Sympa
Sympa

Jim Carrey a décidé de s’éloigner du métier d’acteur et se concentre désormais sur ce qui le rend vraiment heureux

Depuis qu’il s’est fait connaître au milieu des années 90, Jim Carrey n’a cessé de nous faire rire avec des personnages attachants comme Ace Ventura, The Mask et Lloyd Christmas dans Dumb and Dumber. C’est pourquoi il est étrange de le voir de moins en moins dans les sorties de films, surtout quand on sait qu’il a été un succès au box-office et qu’il est devenu l’un des acteurs les mieux payés.

Chez Sympa, nous voulons partager l’histoire de cet artiste qui a décidé de se détacher lentement de ses personnages dans le théâtre pour se concentrer sur la recherche de son propre bien-être.

Jim Carrey est né à Toronto, au Canada, et est le plus jeune de quatre frères. Au sommet de sa carrière, il a gagné plus de 10 millions de dollars pour chacun de ses films, notamment Batman Forever, Menteur, menteur, et The Truman Show. “J’espère qu’une chose ne m’arrivera jamais, c’est m’étouffer avec mon propre pouvoir”, a-t-il déclaré à propos de son âge d’or à Hollywood.

Cependant, son exposition a diminué au fil des années et cela semble devoir continuer dans les années à venir. Interrogé sur l’avenir de sa carrière après la sortie de Sonic 2, le film en mars 2022, l’acteur a déclaré : “Je vais probablement prendre ma retraite. Je suis assez sérieux à ce sujet ; à moins que les anges ne m’aient apporté une sorte de script écrit à l’encre dorée et qu’il soit très important que les gens le regardent. Sinon, je fais une pause.” Il a ensuite ajouté : “J’aime vraiment ma vie tranquille et j’aime vraiment peindre. J’aime ma vie spirituelle. J’ai l’impression — et c’est quelque chose que vous n’entendrez peut-être jamais une autre célébrité dire — que j’ai tout ce qu’il faut. J’en ai fait assez. Je suis satisfait.”

Les fans savent qu’il n’est pas rare que Jim Carrey fasse de longues pauses entre les projets, ils ne pensent donc pas que c’est la fin pour lui. Le précédent film Sonic est sorti en 2020, six ans après Dumb and Dumber De, le dernier film dans lequel il a joué un rôle majeur. Entre-temps, l’acteur est apparu dans des films indépendants et a participé à la série comique Kidding, qui a duré 20 épisodes sur deux saisons avant d’être annulée. Il a également participé à l’émission Saturday Night Live pendant six épisodes en 2020.

L’acteur a consciemment cherché à ralentir sa carrière, principalement par inconfort. Comme il l’a dit il y a quelques années dans une interview : “Je ne veux tout simplement plus être dans le métier. Je n’aime pas ce qui se passe, les sociétés qui prennent le pouvoir et tout ça”.

Dès son plus jeune âge, il a eu un lien fort avec l’art et le processus de connaissance de soi que celui-ci permet. “Le dessin est comme une méditation pour moi. Quand j’étais petit, je dessinais dans ma chambre. Si ma mère me demandait de sortir les poubelles, je déprimais et perdais la paix et le contrôle, car je me concentrais trop et me perdais à l’intérieur de moi-même”.

Il a également dit qu’il avait l’habitude de faire des dessins naturistes et beaucoup de croquis au crayon, et qu’il avait gagné une place dans certaines expositions d’art. “Je suis devenu bizarre jusqu’à ce que je grandisse”, a-t-il dit. “J’ai commencé à faire des figurines et j’ai fait certaines de ces peintures qui étaient des concepts vraiment bizarres : des animaux et autres. Je me souviens que ma sœur est venue me rendre visite à Los Angeles et qu’elle a regardé les peintures sur le mur et m’a dit : “Tu vas bien ?”.

Son éloignement des médias est aussi une sorte de retour à l’art qu’il appréciait tant. Il a déclaré qu’il estimait qu’il était temps de continuer à profiter de sa vie, loin de l’attention que lui porte une personnalité du cinéma, et qu’il préférait passer du temps avec sa famille. “Je vais continuer à être dans le monde, quoi qu’il arrive”, a-t-il déclaré. “Nous avons plus d’effet sur le monde que nous ne le pensons. Nous n’avons pas besoin d’être des images publiques pour avoir un effet sur le monde.”

Dans le documentaire de 2017, Jim Carrey: I Needed Color, l’artiste a parlé plus longuement de son lien avec la peinture : “Je ne sais pas ce que la peinture m’a appris, je sais juste qu’elle m’a libéré. Elle m’a libéré du futur, du passé, du regret, de l’inquiétude. Quelque chose en vous raconte toujours une histoire. Le message sous-jacent à toute manifestation artistique est l’amour. Nous voulons nous montrer et être acceptés pour cela. J’aime être en vie et mon art en est la preuve.”

Lors de la Fashion Week de New York, il a dit à une journaliste : “Je ne crois pas aux icônes, aux personnalités. Je crois que la paix réside au-delà des personnalités, au-delà de l’invention et du déguisement”.

Il a également fait des déclarations sur la construction de ses personnages et sur son statut à Hollywood : “Nous ne sommes pas un ’moi’. Il y a une énergie qui est donnée aux gens et beaucoup d’idées sur leur héritage, sur leur nationalité, sur toutes ces choses qui sont censées être des ancres sur un navire qui n’existe pas.” Il a également déclaré que sa personnalité n’était rien de plus qu’un “gros personnage” et qu’il avait “de la chance d’avoir le rôle”.

C’est en raison de ce chemin de découverte de soi qu’il a décidé de s’éloigner des caméras et de se concentrer sur sa santé et son bien-être par le biais de la nature et de la méditation transcendantale.

En d’autres termes, le Jim Carrey qui est devenu une légende du cinéma comique est derrière lui, et l’acteur qui l’a incarné pendant tant d’années n’a pas envie de reprendre ce rôle de sitôt.

Que penses-tu du changement de Jim Carrey ? As-tu déjà vécu un changement de vocation qui t’a conduit dans un endroit inattendu ?

Photo de couverture Invision / East News
Sympa/Célébrités/Jim Carrey a décidé de s’éloigner du métier d’acteur et se concentre désormais sur ce qui le rend vraiment heureux
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire