Sympa
Sympa

Sur Internet, un Américain a rencontré un arnaqueur Libérien, et leurs vies ont soudainement changé

Le monde d'Internet est très varié, et toutes ses facettes ne sont pas toujours belles. Tu peux y rencontrer beaucoup de voleurs qui essaieront de s'approprier ton argent de quelque manière que ce soit, sans vergogne. Mais cette histoire d'un Américain au pseudo de Pleasant Green, et d'un Libérien nommé Joel, qui a commencé comme une simple tentative de fraude en ligne, a pris une tournure complètement inattendue.

Sympa va te parler aujourd'hui d'un homme qui, par simple curiosité, a décidé de répondre au message d'un escroc vivant en Afrique.

Voici ce que Pleasant Green raconte lui-même sur sa chaîne YouTube : "Il y a quelques mois, j'ai reçu un message sur Facebook d'un Libérien nommé Joel, qui m'écrivait qu'il avait besoin d'aide pour acheter un apparail coûteux, qu'il vendrait ensuite sur le marché libérien, puis partagerait les profits avec moi. J'ai immédiatement compris que j'étais face à un escroc en ligne, mais j'ai décidé de jouer le jeu et de voir où cela me mènerait. Après tout, plus il me consacrerait de temps, moins il en aurait pour tromper les autres."

"Je lui ai dit que je ne pouvais pas lui envoyer ce qu'il me demandait, mais que j'avais une proposition commerciale qui pourrait l'intéresser. Je lui ai dit que je consacrais mon temps à la photographie, et que s'il m'envoyait des photos de l'endroit où il vivait, je lui payerais celles qui me plaisaient. Il a accepté et m'a envoyé des photos dès le lendemain matin. Elles étaient affreuses, très probablement prises avec un très vieux téléphone."

"J'ai été très surpris que cet escroc ait réellement décidé d'essayer. Il m'a ensuite écrit qu'il espérait recevoir l'aide de Dieu par l'intermédiaire de quelqu'un, et qu'il croyait que j'étais justement la personne qui pourrait l'aider, alors j'ai décidé d'investir un peu d'argent pour voir s'il essayait vraiment de m'arnaquer ou s'il essayait vraiment d'améliorer sa situation. Je lui ai donc envoyé un appareil photo qui coûtait 40 dollars, et je lui ai demandé de prendre des photos avec lui. Les photos étaient mieux, mais restaient encore très mauvaises."

"J'ai écrit à Joel que s'il voulait recevoir une rémunération pour ses clichés, il devrait apprendre à tenir correctement l'appareil photos, et prendre des photos avec suffisament de lumière, et il a réussi ! Certaines photos étaient juste stupéfiantes, transmettant toute la beauté et la complexité de la vie au Libéria."

"J'ai donc réfléchi à une manière correcte de payer le travail de Joel, et j'ai décidé de faire un album de ses meilleures photos, puis j'ai lancé une campagne de crowdfunding. La réaction des internautes a été stupéfiante : tout le monde voulait aider Joel et acheter son livre. Au total, 1000 exemplaires ont été vendus dans 40 pays."

"J'ai promis à Joel que nous partagerions les bénéfices, et que j'utiliserais ma part pour des projets caritatifs. Je donnerais donc cet argent pour les Libériens qui vivent dans la pauvreté, mais je lui ai quand même demandé comment lui pourrait aider les gens de son pays. Il m'a parlé des besoins des enfants dont les parents vivent dans la pauvreté. Je lui ai demandé ce qu'il pouvait faire pour eux, et il m'a dit que la plupart des enfants n'avaient pas assez de fournitures scolaires, de papeterie, de sacs à dos, et de chaises. Il pourrait donc acheter des fournitures scolaires pour 100 enfants. Je me disais que je pouvais maintenant comprendre qui était vraiment Joel. Mais est-ce qu'il dépensera vraiment cet argent pour les enfants, ou le gardera-t-il pour lui-même...? J'avais toujours son argent, alors j'ai décidé de voir ce qui se passerait."

«J'ai été très heureux quand j'ai appris que l'argent était arrivé, et que Joel avait pu le récupérer. Ce qui s'est passé ensuite tient du miracle. Joel est allé dans un magasin et a acheté tous les cahiers, sacs à dos et fournitures pour les enfants. Il a même dû prendre un taxi pour pouvoir tout transporter. J'ai demandé à Joel de prendre l'appareil photo avec lui, non seulement pour confirmer ses actions, mais aussi pour montrer aux autres ce qui peut être fait avec un petit effort."

L'internaute américain a ensuite décidé d'aller lui-même au Libéria, non seulement pour rencontrer Joel, mais aussi pour faire la connaissance des dirigeants de différentes entreprises locales, et partager avec eux son expérience de la gestion d'entreprise, et trouver des opportunités d'investissement. Pleasant Green a donc commencé à recueillir des fonds pour son voyage au Libéria à travers les sites de financement participatif, jusqu'à ce qu'un grand donateur donne subitement une forte somme d'argent, suffisamment pour que tous les fonds recueillis soient transférés aux enfants libériens.

Fin février, Pleasant Green a finalement rencontré de visu la personne qui avait au départ tenté de l'arnaquer. Le jeune Américain a résumé cette histoire avec ces mots : "Quand on en donne l'opportunité aux gens, certains peuvent se comporter autrement que prévu."

As-tu aimé cette histoire ? Connais-tu des amis ou d'autres personnes de ton entourage qui aindent les autres de manière désintéressée ? Laisse un message dans les commentaires !

Photo de couverture Pleasant Green/Youtube
Sympa/Gens/Sur Internet, un Américain a rencontré un arnaqueur Libérien, et leurs vies ont soudainement changé
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire