Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Découvre à quoi ressemblent 7 chefs-d’œuvre architecturaux de l’Antiquité grâce à la technologie moderne

Durant des milliers d'années, la civilisation humaine a construit une multitude de monuments architecturaux vraiment magnifiques et gigantesques. Malheureusement, la plupart d'entre eux sont aujourd'hui à l'état de ruines et ne peuvent plus être admirés comme ils pouvaient l'être, il y a plusieurs siècles ou millénaires. Pour remédier à ce problème, les designers du studio NeoMam ont imaginé à quoi ces célèbres monuments historiques pourraient ressembler après une "restauration" virtuelle.

Sympa te propose, aujourd'hui, de découvrir le travail fantastique de ces designers, et d'admirer la perfection architecturale de ces anciens monuments. Et, à la fin de la visite, un bonus te montrera un échantillon des progrès réalisés en matière de technologie numérique depuis ces 10 à 15 dernières années.

Parthénon (Grèce, Athènes, 432 av. J-C)

Le Parthénon est encore visible de nos jours, même si ce n'est que partiellement. La plupart des bas-reliefs et des sculptures ont été retirés et stockés dans les musées du monde entier, et les murs et colonnes ont subi plusieurs guerres et vagues de dégradations. Ce monument est actuellement en cours de restauration, mais cette tâche est si difficile qu'elle nécessite beaucoup de temps et d'énormes investissements financiers.

La pyramide de Nohoch Mul (Mexique)

Le site de Nohoch Mul se trouve dans la ville de Cobá, au Mexique, et représente l'une des plus grandes cités de la civilisation maya. La plus grande pyramide atteint une hauteur de 42 mètres, et pour atteindre son sommet, il faut gravir environ 120 marches. Les historiens pensent qu'au sommet se trouvait un espace réservé à l'autel. Actuellement, seule une petite partie de la pyramide est accessible aux touristes, en raison du peu de ressources financières qu'octroie le gouvernement mexicain à la restauration de ces ruines.

Temple de Jupiter (Italie, Pompéi, 150 av. J-C)

Le temple de Jupiter était le sanctuaire principal de la ville de Pompéi. Dans l'Antiquité, il était orné d'une multitude de peintures murales et de statues de dieux. La tête de Jupiter figure encore parmi les ruines du temple. Ce bâtiment, qui a beaucoup souffert lors du tremblement de terre de l'an 62, était en cours de rénovation lorsque le Vésuve est entré en éruption en l'an 79, enterrant Pompéi sous ses cendres volcaniques. Les vestiges de ce temple peuvent encore être vus à Pompéi de nos jours.

Mur d'Hadrien (Angleterre, Northumberland, 100 ap. J-C)

Le mur d'Hadrien fait partie d'une ligne de défense romaine construite après la conquête de l'Angleterre. Actuellement, les ruines de la forteresse sont encore bien conservées, et peuvent être observées dans le comté de Northumberland en Angleterre, sur les sites de Housesteads, Great Chesters, et Vindolanda.

Temple de Louxor (Égypte, Louxor, 1380 av. J-C)

La partie principale du temple a été construite au XIVe siècle av. J-C sous le règne du pharaon Amenhotep III, qui le dédia au dieu Amon-Rê, à sa femme Amemet, et à son fils Jonsu. Ce temple devait représenter l'avènement de l'ère du Nouvel Empire, mais peu à peu, il s'effondra, et disparu presque totalement sous le sable. Ce n'est qu'au milieu du XIXe siècle que les scientifiques ont commencé à entreprendre des fouilles dans ce temple, où ils continuent encore actuellement leurs recherches et découvertes.

La pyramide du Soleil (Mexique, Teotihuacan, 150 ap. J-C)

La Pyramide du Soleil, construite par les Aztèques entre les deux premiers siècles de notre ère, est une gigantesque construction bâtie à Teotihuacan, au Mexique. Cette pyramide est constituée de cinq niveaux et d'un sommet plat sur lequel se trouvait autrefois un petit temple. Elle mesure près de 64,5 mètres de hauteur, mais le temple en bois trônant à son sommet n'a bien sûr pas été conservé. Apparemment, cette pyramide avait une signification sacrée pour les habitants de la cité. Depuis son sommet, on peut d'ailleurs admirer l'ampleur de l'ancienne cité aztèque.

Largo di Torre Argentina (Italie, Rome, 101 av. J-C)

Cette place romaine a longtemps caché des secrets. C'est seulement en 1920, pendant des fouilles, que les ruines de quatre temples construits entre le quatrième siècle et le deuxième siècle av. J-C ont été découvertes, ainsi que les vestiges de différents bâtiments publics, comme le théâtre, le cirque, et la Curie du Sénat. C'est d'ailleurs précisément ici (à la Curie de Pompéi), que Jules César aurait été assassiné, comme en témoigne le monument commémoratif découvert sur place.

Bonus : constructions historiques dans les jeux vidéo

Les créateurs du célèbre jeu vidéo de stratégie Civilization IV ont déjà "restauré" en 2005 quelques monuments historiques correspondant à différentes époques et à différents peuples. De petites vidéos sont d'ailleurs utilisées dans le jeu en tant qu'économiseurs d'écran.

Alors, que penses-tu de cette visite virtuelle dans le temps ? Laisse un message dans les commentaires !

Photo de couverture neomam