Sympa
Sympa

Voici comment Christina Ricci a surmonté l’anorexie pour revenir à l’écran plus forte et plus confiante

Christina Ricci était sans aucun doute l’une des actrices hollywoodiennes les plus en vue des années 90. L’une de celles dont on se souvient le mieux pour avoir joué des personnages fascinants et complexes dès son plus jeune âge. Elle a fait ses débuts au cinéma à l’âge de 10 ans, dans le film Sirens, dans lequel elle jouait aux côtés de Cher et Winona Ryder. Mais c’est son rôle de Mercredi dans La Famille Addams qui l’a propulsée vers la célébrité et en a fait une grande star. Bien qu’elle ait toujours fait preuve d’un grand talent, les exigences du monde de l’art et les stéréotypes de beauté lui ont mis beaucoup de pression, au point de souffrir d’anorexie.

Chez Sympa, nous te parlons de la façon dont l’actrice a tourné la page après ce chapitre de sa vie, de ce qu’elle a affronté dès son plus jeune âge et du genre de femme qu’elle est devenue grâce à ces expériences qui, loin de l’affaiblir, l’ont rendue forte et très sûre d’elle.

La pression de la célébrité

Christina Ricci est devenue une idole des adolescents à un jeune âge, ce qui peut sembler être une chose positive. Cependant, c’est le contraire qui s’est produit : elle a découvert la pression d’essayer de correspondre à un standard hollywoodien au risque d’être critiquée.

Elle a commencé à souffrir d’anorexie, mais a été l’une des chanceuses à obtenir de l’aide très tôt. “Eh bien, j’ai eu de la chance. Je n’en ai vraiment souffert que pendant un an et demi”. Elle a ajouté que de nombreuses personnes souffrent de ce trouble durant de nombreuses années, voire toute leur vie. “Mais j’ai été mise en thérapie très rapidement, alors j’ai pu le surmonter”, a-t-elle expliqué.

A-t-elle été le soutien de sa famille dès son plus jeune âge ?

Benjamine d’une fratrie de quatre enfants, Christina aurait été le soutien de famille à l’âge de 10 ans. Elle confie : “J’ai pas mal aidé ma famille, oui, mais je pense qu’il serait terrible de considérer un enfant de 10 ans comme devant soutenir sa famille”. En réalité, la plupart de son argent a été bloqué sur un compte jusqu’à sa majorité. Heureusement, les commentaires des autres ne l’ont pas trop atteinte. Elle s’est simplement sentie soulagée et reconnaissante envers la vie d’avoir pu continuer à travailler et aider son frère à aller à l’université.

Comment elle a été affectée par les critiques et comment elle a fait face à la situation

“À cet âge, je n’avais aucune idée de qui j’étais, alors le fait que les gens décident de qui j’étais était très étrange”. Lorsqu’elle lisait des choses sur elle, notamment des articles critiquant son poids ou son apparence, elle se mettait très en colère.

“Je trouvais dégoûtant que ces choses soient publiées sur une fille de 17, 16 ou 15 ans. Je me suis sentie très critiquée et analysée. Être une adolescente, être un personnage public, puis devoir répondre à des questions sur l’opinion des autres à ton sujet, c’était incroyablement inconfortable. Comment ai-je fait face ? En disant des choses vraiment folles. C’était comme si on coinçait un animal et qu’on attendait de voir s’il allait attaquer, voilà ce que j’ai ressenti”, a-t-elle dit.

Lassée des commentaires constants sur son physique, Christina Ricci a précisé qu’elle était en fait anorexique jusqu’à l’âge de 16 ans, et qu’elle avait commencé à vraiment se battre quand elle avait vu qu’elle allait être admise à l’hôpital. “Je devais être hospitalisée et j’étais inquiète à l’idée d’être alimentée de force par un tube. Je ne voulais pas que cela arrive, alors je me suis battue”, a raconté l’actrice.

“Parfois, j’y pense encore. Je me souviens avoir été envahie par des sentiments de désespoir. Mon cerveau était devenu mon plus grand tourment. J’avais peur de moi-même”, a avoué Christina pour dissiper les rumeurs qui ont fait surface sur sa santé et son extrême maigreur dans les médias. “Ils en ont parlé dans un article quand j’avais 17 ans, alors que j’étais en convalescence depuis un an. Le journaliste a parlé à un producteur qui lui a dit que je ne mangeais pas sur le plateau,” a-t-elle dit. C’est l’une des raisons pour lesquelles elle est ensuite restée loin des médias.

Elle dit que nous ne devons pas être obsédés par notre apparence

Christina sait qu’il est vraiment inconfortable de traverser la puberté, de grandir et de devenir une femme quand tout le monde te regarde en permanence. “Et surtout quand tu auditionnes pour un film et que les gens jugent comment ceci te va et comment cela te va. Tu te sens très mal à l’aise et tu ne veux pas que quelqu’un puisse te critiquer”, a-t-elle dit.

Voilà pourquoi elle donne les conseils suivants aux adolescents qui souffrent actuellement d’anorexie : “Je dirais que si tu sens que tu commences à être trop obsédée par ton apparence, alors il faut absolument suivre une thérapie ou obtenir de l’aide très rapidement. Parce que cela peut devenir une obsession que tu ne peux plus contrôler.”

Sur ce qu’elle ferait si elle revenait dans les années 90

On se demande souvent si nous changerions quelque chose du passé si on le pouvait — ce à quoi la plupart des gens répondent non. Mais Christina Ricci a une réponse différente : “J’aimerais revenir à cet âge, recommencer et ne pas faire autant d’erreurs.”

“Honnêtement, je regrette beaucoup de choses”, a-t-elle révélé. Elle a aussi admis que, si elle le pouvait, elle aimerait “revenir en 1996 et dire : ’Très bien... Nous avons fait une répétition. Cela s’est bien passé, mais ce n’était pas aussi bien que nous le voulions. Recommençons.” Elle pense aussi que “les gens qui disent ’je n’ai aucun regret’ n’expriment peut-être pas toute la vérité.”

L’histoire de la vie de Christina est encore en cours d’écriture

Christina travaille actuellement sur la série Yellowjackets, où elle joue le rôle de Misty Quigley, une infirmière maléfique et sociopathe. “Jouer un être humain entier et pouvoir explorer une personne capable de cela, pour moi, était vraiment intéressant”, a-t-elle déclaré. La série compte sept nominations aux Emmy Awards et le tournage de la deuxième saison commencera bientôt.

De plus... elle va retrouver la Famille Addams

La bonne nouvelle pour les fans de La Famille Addams est que Christina reviendra dans une série réalisée par Tim Burton, qui sera diffusée sur Netflix à l’automne. Bien sûr, elle jouera un rôle différent dans cette production, car le rôle de Mercredi sera joué par l’actrice Jenna Ortega. “C’est super amusant. J’ai adoré travailler avec Tim Burton. J’ai travaillé avec Gwendoline Christie, elle était incroyable. Et Jenna est géniale,” a confié Christina.

“J’ai vu certaines photos de costumes avant d’aller sur le plateau pour voir à quoi ressemblait le personnage et je trouve que c’est une version moderne de Mercredi. C’est tellement fidèle au cœur et à l’âme de l’original,” conclut-elle.

Christina a sans aucun doute une longue carrière devant elle, et nous sommes sûrs qu’elle continuera à récolter des succès grâce aux expériences que le passé lui a laissées.

Quel conseil donnerais-tu à un enfant qui rêve de percer dans les arts et de devenir une célébrité ? Comment ses parents ou sa famille pourraient-ils le protéger de la pression des médias ?

Sympa/Célébrités/Voici comment Christina Ricci a surmonté l’anorexie pour revenir à l’écran plus forte et plus confiante
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire