Sympa
Sympa

7 Produits à l’origine créés pour les hommes, mais qui se sont transformés en articles féminins ou unisexes

À travers de l’histoire de l’humanité, nous avons toujours changé nos habitudes selon le pays dans lequel on vivait ou contexte social de l’époque. Nous avons évolué avec les innovations et les inventions développées au cours du temps. Et il y a de nombreux produits qui font partie de notre quotidien même si l’on ne connaît pas leur origine.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui préparé pour toi une compilation de choses qui ont une histoire en commun : à l’origine, ces objets avaient été créés uniquement pour les hommes, mais maintenant ce sont plutôt les femmes qui les utilisent ou bien ils sont devenus unisexes. D’ailleurs, il n’y a pas que les objets qui ont évolué a travers le temps. Pour le découvrir, ne manque pas notre bonus à la fin de l’article !

1. Les talons

Les premiers talons sont apparus il y a plus de 400 ans, et c’étaient les hommes qui les utilisaient pour des raisons pratiques, notamment pour monter à cheval ! Les talons leur donnaient de la stabilité, et avec ces chaussures, ils avaient l’équilibre nécessaire pour monter et attaquer les ennemis en même temps.

Des années plus tard, ce sont plutôt les aristocrates (hommes et femmes) qui ont commencé à porter des talons car la hauteur leur donnait un sentiment de supériorité.

C’est au XVIIIe siècle que les talons sont devenus un article plutôt féminin.

2. Le pantalon

Le pantalon est l’un des plus anciens vêtements créés par l’Homme. Encore une fois, c’est le fait de monter à cheval qui a rendu le pantalon si important et utile.

Les hommes ont principalement été poussés à porter des pantalons pour la guerre ou le combat. C’est pour cette raison que les femmes n’avaient pas la possibilité d’en mettre.

Heureusement, la société a évolué et c’est aujourd’hui un article complètement unisexe.

3. Le sac à main

Le sac à main a plus de 2000 ans d’histoire ! Au début, il était utilisé par les esclaves et les personnes qui travaillaient à la campagne.

Le principal matériau utilisé pour réaliser les sacs était la peau de chèvre. Il n’existait que sous forme de petits modèles pour porter de la nourriture et des outils. Dans le domaine de la religion, les sacs étaient utilisés pour ranger les pièces de monnaie.

Le XVIIIe et le XIXe siècles ont marqué le retour à la mode des sacs à main, surtout chez les femmes de la haute société.

4. La serviette hygiénique

Les règles ont toujours fait partie de la vie des femmes et au fil du temps elles ont bénéficié de différentes alternatives pour se protéger. Les serviettes hygiéniques sont une méthode de protection relativement nouvelle : elles ont été créées au XXe siècle pour panser les blessures des soldats pendant la guerre.

C’est également grâce à la découverte d’une nouvelle matière — le coton de cellulose, résistant et économique — que les serviettes hygiéniques ont par la suite été produites pour les femmes, et plus uniquement pour soigner les soldats.

5. Les bas

Les hommes ont commencé à utiliser des bas au IXème siècle. Au début, la production était réalisée grâce à la technique du tricotage. Par la suite, avec l’apparition de nouvelles matières, la population la plus riche a pu se procurer des bas en soie. La mode du Moyen Âge considérait que les bas étaient un article masculin, mais dès la Renaissance, les femmes ont commencé à en porter en guise de sous-vêtement.

La véritable révolution s’est produite au XXe siècle avec l’invention du nylon qui a permis a toutes les femmes de porter des bas et des collants confortables et très pratiques.

6. Le maquillage

Voici un produit qui existe depuis l’Antiquité et qui a déjà une longue histoire derrière lui : le maquillage.

Les Égyptiens sont responsables de la création de plusieurs produits de maquillage, notamment le Kohl et le fard à paupière. Ils fabriquaient ces produits avec des plantes, des huiles et des minéraux. Par la suite, les hommes ont continué à régulièrement porter du maquillage, surtout au XVIIIe siècle en France ou à l’époque Élisabéthaine.

Aujourd’hui, le maquillage est tellement polyvalent qu’il peut-être utilisé par n’importe qui, il n’y a pas de limites à la créativité.

7. La perruque

Nous avons tous en tête l’époque de la monarchie française et la mode des énormes perruques. Mais cet article était communément porté bien avant cette période. En effet, les Grecs (surtout les guerriers) et les Égyptiens utilisaient des matériaux comme la laine, la fibre de palmier ou des cheveux humains pour fabriquer des perruques. Les Romains en portaient aussi car la calvitie n’était pas très appréciée par la société.

Dans le passé, avoir les cheveux longs était un signe de pouvoir et d’autorité, c’est pour cela que les perruques sont devenues si populaires dans l’aristocrate et parmi les rois, surtout au XVIIIe siècle.

Bonus : le rose et le bleu

Les standards de beauté et la mode changent tout le temps et l’association des couleurs rose et bleu ne fait pas exception. Dans le passé, le bleu était considéré une couleur de filles car il représentait la pureté, alors que le rose, symbole de force et de virilité, était associé aux garçons.

La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui nous avons enfin compris que la couleur ne détermine en rien notre identité, notre caractère et notre sexualité, et que l’on peut porter les vêtements et accessoires que l’on veut.

Et toi, connais-tu un autre produit ou objet ayant une histoire similaire ? N’hésite pas à nous en faire part dans les commentaires !

Partager cet article