Sympa

Un Australien a décidé de prendre un café avec tous ses amis Facebook : ce qu’il a appris peut nous être d’une grande utilité

Un matin de 2014, le musicien australien Matt Kulesza, alors âgé de 28 ans s’est réveillé avec le désir vif de faire le tri dans ses contacts Facebook avec le critère suivant : “Boirais-je un café avec cette personne ?” C’est ainsi qu’il a commencé à contacter ses 1 088 amis en les invitant à aller prendre un café.

En parallèle avec le démarrage de ce projet en septembre 2014, l’idée est venue de partager un résumé de toutes les réunions dans un blog. C’est ainsi qu’il a créé la page 1000+ Coffees, où il a répertorié tous les cafés qu’il a bu avec ses amis Facebook. Pour lui, le blog représentait cet engagement de socialisation en dehors du monde virtuel.

Sympa a été inspiré par l’attitude de Matt et veut te transmettre les leçons apprises à travers ce projet.

Le premier café

Son premier café était avec Kris Schroeder, qui était son ami sur Facebook depuis mai 2008 et ils avaient 36 amis en commun. En réalité, ils se sont rencontrés en 2005 lorsque leurs groupes ont joué ensemble dans un pub à Melbourne, la ville où ils vivaient à l’époque. Dans son blog, Matt dit que lors de cette réunion, ils ont autant parlé de leur vie personnelle que de politique internationale.

Estimation initiale pour compléter le projet

Au cours du premier mois de son projet, l’auteur a réussi à prendre un café avec 26 personnes différentes. Considérant qu’il prendrait quatre ou cinq cafés par semaine, il était pleinement conscient qu’il lui faudrait au moins 3 ans pour terminer le projet et se réunir avec ses 1000+ amis virtuels.

La mise en pratique

Pour faire l’invitation initiale, Matt raconte qu’il leur envoyait un message du genre : “Salut, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu. On devrait prendre un café, j’aimerais savoir ce que tu deviens.” Bien qu’il ait trouvé étrange de renouer avec des gens à qui il n’avait pas parlé depuis des années, il a honnêtement dit que chaque fois qu’il leur parlait de son projet et leur montrait le blog, tout le monde était vraiment intéressé d’y participer.

Kulesza savait que l’un des obstacles qu’il rencontrerait serait la distance. Il avait beaucoup d’amis qu’il avait rencontrés en voyage ou qui avaient déjà quitté Melbourne, ce qui allait rendre la logistique du projet un peu plus difficile. Cependant, l’Australien y a vu l’occasion de voyager et de rencontrer plus de gens, il en est venu à planifier un voyage au Brésil pour retrouver Leandro et Juliana, deux amis brésiliens qu’il n’avait pas vus depuis longtemps.

Quand les retrouvailles vont bien au-delà du café

Pour lui, cette expérience a été l’occasion de renouer avec des gens qu’il n’aurait pas revus autrement. C’est dans l’une de ces occasions qu’il a accepté la proposition de s’immerger dans la mer avec un de ses amis Facebook qui est un photographe sous-marin.

Il a également revu Miles Brown, reconnu comme le musicien de thérémine numéro 1 en Australie. Ce qui est bien, c’est que Matt a promis de commencer à prendre des cours avec lui.

Il a pu prendre un café avec une amie qui lisait les cartes du tarot . Il a avoué que l’expérience l’a agréablement surpris, car elle lui a donné des réponses à certaines questions qu’il avait en tête et lui a également montré la possibilité de nouveaux questionnements sur la vie.

Lorsqu’un site australien a publié la première note sur le projet, Matt en était à son premier jour de travail dans un nouvel emploi qui lui avait été offert par un de ses amis qu’il avait revu pour un café.

La leçon principale

Le jeune homme dit que l’expérience lui a permis d’accroître son ouverture d’esprit, de se connecter davantage avec les gens et leurs histoires. De plus, il a assuré que tout le monde a eu des anecdotes incroyables à partager.

Qu’est devenu Matt aujourd’hui ?

Aujourd’hui, Matt est diplômé en relations internationales et religions du monde et vit entre la Chine et la Corée du Nord, où il travaille comme guide touristique chez Young Pioneers, une compagnie touristique dédiée au tourisme en Corée du Nord qui montre sa culture et le mode de vie des habitants.

Bien que le projet 1000+ Coffees ne soit plus actif, Matt a publié en 2017 une réunification avec sa meilleure amie, disant que, vivant si loin de tous ses amis, il a considérablement réduit le nombre de personnes qu’il pouvait rencontrer pour un café informel.

Combien d’amis as-tu sur Facebook ? Avec combien d’entre eux serais-tu prêt à prendre un café ? Dis-nous tout et donne-nous ton opinion sur le projet dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture 1000pluscoffees / Instagram
Based on materials from Matt Kulesza