Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Découvre 11 histoires merveilleuses qui ne peuvent arriver qu’à des étudiants

Les années universitaires font partie d'une époque merveilleuse, marquée par beaucoup de beaux moments. Le premier amour, les premières soirées, la vie en résidence étudiante et aussi... le manque d'argent fréquent, les nuits blanches et les professeurs pénibles.

Sympa a compilé pour toi onze histoires charmantes qui montrent à quel point les années étudiantes peuvent être difficiles mais sont absolument inoubliables dans la vie de chaque personne. Tu te reconnaîtras peut-être !

  • Lors d'une soirée étudiante, une fille de ma classe (qui subissait l’attention d’un type un peu bizarre de notre groupe) m’a demandé de faire semblant d’être son copain et de rester à ses côtés pendant environ une demi-heure, en attendant que le garçon en question parte et je l’ai fait. Elle m'a fait un bisou sur la joue puis je l’ai accompagnée pour prendre le bus. Et là, le mec est apparu et il était vraiment lourd. Je lui ai donc demandé de laisser ma "copine" tranquille. En réalité, nous faisions un superbe jeu de rôles et n’importe qui aurait pu croire que nous étions vraiment ensemble. Bref, elle vient de donner naissance à notre deuxième enfant. Je crois que j'ai pris mon rôle un peu trop au sérieux.
  • Je publie des photos sur Instagram une fois par an, pour faire en sorte que ma famille n’oublie pas à quoi je ressemble. Etudiant en médecine.
  • Je rentrais chez moi en métro, incroyablement fatigué. J'étais debout et en face de moi se trouvait une dame âgée, assise, en train de bouquiner. Je me suis endormi, quand soudain le train s'est arrêté en me faisant tomber sur la pauvre dame. Bien sûr, mon premier réflexe a été de m’excuser auprès d’elle. Les personnes qui étaient autour ont commencé à me dire que j’étais quelqu’un de mal éduqué, mais elle a pris ma défense en disant : "Ne l’engueulez pas, vous ne voyez pas que c’est un étudiant, il doit avoir faim le pauvre !". Elle s'est retournée vers moi et m'a dit : "Ne t’inquiète pas, tu n’as rien fait de mal". Puis elle a sorti un bonbon de son sac pour me le donner.
  • Quand j’étais étudiant, j’ai sauvé un petit chat, mais je n’avais pas de quoi le nourrir car je n’avais pas beaucoup d’argent à l’époque… Quand je mangeais des pâtes, je lui donnais la seule boulette de viande et je ne mangeais que les pâtes. Il faut dire qu’il m’adore à présent !
  • ,À la fac, le nom de famille d’un professeur était Carbone, qui évidemment donnait des cours de… chimie. Un élève ne venait jamais en cours, mais il s’est présenté pour passer un examen. Il nous a demandé quel était le nom de l’intervenant et nous avons décidé de lui faire une petite blague, alors nous avons répondu que son nom était M. Hydrogène. Il a dû faire des cours de rattrapage…
  • Mon oncle est enseignant à la fac. Il m'a demandé de lui acheter un stylo magique dont l’encre s’efface au bout de quelques heures. Le colis est arrivé hier et mon oncle est venu nous rendre visite. Il avait l’air très content. A un moment donné il m'a dit : "Tu te souviens du groupe d’élèves que je n’aime pas, dont je t’ai parlé l’autre jour ? Et bien, je les ai notés avec le stylo que tu m’as acheté !" Pauvres élèves.
  • Dans les années 90, j’étais étudiante à la fac. Je prenais le bus tous les jours avec un changement pour aller à l'université depuis chez moi et une fois, j’ai oublié mon sac-à-dos à l’intérieur du bus. Quand je m'en suis rendue compte, j'étais tellement mal ! À l’intérieur, j’avais des sous, mes clés, des notes et plein d’autres choses, petites mais importantes. Je suis allée directement au terminus et un conducteur âgé m’a demandé quel était le contenu du sac-à-dos. J’ai alors énuméré chaque chose, une par une, mais il m’a répondu : "Tu n’as pas tout mentionné, je ne te le donnerai pas, c’est quoi le plus important pour un étudiant ?" J’ai commencé à pleurer et il a éclaté de rire puis m’a rendu mon sac en me disant : "Tu as oublié les SANDWICHS !"
  • Tu sais que tu es étudiant quand tu vas chez le coiffeur, tu fermes les yeux pour éviter que les cheveux rentrent dedans, et tu finis par t’endormir.
  • J’ai été diplômé il y a deux ans. Pendant la préparation de ma thèse, je me suis aperçu que PERSONNE ne la lira en entier, jamais. Alors, j’ai glissé cette phrase dedans : "l’obtention du paramètre d’évaluation de l’effet du poids et de la longueur de la trompe d’un éléphant sur le débit d’un oléoduc".
  • Une fois, je me suis retrouvé à boire quelques verres avec des gens que je ne connaissais pas. Ils étaient habillés comme des rappeurs. Plus tard dans la soirée, ils ont sorti quelques instruments de musique et j’ai été choqué… c'était en réalité des étudiants du conservatoire, ils ont mis le feu avec du Vivaldi en musique de fond, puis les Noces de Figaro et ainsi de suite… Ils boivent comme des trous mais qu’est-ce qu’ils sont talentueux !
  • Deux jours avant la rentrée, j’ai emménagé dans une résidence universitaire. J’ai acheté deux filets de poulet pour le déjeuner et je suis allé les cuisiner. J’habitais au quatrième étage et les cuisines se trouvaient au troisième et au premier. J’ai pris une poêle, j’ai allumé une plaque, j’ai attendu un peu, puis j’ai réalisé qu’ils n’étaient dorés que d’un côté et qu’il n’y avait rien sur place pour les retourner. J’ai tout laissé comme ça et je suis allé chercher une fourchette. J’ai mis environ trois minutes à la trouver et revenir dans la cuisine. J’ai enlevé le couvercle pour retourner les filets, mais il n’en restait plus qu’un !

Quels sont les moments les plus mémorables de tes années étudiantes ? Partage tes expériences avec nous dans les commentaires !

Partager cet article