Sympa
Sympa

Ma mère n’a pas changé la couche de mon fils et maintenant, elle refuse de s’occuper de lui

Il n’y a pas plus grande responsabilité que de s’occuper de ses propres enfants, et les parents le font avec amour et dévouement. Mais parfois, une urgence peut venir perturber la situation. Dans certains cas, de nombreuses personnes pensent qu’il est important de pouvoir compter sur les grands-parents de l’enfant. Et c’est ici que commence le grand débat, les grands-parents sont-ils obligés de s’occuper de leurs petits-enfants ?

Nous t’invitons à lire cette histoire et à donner ton avis. Penses-tu que les grands-parents n’ont aucune responsabilité envers leurs petits-enfants ? Ou qu’ils peuvent être un lieu sûr vers lequel les parents peuvent se tourner en cas de besoin ?

Découvrons l’avis de certains internautes à ce sujet :

  • Les grands-parents sont des GRANDS-PARENTS. Ils ont passé l’âge de s’occuper d’enfants. Ils ont le droit de se détacher des responsabilités qui ne leur appartiennent pas. Ils ont le droit de vivre comme ils l’entendent. S’ils acceptent de s’occuper d’un petit-fils ou d’une petite-fille et qu’ils n’imposent pas de règles, les parents vont penser que les grands-parents ont l’obligation d’assumer cette tâche. © Carmen Castillo / Facebook
  • Je pense que toutes les familles doivent se soutenir. Ma mère m’aide si elle le peut ; si elle ne peut pas, ce n’est pas grave ; et si elle a besoin de moi, je l’aide. Si mes frères ont besoin de moi ou inversement, nous sommes solidaires. Et quand notre mère sera âgée, nous serons présents. C’est la définition d’une famille. Évidemment que mes enfants ne sont pas les enfants de leurs grands-mères, mais nous avons la chance d’avoir une famille qui se soutient mutuellement. © Laura de la Rosa / Facebook
  • Chaque personne décide de sa relation avec ses petits-enfants. Avec du dévouement ou de loin. Et c’est respectable. Même chose pour la façon dont le petit-fils ou la petite-fille va traiter ses grands-parents. © Harold Valencia / Facebook
  • Il est évident que la grand-mère n’a pas l’obligation de s’occuper de ses petits-enfants, mais en réalité, je ne pourrais pas ne pas aider ma fille. Sauf si je ne peux pas parce que j’ai quelque chose de prévu ou si elle pense que mon devoir est de le faire. Mais si elle a besoin de moi, je serai là. © Ana Maria Contreras Samanez / Facebook

De notre côté, nous avons réfléchi à la meilleure façon de faire face à ce genre de situation :

  • Aborde clairement le sujet. Parfois, on peut penser que l’autre personne sait ce que l’on ressent ou que son attitude nous blesse, mais on peut se tromper. Une communication claire et honnête est le meilleur moyen de résoudre les problèmes.
  • Tu ne réalises pas que tes parents peuvent être occupés. On peut penser qu’ils s’occuperont de nos enfants parce qu’ils n’ont pas un travail à temps complet. Cependant, ils ont leurs propres routines et activités. De plus, certains ne se sentent pas prêts à s’occuper d’un bébé ou ne veulent pas sacrifier leur temps. Et ce n’est pas égoïste !
  • Demande aux grands-parents le temps qu’ils veulent accorder à leurs petits-enfants. Cela peut sembler étrange, mais leur poser la question permet une compréhension mutuelle. On peut également leur dire quelque chose comme : “Je ne te demande pas de t’occuper constamment de ton petit-fils, mais j’espère que, comme tu es important pour moi, tu le sois également pour mon enfant”.
  • Rappelle-toi que les sentiments peuvent changer avec le temps. Certains grands-parents se sentent plus à l’aise quand l’enfant est un peu plus âgé. Il ne faut pas oublier que, comme dans toute relation, le lien entre un petit-fils ou une petite-fille et ses grands-parents peut évoluer.
  • Aie une nounou de secours si la principale n’est pas disponible. De plus, n’appelle pas au dernier moment. La nounou de secours doit être informée à l’avance que, si la nounou principale n’est pas disponible, tu feras appel à elle. Dans le cas contraire, tu n’auras pas de solution de secours. Et tu seras en panique.

Que conseillerais-tu à cette lectrice ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires !

Photo de couverture Myriam Vaca / Facebook
Sympa/Éducation/Ma mère n’a pas changé la couche de mon fils et maintenant, elle refuse de s’occuper de lui
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire