Sympa

Un père parlait à son bébé à travers le ventre de sa mère et quand sa fille est née, sa réaction à la voix de son papa fut merveilleuse

On dit que les bébés ne se rappellent pas de grand-chose à leur naissance. C’est vrai qu’ils ne voient presque rien et qu’ils sont très fragiles, mais les bébés peuvent tout de même entendre et reconnaître les sons lorsqu’ils sont dans l’utérus. Et si tu émets des doutes face à la science, lis cette histoire émouvante d’un couple brésilien qui encouragera sûrement tous les futurs parents à plus parler à leur bébé pendant la grossesse.

Chez Sympa, cette histoire touchante nous a tous donné le sourire lorsque nous l’avons lue, donc quand tu découvriras comment ce bébé a réagi juste après sa naissance, il y a de fortes chances que tu craques toi aussi.

Tarsila Rosa et Flávio Dantas attendaient avec impatience l’arrivée de leur première fille, Antonella. En fait, Flávio était tellement excité à l’idée de la rencontrer qu’il lui parlait tous les jours, un peu le matin, et dès le retour de son travail.

Il n’arrêtait pas de lui parler dès qu’il en avait l’occasion, et il lui répétait qu’il l’aimait énormément. Il caressait le ventre de Tarsila et disait à sa future fille qu’il serait toujours là pour elle.

Même si Flávio n’était pas sûr que ses paroles soient entendues par sa fille, il n’a jamais cessé de lui parler pendant toute la grossesse, et quand elle est enfin arrivée au monde, la petite lui a montré qu’elle l’avait parfaitement écouté depuis le début.

Après la naissance, Flávio a répété une fois de plus les mots qu’il avait déjà dits des centaines de fois à travers le ventre de Tarsila, mais cette fois, Antonella les a accueillis avec le sourire le plus sincère qui soit. Elle a commencé à sourire dès que son père s’est mis à parler, et heureusement, ses parents avaient un appareil photo pour capturer ce moment incroyable.

Et comme pour rendre ce jour encore plus spécial pour ce papa aimant, Antonella est née le 11 août, qui est le jour de la fête des pères au Brésil.

Flávio parle de ses sentiments pour sa fille comme “un amour qui ne rentre pas dans ma poitrine”. Quant à la mère d’Antonella, elle décrit sa fille comme “un cadeau envoyé par le Seigneur.” Qu’ajouter à cela ?

Flávio est soldat dans la marine brésilienne, et Tarsila, la mère d’Antonella, travaillait à la fois comme vendeuse dans un kiosque, mais aussi comme cuisinière. À sa naissance, Antonella faisait 3,125 kg pour 49 cm, et elle est en excellente santé. Nous lui souhaitons une vie pleine d’amour entourée de ses heureux parents à Rio de Janeiro.

Et toi, penses-tu que les bébés peuvent reconnaître des sons pendant la grossesse ? Es-tu d’accord pour dire que les parents devraient plus parler à leur bébé avant sa naissance ? Dis-nous ce que tu en penses dans les commentaires ci-dessous, et partage cet article avec les personnes de ton entourage, surtout si certaines s’apprêtent à accueillir un bébé !