Sympa
Sympa

L’actrice Diane Keaton a décidé de renoncer au mariage pour devenir une mère célibataire à l’âge de 50 ans

De nos jours, de nombreuses femmes se sentent sous pression pour réaliser leurs objectifs de vie dans le plus court laps de temps possible : avoir une carrière fructueuse, être une super-maman et rester jeune. Cependant, il y a des femmes qui veulent prendre le temps de vivre chaque étape de la vie selon leurs propres règles. L’une d’entre elles est l’actrice, réalisatrice et productrice de films Diane Keaton.

Aujourd’hui, nous avons décidé, chez Sympa, de te raconter comment cette célébrité a choisi de devenir mère célibataire à l’âge de 50 ans après avoir réussi sa carrière professionnelle, pour prouver qu’avec de la détermination et de la patience, il est possible d’atteindre tous ses objectifs.

Toujours être la fille et non la mère

Diane Keaton est née à Los Angeles, en Californie. Elle est l’aînée d’une fratrie de quatre enfants. Son père, Jack Hall, était un ingénieur civil et sa mère, Dorothy Keaton, était une femme au foyer et photographe qui a gagné un concours de beauté local. L’actrice a déclaré que c’est la théâtralité de cet événement qui l’a inspirée pour commencer sa carrière et devenir plus tard l’une des actrices les plus représentatives du cinéma des années 1970.

Concernant son point de vue sur la maternité dans le passé, l’actrice a commenté : “J’ai eu une vie très inhabituelle. Manifestement orientée vers la carrière. J’étais heureuse d’être la fille de quelqu’un jusqu’à la quarantaine bien passée. Cela signifiait beaucoup pour moi. Je ne pensais pas que je serais un jour prête à être mère”.

L’influence de ses parents

En plus de ne pas avoir sérieusement envisagé l’option de devenir mère dans sa jeunesse, l’actrice n’était pas non plus très portée sur l’idée du mariage compte tenu de la relation de ses parents.

Lors d’une interview avec plusieurs collègues de sa profession, Diane Keaton a déclaré qu’en grandissant, elle a vu que la relation de ses parents était basée sur l’amour, car son père adorait sa mère, mais étant l’aînée de quatre frères et sœurs, elle a aussi vu tous les sacrifices que sa mère faisait pour la famille et cela l’a motivée à ne pas vouloir renoncer à son indépendance.

Les relations qui ont façonné sa perspective

Bien qu’elle ait été romantiquement liée à de nombreux hommes influents de son époque, comme Warren Betty, Jack Nicholson et Al Pacino, Diane Keaton affirme que la question du mariage ne s’est jamais posée, car on ne lui a jamais demandé sa main. Mais elle dit qu’elle n’en est pas triste, car elle pense que se marier à l’époque n’aurait pas été une bonne idée, estimant qu’elle n’avait pas les qualités dont un mariage a besoin, comme par exemple le côté maternel pour s’occuper d’une famille.

À présent, l’actrice ne semble pas regretter sa décision, car elle n’a pas l’intention de s’engager dans une relation à court terme. Dans une interview de 2019, on lui a demandé de parler de sa vie amoureuse et l’actrice a précisé qu’elle n’avait pas eu de rendez-vous amoureux depuis au moins 35 ans. “J’ai des amis masculins. J’ai beaucoup d’amis, mais pas de rencards, pas de mouah-mouah,” a-t-elle dit en imitant le son d’un baiser.

L’idée d’adopter

En parlant de sa décision d’adopter, Diane a expliqué que c’est l’absence d’une relation stable qui lui a fait repousser sa décision pendant si longtemps : “La maternité n’était pas une impulsion à laquelle je ne pouvais pas résister, c’était plutôt une pensée que j’avais depuis longtemps... Je voulais avoir une bonne relation. Mais l’établissement de bonnes relations solides et significatives ne s’est jamais produit pour moi, et cela a prolongé mon hésitation.”

L’actrice a parlé à de multiples reprises du fait que son idée de la maternité était au départ vraiment motivée par le besoin d’avoir un partenaire. Cependant, au fil des années, elle semble avoir changé d’avis, car dans des entretiens ultérieurs, elle a déclaré : “Tu ne peux pas t’asseoir là et dire ’malheur à moi’”, car malgré des années “d’égoïsme”, comme elle le décrit elle-même, elle a trouvé qu’être mère était bien mieux pour elle.

Les défis de la maternité

L’actrice et productrice talentueuse a décidé de devenir mère pour la première fois sous ses propres conditions, en adoptant sa fille Dexter en 1996. “La maternité m’a complètement changée”, a-t-elle un jour déclaré aux médias. “C’est l’expérience la plus enrichissante que j’aie jamais vécue. Je pense que ça te remet à ta place parce que ça te force vraiment à aborder les questions auxquelles tu prétends croire, et si tu ne peux pas défendre ces principes quand tu élèves un enfant, oublie ça”. Plus tard, en 2001, elle a adopté son deuxième fils, Duke.

En parlant des défis qu’elle a rencontrés en devenant mère adoptive, Diane explique qu’elle a dû se défaire de la perspective qu’elle avait jusqu’alors : "Quand j’ai adopté, j’ai immédiatement dû changer en tant que personne et devenir plus généreuse. Cela m’a fait réaliser très vite que j’étais complètement égocentrique — je suis une actrice après tout ! Je n’avais personne pour me dire si j’allais bien ou non, ce à quoi j’étais habituée. Je voulais juste leur demander : ’Comment je me débrouille ?’ ’Vous m’aimez ?’.

La vie avec ses enfants

Maintenant qu’elle est maman, Diane dit qu’elle apprécie le fait que les projecteurs ne soient pas braqués sur elle et qu’elle préfère se concentrer sur ses enfants, car Dexter et Duke ont réussi à atteindre leurs propres objectifs, comme l’intérêt de son fils pour la photographie, ou le récent mariage de sa fille Dexter, diplômée de l’Université d’Arizona. Aujourd’hui, les défis avec ses enfants adoptés ne sont pas terminés. Alors qu’ils grandissent et que le monde change, la maternité et son développement personnel en tant que femme présentent de nouveaux défis.

Aujourd’hui, l’actrice a 76 ans, mais vieillir n’est pas un obstacle pour profiter de la vie. Diane Keaton avait déjà commenté qu’elle “n’a jamais compris l’idée que l’on devrait se détendre en vieillissant” et avait ajouté : “Ralentir n’est pas du tout quelque chose à laquelle je m’identifie. Mon objectif est de continuer à avancer contre vents et marées, à travers tout cela. Le mieux, c’est que je suis toujours là, et parce que je sais que la fin est en vue, je chéris encore plus les choses.”

À ton avis, quand les femmes subissent-elles le plus de pression pour atteindre leurs objectifs de vie ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires.

Sympa/Éducation/L’actrice Diane Keaton a décidé de renoncer au mariage pour devenir une mère célibataire à l’âge de 50 ans
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire