Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Un groupe de surfeurs cultive des coraux pour sauver les récifs en voie de disparition

2---
167

L’île paradisiaque de Moorea, en Polynésie française, héberge sur ses côtes un impressionnant récif de coraux qui attire une grande diversité de vie marine mais aussi de touristes. Malheureusement, ces dernières années, le récif est victime du changement climatique. Par conséquent, une bonne partie de celui-ci est en train de mourir. Un groupe de jeunes qui habitent l’île et qui surfent sur ses vagues se sont mobilisés pour trouver la solution : planter des coraux pour que le récif redevienne ce qu’il était. Le groupe se fait appeler les “jardiniers des coraux”.

Sympa soutient toute initiative qui vise à tenter de freiner les conséquences du changement climatique. C’est pour cela que nous te parlons aujourd’hui de la mission importante que se sont donnés ces jeunes pour sauver les récifs de corail.

Que sont les coraux et pourquoi ils sont importants

Les récifs sont formés par des coraux, de petits animaux complexes apparentés aux méduses et aux anémones. Le corail que nous voyons sur l’illustration est le résultat d’une grande colonie de polypes, minuscules et à peine visibles. Les polypes ont un squelette de calcaire. À l’intérieur, il y a des zooxanthelles, soit une algue qui lui donne sa couleur, lui fournit de l’énergie, de l’oxygène et de la nourriture. Tout cela contre une protection.

Même s’ils ne ressemblent pas à des plantes marines de prime abord, les récifs de corail sont en réalité d’énormes communautés d’êtres vivants qui s’unissent pour survivre. Ils font office de refuge aux animaux marins. Si on les comparait à la vie terrestre, on pourrait dire que les récifs sont comme une jungle tropicale sous l’eau. Ce sont de fantastiques écosystèmes qui non seulement embellissent tous les fonds marins, mais en plus, ils sont très importants pour le reste de la planète pour les raisons suivantes :

  • Ils aident à lutter contre le changement climatique : ils absorbent le dioxyde de carbone et libèrent de l’oxygène, ce qui régule la température de l’eau et de l’air.

  • Ils protègent la côte : ce sont comme des murailles qui cassent la force des vagues et limitent les dégâts des tempêtes.

  • Ce sont des sources de revenus : en Polynésie française, les récifs sont synonymes d’aliments, de travail et de salaire pour plus d’un demi-million de personnes.

  • Ils sont utiles pour la science : les scientifiques utilisent les richesses des récifs pour produire des médicaments contre l’arthrite, l’asthme et certains types de cancer. Et on découvre de nouveaux usages chaque année.

  • Ils sont utiles pour les grandes villes : les récifs sont d’impressionnants écosystèmes. Ils hébergent environ 25% de la vie marine. Et pourtant, ils n’occupent que 0,1% de la surface de la Terre.

Les jardiniers des coraux

Pour les habitants de l’île de Moorea, les qualités du récif ne passent pas inaperçues. Et ce n’est pas non plus le cas du désastre provoqué par le réchauffement climatique depuis quelques années. Les coraux deviennent blancs et meurent. Et avec eux, disparaît la vie marine, qui apporte tellement de ressources à la vie humaine et à la planète.

Alors, un groupe de jeunes autochtones a décidé de mettre la main à la patte. La tâche qu’ils se sont assignée est de transplanter des boutures de corail sain dans des zones où le récif disparaît. Quand le corail naît, la vie reprend.

Les fermes sous-marines

Il y a un peu plus d’un an et demi, les jardiniers des coraux ont travaillé dur pour mener à bien ce travail difficile mais nécessaire. Premièrement, ils partent à la recherche de zones du récif où le corail naît sans altération. Ils extraient très soigneusement des fragments et les cultivent dans des fermes sous-marines. Lorsqu’ils estiment qu’il y en a suffisamment, ils amènent ces fragments vers les récifs blanchis et les replantent.

De même, les jardiniers des coraux se sont confiés la tâche de sensibiliser les enfants et les adultes, à l’aide de conférences éducatives. Le groupe, formé de scientifiques, d’écologistes, de photographes et d’habitants locaux, ont créé une œuvre assez impressionnante, qui porte peu à peu ses fruits : sauver les récifs.

Comment venir en aide aux récifs de corail ?

Pour compenser les dépenses que représente autant de travail, les jardiniers des coraux ont lancé un programme d’adoption. Qu’est-ce que c’est ? N’importe quelle personne au monde peut adopter un corail en croissance.

De plus, le groupe de jeunes invite les curieux à visiter les jolies côtes de Moorea et à connaître les fermes sous-marines à l’occasion d’un tour écologique. De même, il est possible de participer en tant que volontaire. Plus il y a de jardiniers, mieux c’est.

Éveiller les consciences

Les jardiniers des coraux espèrent que grâce à leur programme d’adoption des coraux, ils pourront sauver le récif tout entier. Si cela arrive, plus de 4 000 espèces de poissons et d’autres formes de vie marine auront à nouveau un foyer.

Mais il est toutefois urgent que nous nous rendions tous compte que la pollution est un véritable fléau pour l’environnement. Les scientifiques ont calculé qu’en 2050, tous les récifs de corail seront morts si nous ne faisons rien pour les sauver.

Connaissais-tu l’importance des récifs de corail ? As-tu envie de faire partie du groupe de “jardiniers” volontaires ? Nous avons très envie de savoir ce que tu penses de ce sujet. N’hésite pas à laisser tes commentaires dans la section ci-dessous !

2---
167