Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Deux surfeurs ont trouvé un moyen de nettoyer les océans, et 3 millions de kilos de déchets ont déjà été ramassés dans 27 pays

Chaque année, quelque huit millions de tonnes de plastique se retrouvent dans l’océan, et ces déchets mettront des siècles à se décomposer. Les propositions pour réduire ce type de pollution sont nombreuses, mais peu sont aussi originales et efficaces que celle de la société 4ocean : elle rémunère des ramasseurs, dont beaucoup de pêcheurs, et se finance par la vente de bracelets fabriqués avec le recyclage de ce matériau.

Chez Sympa, nous apprécions les initiatives qui cherchent à protéger l’environnement, c’est pourquoi nous souhaitons te parler de cette entreprise née du rêve de deux surfeurs, et qui opère maintenant dans 27 pays.

Le voyage qui a ouvert les yeux des deux amis

Cette histoire a commencé en 2015, quand Alex Schulze et Andrew Cooper, deux amis ayant grandi en Floride (États-Unis), se sont rendus sur l’île de Bali, en Indonésie, avec l’idée de surfer sur ses célèbres vagues. Mais à leur arrivée, ils ont été choqués de trouver une plage pleine de plastique, avec des vagues qui charriaient de plus en plus de détritus chaque jour.

Ils ont demandé à un local pourquoi l’endroit était si sale, et il leur a répondu qu’ils l’avaient nettoyé quelques heures auparavant. Mais les déchets continuaient à recouvrir ce qui était autrefois une plage de sable blanc. Les deux compères ont décidé qu’ils devaient faire quelque chose à ce sujet, et c’est ainsi que 4ocean a vu le jour.

Un cercle vertueux pour la planète

L’entreprise vend différents types de bracelets, ainsi que des bouteilles et des sacs réutilisables, tous fabriqués à 100% avec des matériaux recyclés à partir de ce qu’elle collecte. Environ 98% des profits sont réinvestis dans le nettoyage de l’océan, ce qui comprend la rémunération des personnes qui ramassent les déchets sur la côte, des propriétaires de bateaux et des pêcheurs qui font le même travail en haute mer, et de ceux qui en font le tri, entre autres tâches.

Une partie de ce pourcentage est également consacrée à la publicité visant à sensibiliser les gens à l’environnement, à faire des dons à des organisations à but non lucratif de conservation marine, et à l’achat et à l’entretien de l’équipement utilisé pour les travaux de nettoyage. Quant aux deux fondateurs de l’entreprise, ils reçoivent chacun une rémunération de 0,7% du chiffre d’affaires.

Investissements dans les nouvelles technologies

L’argent issu des ventes est également investi dans le développement de nouvelles technologies de nettoyage de l’eau. À cet égard, l’entreprise vient de présenter le 4ocean Mobile Skimmer, un petit bateau à bras rétractables qui filtre les déchets qui se trouvent dans l’eau. Un tapis roulant transporte ensuite les déchets vers un sachet géant situé à l’arrière.

Le modèle est encore à l’essai, mais l’entreprise espère être en mesure de le produire en série et de le rendre opérationnel dans diverses parties du monde. L’appareil optimise la dépollution : peu de personnes sont nécessaires pour le faire fonctionner, et il permet de recueillir beaucoup plus de plastique en moins de temps.

Plus de 3 millions de kilos de déchets ont déjà été nettoyés dans 27 pays

Depuis le début de ses opérations, il y a deux ans, 4ocean a retiré plus de 3 millions de kilos de déchets des océans et des côtes dans 27 pays, grâce au travail de ses employés rémunérés. Elle opère actuellement en Floride, à Bali et en Haïti.

Dans cette dernière île des Caraïbes, une barrière a également été mise en place pour empêcher le plastique d’atteindre le lit d’un fleuve. L’un des fondateurs de l’entreprise, Alex Schulze, a expliqué que c’est ainsi qu’ils ont trouvé le moyen d’obtenir un impact plus important, après avoir visité un territoire jonché d’ordures charriées par un fleuve vers l’océan. L’entreprise a embauché des pêcheurs locaux qui, avec leurs filets et leurs outils, s’occupent de la collecte.

Des remerciements et même un record Guinness

Les deux fondateurs de l’entreprise ont été distingués par le magazine Forbes sur une liste d’entrepreneurs de moins de 30 ans, et par Newsweek, qui les a placés sur une liste “d’innovateurs ayant développé des solutions créatives aux problèmes auxquels notre monde fait face”.

L’entreprise détient également le record Guinness du plus grand nettoyage sous-marin de l’histoire. Les organisateurs ont rassemblé 633 plongeurs pour ramasser des déchets du fond de la mer lors d’un événement organisé en juin de cette année à Deerfield Beach, en Floride. Ils ont ainsi réussi à dépasser le chiffre précédent de 614, établi sous la mer Rouge en 2015.

Y a-t-il beaucoup de pollution dans les fleuves et les mers de ta région ? Quelles autres initiatives connais-tu pour réduire l’impact de l’être humain sur la planète ? Fais-nous en part dans les commentaires !