Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Épreuves à surpasser au tout début, quand un couple décide d’habiter ensemble

La vie en couple n’est pas toujours facile, mais celle-ci devient d’autant plus difficile au moment où deux personnes décident de partager le même espace, de respirer le même air, en quelques mots : d’emménager ensemble. C’est le moment où chacun est prêt à faire un pas important vers l’acceptation de l’autre et à l’observer dans son “habitat naturel”. Que veut dire cela ? Accepter ses habitudes, bonnes ou mauvaises, accepter ses états d’esprit à tout moment, accepter sa personne sous tous ses aspects.

Chez Sympa, nous sommes là pour te rappeler des petits moments amusants (ou pas) qu’un couple peut vivre au début de leur cohabitation.

1. Se réveiller ayant le fameux “Visage du matin”

Tout est bien et beau pendant la période du “dating” n’est-ce pas ? La petite robe noire a fait son effet, la coiffure est irréprochable, même les petits défauts sont cachés d’une manière ou d’une autre. Mais quand tu te réveilles le matin à côté de ton amoureux avec des traces d’oreiller sur le visage, le premier réflexe est d’aller dans la salle de bain, te passer un coup sur le face et un coup de brosse dans les cheveux et revenir au lit en faisant semblant de rien. Nous l’avons tous fait, c’est normal et c’est mignon car, figure-toi, lui aussi le fait probablement. Il faut profiter de ces petits moments car c’est ce qui fait la beauté de se réveiller à côté de quelqu’un.

2. Aller aux toilettes quand son amoureux est dans la chambre à côté

Chacun est habitué à avoir son intimité et c’est d’autant plus difficile quand la personne qui pourrait ‘t’entendre’ est celle devant laquelle tu veux te montrer élégante. Rien d’élégant dans le fait de passer une demi-heure aux toilettes sur ton téléphone et être vigilante pour essayer d’éviter tout bruit qui pourrait paraître... moins élégant. Cela fait partie de la vie et malheureusement on a une tendance à se sentir gêné pour tout ce qui est fonction basique de notre corps. Il ne faut pas car c’est normal.

3. Avoir des habitudes différentes

Tu ne manges pas le matin mais l’autre personne si ? Tu as l’habitude de te coucher plus tard et tu aimerais passer plus de temps avec ton compagnon mais lui à 22h il est au lit ? Ce type de situations arrivera forcément quand tu habites avec quelqu’un. Chacun a ses habitudes auxquelles il est attaché et qu’il faut surtout respecter. Aies confiance dans le pouvoir du compromis ! Si vous trouvez un terrain commun tout ira bien et vous pourrez profiter tous les deux des bons moments.

4. Ne pas savoir comment réagir face aux mauvaises habitudes

Des chaussettes au pied du lit, la vaisselle qui ne se fait pas toute seule, la fameuse chaise-armoire ou quelqu’un stocke toujours ses vêtements sales et la liste peut continuer. Au début d’une cohabitation nous avons la tendance à ne pas oser dire les choses ou les dire d’une manière qui pourrait être interprétée. Malheureusement, tout ce que nous ne disons pas reste dans un coin de notre cerveau et s’amplifie avec le temps. C’est toujours mieux de discuter dès qu’il y a un problème, ainsi les deux savent ce qui dérange l’autre et ont la possibilité de s’améliorer.

5. Savoir se partager les taches

Qui fait quoi : telle est la question. Qui s’occupe des affaires les moins glamour dans la maison ? Peut-être qu’un déteste s’occuper de la paperasse pendant que l’autre est en guerre avec l’aspirateur. Ici aussi, le pouvoir du compromis doit régner. Discutez-en ! Rigolez-en ! Faites des listes sur papier si besoin, l’important c’est que tout le monde connaisse ses tâches et que les deux les respectent. Sinon, tôt ou tard, l’équilibre sera gâché.

6. Faire face aux visites des amis mais surtout...des parents

“J’habite avec toi et non avec ta famille”, on le dit tous en sachant que ce n’est pas toujours vrai. Il suffit d’un très court appel de belle-maman qui dit “Tu me manques, je viens demain te rendre visite” pour que la panique surgit ! Il faut faire le ménage dans toute la maison, courir après les courses, préparer un bon petit plat et se présenter de la meilleure des manières car ce n’est pas juste une fois qu’on rencontre les beaux-parents “pour la première fois”. Cet évènement peut être source de conflit mais peut aussi être un bon moyen de rendre le couple encore plus soudé. Il ne faut pas exagérer, les belles-mamans ne sont pas des dragons à 3 têtes et quoi qu’il en soit elles apprécieront l’effort. Soyez agréables et tout se passera très bien.

7. Réagir face au groupe d’amis de son partenaire

À propos des premières fois, pour la majorité des couples le fait de recevoir à la maison le groupe d’amis de l’autre personne peut, encore une fois, être une source de stress. On veut faire bonne impression mais des fois on risque de tomber dans le piège du ‘trop’. Trop de préparation au point où, quand les amis en question passent la porte on est déjà fatigué et prêt à aller se coucher. Ou sinon, on est tellement inquiet qu’on ne sait plus quoi dire ou faire pour être bien vu. Comme dans le cas des beaux-parents, il faut garder l’esprit ouvert, sourire et profiter de la soirée, le reste viendra tout seul.

8. Devoir faire de la place pour ses (nombreuses) affaires

Nous connaissons tous ce moment où nous devons libérer des tiroirs, faire de la place dans le placard, dans la salle de bain, enfin partout. Ça encore, vous allez nous dire que c’est faisable, mais qu’est-ce qu’on fait quand notre partenaire nous annonce qu’il aimerait bien accrocher sa crosse de hockey sur le mur, garder son cher vélo dans le couloir ou encore démonter le moteur de la voiture dans la maison ? On le sait, ce n’est pas agréable, ni très propre d’ailleurs mais quoi faire ? Essayer de négocier un peu mais si sans succès ne pas insister. Si deux personnes décident de partager leur quotidien, elles décident aussi de s’accepter telles qu’elles sont, avec leurs habitudes, leurs désirs et leurs bizarreries. Ne désespérez pas, c’est ce qui fait la beauté d’une cohabitation (même si peut-être pas sur le moment).

9. Respecter les objets délicats

Qu’est-ce que nous appelons des affaires délicates ? Ça peut être des produits d’hygiène féminine, de la lingerie intime ou tout simplement des objets que nous considérons personnels. Nous avons tous des objets préférés, qui ont une certaine valeur et que nous aimerions garder toute notre vie. Cela veut dire que nous n’aimons pas quand quelqu’un d’autre les touche, les regarde ou, pire, souhaite s’en débarrasser. Ici, le compromis est un peu plus difficile à trouver mais c’est possible. Expliquez calmement à votre compagnon que cet objet a une valeur pour vous et que vous souhaitez le garder intact. Il comprendra.

10. Etre là quand votre compagnon a besoin de soutien

Habiter avec quelqu’un suppose aussi le fait de voir cette personne dans tous ses états, l’aider et le soutenir même dans les moments les plus difficiles. Soyez là pour lui et il le sera pour vous. Apportez-lui de la soupe, écoutez ce qu’il vous dit, consolez-le, comprenez-le. Il vous le rendra un jour.

Avez-vous déjà vécu des moments pareils ? Lequel était le plus marrant, embarrassant ou difficile à gérer. Racontez-nous tout dans les commentaires !

Photo de couverture depositphotos, depositphotos