Sympa
Sympa

La mère de Hugh Jackman l’a abandonné quand il avait huit ans, mais aujourd’hui il le lui a pardonné

Hugh Jackman est un acteur incroyable qui nous captive depuis plus de deux décennies. Acteur, danseur et producteur à succès, il a même travaillé comme professeur d’éducation physique avant de devenir célèbre. En 2015, il a touché nos cœurs lorsqu’il a révélé se sentir comme un “enfant craintif et impuissant”, après que sa mère a abandonné leur famille quand il était petit.

L’année dernière, il a partagé une photo qui vaut 1000 mots sur leur relation actuelle. Chez Sympa, nous avons été tellement touchés que nous avons aujourd’hui décidé de te raconter cette histoire en détails.

Comment ça a commencé

Hugh n’avait que huit ans quand sa mère, Grace McNeil, a quitté l’Australie, laissant sa famille derrière elle. Dans une interview de 2015, il s’est ouvert à ce sujet et a avoué qu’il était le premier à rentrer à la maison après l’école, mais qu’il avait peur de se retrouver seul chez lui. En grandissant, cette peur s’est transformée en colère, ce qui l’a notamment aidé à construire le personnage de Wolverine, selon ses propres dires.

Devenu adulte, l’acteur pense avoir trouvé la paix avec ses parents depuis de nombreuses années ; mais le jeune Hugh a vécu beaucoup de choses entre-temps.

Pourquoi elle est partie

Son père, Christopher, et sa mère, Grace, avaient immigré en Australie pour fonder leur famille. Ayant eu quelques désaccords, les différends entre ses parents se sont aggravées et ils ont fini par divorcer. En plus de cela, Grace avait elle-même traversé d’autres difficultés.

Ayant eu cinq enfants, elle a lutté contre la dépression post-natale, et étant dans un pays étranger, elle a décidé de rentrer en Angleterre pour avoir plus de soutien. Une autre raison importante de son départ, comme indiqué dans une interview, a été le fait que sa propre mère était très malade dans son pays natal.

Ce que Hugh a ressenti

En partant, elle a emmené avec elle les deux sœurs aînées de Hugh, le laissant lui et ses deux frères avec leur père. Pendant de nombreuses années, Hugh a cru que leurs parents se remettraient ensemble et qu’elle reviendrait à la maison. À l’âge de 12-13 ans, le fait de réaliser que cela n’arriverait pas l’a bouleversé.

Il utilisait alors le rugby pour exprimer sa colère, et il a admis avoir eu beaucoup de peurs limitantes, comme la peur du noir ou le vertige, qui le faisaient se sentir impuissant. Sa colère était la conséquence de la gestion de ces peurs. Mais il a utilisé ce sentiment de rage pendant le tournage de Wolverine pour se connecter profondément à son personnage mutant — un solitaire au très mauvais caractère.

Comment il l’a surmonté

Hugh a déclaré dans une interview que malgré sa tristesse, ses peurs ou sa colère, il s’est toujours senti aimé : “Je sais que cela peut paraître étrange, mais je n’ai jamais pensé que ma mère ne m’aimait pas.” L’acteur confesse qu’il “a toujours été assez connecté” avec elle, entretenant malgré tout une bonne relation.

Cela plus le fait d’avoir eu un père aimant — qu’il considère comme un “homme extraordinairement désintéressé et incroyable” — et celui d’avoir aujourd’hui ses propres enfants et une famille stable, a ajouté pour lui un autre niveau d’empathie pour sa mère.

Et enfin, le pardon

Après avoir conservé le lien avec sa mère, ce n’est qu’en 2012 que Hugh a choisi de la pardonner. L’acteur a déclaré dans une interview qu’on ne peut pas “traverser la vie en étant obsédé par ce qui aurait pu être”, et qu’ils ont longuement parlé de ses luttes. À 43 ans, il a accepté le fait d’avoir fait la paix avec elle.

Cependant, et bien qu’ils se voient trois à quatre fois par an et qu’ils soient parfois apparus ensemble, ce n’est qu’en 2021 que l’acteur a partagé sur son fil une photo attendrissante d’eux deux, s’enlaçant avec affection, avec une légende simple, forte et claire qui en dit long : “Maman”.

Il s’occupe maintenant de sa propre famille

Après avoir pardonné à sa mère, elle est devenue une partie importante de sa vie et de celle de sa famille. Cela signifie que désormais, elle peut partager du temps avec son fils, et aussi faire partie de la vie de ses petits-enfants. Hugh Jackman et Deborra-Lee Furness, sa femme depuis 25 ans, ont en effet deux enfants, Oscar et Ava.

Parfois, il partage une photo d’eux en train de cuisiner ensemble, ou simplement de rire. En 2021, pour la fête des mères, Hugh lui a souhaité une bonne fête en partageant sur Twitter un livre de recettes manuscrites qu’elle lui a offert. Et le 12 novembre, pour son anniversaire, il a partagé sur Instagram des photos d’eux deux riant et se serrant dans les bras, avec la légende “Joyeux anniversaire maman !”.

“Joyeuse fête des mères à ma maman et à toutes les mamans du monde. PS : désolé d’être si silencieux ! J’essaie de ne pas réveiller la mère de mes enfants... ni Dali !”

Au fil des années, l’acteur a gardé des choses précieuses que sa mère a partagées avec lui. Par exemple : “Je me souviens toujours qu’elle disait : ’Tout le monde a besoin de se sentir apprécié. Peu importe ce qu’on fait, peu importe qui on est, c’est un besoin chez tout le monde.’”

Il est peut-être plus facile de se souvenir de Hugh Jackman grâce à des films comme Wolverine, Les Miserables ou Kate & Leopold (pour n’en citer que quelques-uns). Mais c’est encore une autre histoire, cette fois réelle, qui a laissé une empreinte dans nos cœurs.

As-tu déjà vu Hugh Jackman faire des claquettes ? Mieux encore, as-tu un film préféré avec Hugh Jackman ?

Sympa/Célébrités/La mère de Hugh Jackman l’a abandonné quand il avait huit ans, mais aujourd’hui il le lui a pardonné
Partager cet article