

La Rolls-Royce Silver Shadow de 1974 qui a appartenu à Freddie Mercury. Elle a été vendue aux enchères le 12 janvier 2013 pour 74 600 livres (89 700 €), ce qui est six fois plus que la valeur qui lui avait été attribuée par les experts.

  • Le chanteur de Queen avait très peur des avions. Un jour, en montant à bord d’un engin qui devait faire la liaison entre Tokyo et New York, Freddie a découvert que ce modèle avait eu de nombreux problèmes techniques par le passé. Il a immédiatement exigé que ses valises soient déchargées, et il a pris un autre vol.

Loisirs et habitudes

  • Freddie adorait les chats. Il en a eu jusqu’à 10 en même temps dans sa maison. Son premier album solo, Mr Bad Guy Freddie, a été dédié à ses chats, et son préféré, Delilah, a même eu droit à une chanson spéciale. Occasionnellement, pendant ses tournées, il appelait Londres pour parler à ses animaux de compagnie. À sa demande, Mary Austin les lui passait au téléphone.

Freddie et son chat Roméo, un cadeau de Jim Hutton

  • Le pays préféré de Freddie était le Japon. Il disait qu’il y ressentait une énergie qu’il ne retrouvait nulle part ailleurs dans le monde.
  • Freddie Mercury collectionnait les timbres. En 1993, le National Postal Museum of Great Britain a acquis son immense collection. L’argent de la vente a été transféré sur le compte de l’association caritative contre le SIDA fondée par le chanteur.

  • À l’aube du nouveau millénaire, la poste britannique a émis à l’effigie du chanteur et du batteur de Queen, Roger Taylor. Une importante règle avait ainsi été violée, car seules les personnalités décédées ou les membres vivants de la famille royale peuvent normalement apparaître sur les timbres anglais. Le public était furieux jusqu’à ce que les médias publient une déclaration du service des postes britannique qui prétendait que l’illustration du fameux timbre avait personnellement été approuvée par la reine Élisabeth II.

Le timbre qui a fait scandale

  • Freddie avait deux idoles dans le monde de la musique : John Lennon et Elvis Presley. L’un des accessoires les plus précieux de la garde-robe de Freddie Mercury est donc une écharpe d’Elvis, qui lui a été offerte par la fille unique du King, Lisa Marie Presley.
  • À l’âge de 10 ans, la future star a remporté le championnat de ping-pong de son école. À l’âge adulte, il préférait jouer au tennis.

  • Freddie Mercury adorait les plats épicés, ce qui n’était pas si surprenant, étant donné qu’il est né à Zanzibar, où tous les plats sont particulièrement relevés. Chez lui, il avait pour habitude de dire qu’il voulait manger “les plats de sa mère”, c’est-à-dire des plats cuisinés selon ses recettes.
  • Bien que Freddie Mercury n’ait jamais suivi de régime particulier et qu’il ne fréquentait pas les salles de sport, il n’a jamais eu de problème avec sa silhouette. C’est en partie dû au fait qu’il était extrêmement modéré dans la manière de se nourrir : il appréciait les bons plats, mais il ne mangeait jamais trop. Fait curieux : le chanteur a eu des salles de sport dans deux de ses appartements, mais il ne les a fait aménager que pour ses amis, et il ne s’en est jamais servi lui-même.

  • Freddie avait la mauvaise habitude de fumer, mais il disait que cela n’avait pas d’effet négatif sur sa voix. Au contraire, il appréciait même cet enrouement que lui provoquait la cigarette.
  • Freddie Mercury appréciait les parfums, qu’ils soient masculins ou féminins (il n’en portait pas lui-même, mais il en offrait à des femmes connues ou les gardait tout simplement dans son placard). Entre autres “arômes” de sa collection figuraient des parfums Aramis, Karl Lagerfeld, Armani, L’Eau Dynamisante de Clarins, et L’Interdit, un parfum créé par Givenchy pour Audrey Hepburn.

Musique

  • Freddie Mercury ne s’est jamais considéré lui-même comme un bon pianiste. Il se sentait toujours mal à l’aise lorsqu’il jouait du piano sur scène, en particulier lorsqu’il faisait la première partie de Bohemian Rhapsody. Par la suite, le groupe a eu recours aux services de pianistes qu’ils invitaient à jouer lors de leurs concerts, ce qui a permis au leader de se concentrer sur le show.
  • Le microphone sans pied, la “carte de visite” de Freddie, est apparu par hasard. Lors d’un concert, Freddie était tellement actif et il bougeait tellement avec le micro que les fixations du socle se sont desserrées. En plein milieu du concert, il retira alors la partie inférieure qui le gênait, et il continua à chanter avec une partie du pied entre les mains.
  • La chanson Bohemian Rhapsody est devenue l’un des titres les plus populaires de Queen sur le plan commercial. Le clip de cette chanson fut une révolution dans le monde du spectacle. Interrogé par des journalistes sur le sens du texte et de sa composition, Freddie Mercury répondit : “Absolument aucun, ce sont juste des phrases qui riment bêtement.”
  • Freddie ne voulait pas vieillir. D’ailleurs, quand un journaliste lui a demandé comment il s’imaginait dans 20 ans, le chanteur lui a répondu : “Vous êtes fou ? Je serai mort !” À croire que ses paroles étaient prophétiques.
  • Freddie Mercury est mentionné dans la lettre que Kurt Cobain a laissée lors de son suicide : le leader de Nirvana parle de son admiration pour son collègue, ainsi que de sa capacité à accepter l’amour du public.

“Comment était Freddie Mercury ? Je ne sais pas combien de fois on m’a posé cette question. Freddie était l’ami le plus gentil, le plus généreux et le plus fidèle que j’aie jamais eu. Si vous aviez eu la chance d’être son ami, il aurait fait tout son possible pour prendre soin de vous.”
Peter Freestone

Que penses-tu de cet article ? Crois-tu que parmi les chanteurs actuels, il y en un qui pourrait égaler Freddie Mercury ? Laisse ton avis dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !