Sympa

Après avoir été sauvé et recueilli par un homme, un louveteau mène à présent la vie d’un chien domestique ordinaire

4-42
45k

D’une manière ou d’une autre, les préjugés et les opinions négatives sur certaines choses finissent toujours par apparaître. Cependant, et heureusement, il y a des situations qui aident à démentir ces idées reçues. Un exemple frappant en est l’histoire d’un Russe qui possède un loup comme animal de compagnie. La façon dont il vit avec lui est une preuve tangible que ces animaux ne sont pas aussi hostiles qu’on ne le pense.

Chez Sympa, nous avons décidé de réaliser une interview exclusive avec Ivan, et souhaitons te raconter en détail la relation que peut entretenir un être humain avec un loup.

Voici Ivan et Seryi

Le 8 mai 2017, dans la région d’Astrakhan, des agriculteurs ont trouvé une tannière de louveteaux. Vu le danger que représentent ces animaux dans l’imaginaire collectif, ils ont pris la décision de s’en débarrasser. Heureusement, Ivan, un thérapeute de 46 ans et aide-soignant dans une maison pour personnes âgées et handicapées, est arrivé au bon moment et a acheté l’un de ces louveteaux âgé d’à peine quatre semaines aux fermiers. Il l’a baptisé Seryi (" gris " en russe).

Il a reçu l’aide de sa fille

Pendant un certain temps, ils sont restés dans la région d’Astrakhan, mais aujourd’hui, ils vivent à Volgograd. Sa fille, Alexandra, âgée de 19 ans, est dresseuse de chiens et continue d’aider son père à s’occuper de Seryi. Elle a étudié à l’Université Agricole et à l’Université d’État de Volgograd.

Avoir un loup comme animal de compagnie n’est pas une tâche facile

Aujourd’hui, Seryi a deux ans et demi, il mesure 70 cm de haut et pèse environ 45 kilos. Ivan nous a raconté que son loup a besoin de beaucoup marcher, peu importe le temps qu’il fait, si bien qu’avoir un loup chez soi est une tâche très exigeante. Ivan n’a presque pas de temps libre, bien que, comme il l’affirme : " On ne peut pas tromper un loup deux fois, mais on peut le persuader afin d’avoir au moins un instant de repos ".

Seryi est presque un chien comme les autres

Bien que les gens pensent que les loups sont des animaux très sauvages, Ivan affirme que son animal de compagnie ressemble à n’importe quel autre chien. Ce dernier a souvent peur, et peut être angoissé à l’idée de croiser des chemins trop larges ou des objets qui lui sont inconnus, tels que des cartons ou d’autres choses dans lesquelles une personne pourrait se cacher. Ivan ne laisse pas les inconnus prendre des photos avec Seryi parce qu’ils lui font peur. Ivan ne considère pas Seryi comme un animal de foire mais plutôt comme faisant partie de sa famille. L’animal se promène dans les rues muni d’une simple laisse et sans muselière.

Les loups sont des animaux amicaux

Avant l’arrivée de Seryi, Ivan avait déjà des chiens à la maison. Pour le loup, ils ont été identifiés comme étant les membres de sa nouvelle meute. Comme tout autre chien, Seryi mord, mais seulement lorsqu’il est stressé ou qu’il s’ennuie. Quand ils se promènent tous ensemble, le loup s’entend bien avec ceux qui font la même taille que lui ou un gabarit similaire, mais il ignore les petits.

Seryi n’a aucun doute là-dessus : Ivan est le chef de la tribu

Bien que Seryi soit un animal de compagnie plutôt exigeant, il sait que c’est Ivan le chef, et non sa fille qui n’est pas autorisée à lui donner des médicaments ou à le porter.

Voici le régime alimentaire de Seryi

Sa famille l’alimente avec de la viande ou du poulet. Il mange environ 1,2 kilos de protéines par jour, mais il peut aussi se nourrir de légumes, de fruits ou encore de baies sauvages. De temps en temps, ils lui donnent aussi des biscuits, des noix et du miel pour compléter son alimentation.

Les loups sont des animaux curieux, éduqués et intelligents

Durant tout le temps qu’il a passé avec son loup, Ivan a vu Seryi prendre soin de ses chiens et des personnes qui l’entourent, ouvrir les fenêtres et même allumer la lumière dans une pièce.

Ivan nous a donné quelques conseils

Le premier conseil qu’Ivan donne sur l’adoption d’un loup est : " ne le fais pas ". Ce sont des animaux très exigeants, qui demandent beaucoup de temps et d’énergie, et qui ne sont pas faciles à gérér et à soigner. Mais si, pour une raison quelconque, tu te retrouvais avec un loup chez toi, alors passe beaucoup de temps avec lui afin d’établir une relation de confiance : nourris-le toi-même, dormez ensemble, marchez pendant de longues heures et essaie de le garder à l’intérieur pour éviter tout problème avec les autres ; mais assure-toi tout de même qu’il ait suffisamment d’espace pour se mouvoir.

Que penses-tu de la relation entre Ivan, sa fille, ses chiens et Seryi ? Oserais-tu avoir un loup chez toi en guise d’animal de compagnie ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture real_gray_wolf / Instagram
4-42
45k