Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 11 personnes courageuses amputées d’un membre sont devenues en quelque sorte de super humains

Dans le monde, il y a des millions de personnes qui n'ont ni bras ni jambes, mais nous n'en rencontrons pas si souvent. La plupart cachent généralement leur membre amputé, en utilisant des prothèses qui ressemblent à de véritables membres humains. Mais certains ne considèrent pas que ce manque soit un défaut ou un handicap : au contraire, ils en font un avantage et une force.

Sympa a recueilli des preuves que les gens peuvent être forts et beaux sans forcément avoir toutes les parties de leur corps.

Mama Cax

À l'âge de 14 ans, on a diagnostiqué à Mama Cax un cancer des os et du poumon. Les médecins ont dit qu'elle ne vivrait pas plus de trois semaines. Et bien qu'elle se soit fait amputer de la jambe droite, elle a survécu, et elle est même devenue mannequin et fashion-blogger, faisant de sa prothèse un détail exceptionnel de son apparence.

Mama Cax est photographiée pour des magazines tels que Vogue et Cosmopolitan, et sur son compte Instagram, plus de 120 000 abonnés admirent sa force et sa beauté. "A 16 ans, mon corps était couvert de cicatrices, et je ne me sentais pas bien dans ma peau, mais ces cicatrices sont les traces de la lourde bataille que j'ai gagnée", affirme-t-elle.

Aimee Mullins

Aimee Mullins, 41 ans, a une histoire incroyable. En raison de l'absence de péroné, ses deux jambes ont été amputées dès son enfance, mais cela ne l'a pas empêchée d'entrer dans le top 50 des plus belles personnes du monde selon le magazine People, de faire beaucoup de sport, de remporter trois records du monde, de participer à des défilés de mode, et d'embellir les pages de Vogue, Glamour et Elle.

Aimee a une collection de prothèses des plus extravagantes, grâce auxquelles elle peut changer de taille à son gré, entre 1,73 et 1,82 mètres. Ici, tu peux voir le discours d'Amy sur TED.

Emery Vanderburgh

À 17 ans, la Canadienne Emery Vanderburgh a perdu une jambe à cause d'un ostéosarcome. "Une prothèse masque un sentiment de honte, mais j'ai décidé d'aller dans l'autre sens, je n'ai jamais utilisé une prothèse qui ressemblait à une vraie jambe, je la vois comme une preuve que j'ai survécu à des moments difficiles." dit-elle.

Aujourd'hui, Emery est une activiste sociale travaillant en faveur de prothèses accessibles pour tous ceux qui en ont besoin, et elle tient également un blog sur sa vie.

Kiara Marshall

À l'âge de 10 ans, Kiara Marshall a été renversée par un conducteur en état d'ébriété. En conséquence de cet accident, sa jambe a dû être amputée au niveau du genou. Maintenant, cette jeune fille a 25 ans et absolument rien ne l'empêche de vivre pleinement sa vie.

Kiara est férue d'alpinisme et de kayak, elle travaille en tant que mannequin et conférencière, soutenant d'autres personnes amputées. Elle utilise toute une variété de motifs sur sa prothèse qui complètent harmonieusement les looks qu'elle choisit.

Viktoria Modesta

Cette britannique d'origine soviétique de 29 ans se nomme Viktoria Modesta. À la naissance, sa hanche gauche a été disloquée à cause d'une erreur médicale, et elle a passé presque toute son enfance dans les hôpitaux. Après avoir subi 15 opérations qui ne l'ont pas aidée, à l'âge de 19 ans, Victoria a finalement opté pour l'amputation.

L'apparence extravagante de Victoria est modifiée selon les huit prothèses différentes qu'elle utilise, comme par exemple, sa "jambe stéréo", une prothèse faite de cristaux, et une prothèse en forme de colonne vertébrale noire brillante. Cette jeune femme est devenue célèbre en tant que chanteuse et mannequin, elle a participé aux défilés de la Fashion Week de Milan, et elle est devenue le visage de Samsung et de Vodafone.

Jason Barnes

Jason Barnes, 28 ans, est le batteur le plus rapide du monde, capable de faire 20 battements par seconde ! C'est d'ailleurs actuellement le seul musicien "cyborg". Dès son enfance, Jason était passionné par la musique, jouait de plusieurs instruments de musique, et il rêvait de devenir batteur professionnel. Mais après une violente électrocution, sa carrière musicale a semblé toucher à sa fin, car une partie de son bras a dû être amputée à partir du coude. Cependant, le jeune garçon n'a pas tardé à se rétablir : il a attaché sa baguette à une simple prothèse et a repris les répétitions. Grâce au professeur Gil Weinberg du Georgia Institute of Technology, qui lui a conçu une prothèse spéciale pour lui, Jason joue encore mieux qu'avant.

La prothèse de Jason Barnes lui permet d'utiliser deux baguettes en même temps : l'une d'entre elles est contrôlée par des capteurs reliés à ses muscles, et l'autre est relié à un programme spécial qui "écoute" le rythme de la musique et improvise.

En 2017, le même professeur a créé pour Jason une prothèse encore plus technique : chaque doigt peut être contrôlé séparément, lui permettant même de jouer du piano.

Angel Giuffria

L'Américaine Angel Giuffria est née avec une seule main, et a utilisé une prothèse à partir de l'âge de quatre mois. En seulement 27 ans, cette dernière a été remplacée plus de 30 fois. Angel est psychologue, oratrice et actrice, puisqu'elle a déjà joué dans quatre films, notamment dans Hunger Games.

Angel aime se distinguer des autres. Elle dit qu'elle aime sa main bionique qu'elle appelle cyborg, parce qu'elle trouve ça amusant. Sur son compte Instagram, elle montre que l'absence de membres n'est pas une raison pour avoir une vie ennuyeuse, elle tire à l'arc, au pistolet, et pratique régulièrement différents sports.

Jo-Jo Сranfield

L'amputation de son bras n'a pas empêché la britannique Jo-Jo Cranfield, 25 ans, de devenir nageuse professionnelle et de remporter des médailles dans diverses compétitions internationales. De plus, elle est conférencière, coach mental, et entraîneur de natation.

Jo-Jo n'a jamais utilisé de membres artificiels, car elle les considérait comme inconfortables, mais plus tard, elle a rencontré la célèbre designer Sophie de Oliveira Barata, qui a créé pour elle un "bras de serpent". Jo-Jo dit qu'elle aime l'étonnement que ce dernier provoque chez les gens, et qu'il l'aide à se sentir belle et forte.

James Young

James Young, 27 ans, originaire du Royaume-Uni, a perdu sa jambe et son bras après être tombé sous un train. Il a passé deux semaines dans le coma et a subi 12 opérations.

James a eu du mal à utiliser les membres artificiels classiques, mais un an plus tard, il a eu la chance d'obtenir un bras bionique, comme celui du héros du jeu vidéo Metal Gear Solid, dont il est fan. Cette prothèse reconnaît différents signaux musculaires, elle dispose d'un pointeur laser, d'un connecteur USB, d'une montre intégrée et d'un drone miniature fixé à son épaule.

Kiera Roche

En 2001, Kiera Roche a eu un accident. Les médecins l'ont opérée pendant 11 heures, mais ils ont quand même dû lui amputer la jambe droite. Désormais, elle est présidente de Limb Power, une organisation caritative qui aide les personnes amputées à s'accomplir. Kiera pense que son exemple peut inspirer d'autres personnes : "J'ai marché le long de la Grande Muraille de Chine, navigué sur le Nil, pédalé de Londres à Paris et gravi le mont Snowdon, qui est le plus haut sommet du pays de Galles".

Pendant de longues années après son accident, Keira voulait absolument ressembler à quelqu'un de "normal", dissimulant sa prothèse sous ses vêtements. Mais aujourd'hui, elle n'a plus honte de l'absence de sa jambe, et elle a d'ailleurs maintenant différentes "jambes" pour chaque occasion. Elle en a même une en porcelaine, qui ressemble à une véritable œuvre d'art.

Kelly Knox

La Britannique Kelly Knox, 34 ans, est née sans l'avant-bras gauche, ce qui ne l'empêche pas de travailler comme mannequin, et de se faire photographier pour Procter & Gamble et Marie Claire. Elle n'utilise que rarement une prothèse pour cacher l'absence de son bras. En revanche, elle accepte volontiers les séances photographiques où son bras artificiel fait partie de l'image artistique.

"Je suis imparfaite aux yeux de la société, mais je m'accepte comme je suis. Je suis fière de moi-même." affirme-t-elle. Kelly a un message important pour nous tous : "Ne vous détruisez pas en essayant d'être parfaits."

Que penses-tu de cet article ? Laisse un message dans les commentaires !

Photo de couverture The Alternative Limb Project