Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Un homme se sentait seul et avait posté des annonces pour parler à quelqu’un : 150 000 personnes l’ont appelé

En octobre 2011, l'acteur et comédien talentueux Jeff Ragsdale a pensé à se suicider. Sa compagne, avec qui il allait se marier, l'a quitté et il se sentait seul dans la grande ville de New York. Un an après, Jeff est connu de tout le monde et son nouveau livre est devenu un best-seller. Qu'est-ce qui a pu changer sa vie en si peu de temps ? 30 annonces indiquant de l'appeler et son numéro de téléphone : (347) 469-31-73, que tout le monde peut continuer à utiliser.

Chez Sympa, nous avons décider de te raconter l'étonnante histoire de Jeff, un homme solitaire qui ne sent plus comme avant.

En automne 2011, Jeff travaillait comme décodeur d'enregistrements audio et il détestait son travail. Durant son temps libre, il errait dans la ville, sans but précis, jusqu'à ce qu'il tombe sur un mur rempli depetites annonces. Voilà comment il eut l'idée de mener une expérience et de faire de même. Après l'annonce créée, il a disposé plusieurs exemplaires à Manhattan. Les annonces indiquaient : "Si tu veux parler, appelle-moi. Jeff, un mec solitaire". Il espérait recevoir une dizaine d'appels ; le premier jour plus de 100 personnes l'ont appelé.

L'un des premiers a le contacter a été un proxénète. Il lui a dit que ce n'était pas le meilleur moyen de rencontrer des filles mais que, lui, pouvait lui proposer ses services et l'aider.

Quand l'annonce a été publiée sur les réseaux sociaux, elle est devenue virale. Un mois après, il avait reçu environ 1000 textos et messages vocaux, plus de 700 appels par jour et il passait au téléphone près de 16 heures par jour. Les gens venaient d'Espagne, d'Irak, du Japon, d'Arabie Saoudite, d'Australie, du Canada et de Taïwan. Elles lui racontaient leur vie, se plaignaient ou appelaient pour lui remonter le moral.

Un jour, Jeff a reçu un appel de Martha, une veuve. Elle lui a confié qu'elle marchait sur la Cinquième Avenue quand elle était tombée sur son annonce. "Je suis seule, je n'ai pas de famille, ni d'amis, je vis dans le Queens". La femme l'a invité à se promener, c'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un qui l'avait appelé. Jeff et Martha ont bu un café et jusqu'à aujourd'hui, ils sont restés en contact.

Il a pu communiquer avec de nombreuses personnes : des déliquants repentis, des courtiers en bourse fatigués, des personnes qui avaient arrêté l'école et d'autres aussi désespérées que lui. Deux semaines plus tard, il a réalisé qu'il ne sentait plus si mal qu'auparavant : il passait tout son temps à parler aux gens et il n'avait plus d'énergie pour penser à son ex. Il a quitté son travail et a vécu avec l'argent qu'il avait économisé.

Durant toute la période de l'expérience, Jeff a reçu des messages, 150 000 personnes l'ont appelé et il est encore en contact avec 500 d'entre elles. "Avant, j'étais plus cynique que maintenant. Aujourd'hui, j'ai foi en l'être humain et je sais que personne n'est insensible."

Au bout d'un moment, Jeff a commencé à noter ce que racontaient ces interlocuteurs et il a décidé de publier un livre de leurs histoires. Le livre est sorti, avec pour titre Jeff, One Lonely Guy (Jeff, un homme solitaire). Les critiques le considèrent comme un "portait de la génération moderne" et la "mosaïque de la solitude".

Beaucoup de medias ont écrit sur Jeff Ragsdale, même The New York Times et le Daily Mail, pendant que le magazine GQ a considéré son livre comme "le livre de l'année". Il est passé à la télévision plus de 100 fois et en 2014, il a joué dans un documentaire basé sur son histoire qui s'appelle Hotline. Maintenant, il apparaît dans des publicités et il est réalisateur de films documentaires. Jeff confie : "Je n'arrêterai jamais d'avoir une profonde tristesse, mais je ne me sens plus aussi seul qu'avant."

Photo de couverture Jeff Ragsdale/Twitter