Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

10 Tactiques pour gérer les personnes qui se plaignent sans cesse

314-
504

Nous nous plaignons tous de temps en temps, parfois plus que d’autres, parce que nous avons l’impression que le sort s’acharne sur nous. Mais certains individus de notre entourage sont des experts dans le domaine, et il semble que râler et se plaindre soit leur vocation. Faire face à leur négativité sans se retrouver dans une dispute est un véritable défi, mais avec de la patience et quelques stratégies, c’est possible.

Sympa a fait des recherches sur la façon dont les psychologues recommandent de gérer les personnes qui se plaignent, et souhaite aujourd’hui partager leurs tactiques avec toi.

Comment gérer une personne qui se plaint au quotidien

1. Contrôle ta propre négativité

Un râleur chronique semble vivre et respirer pour se plaindre, et on perd souvent patience avec lui. Tu peux montrer que cela t’agace avec des gestes comme regarder ta montre, balayer ses remarques d’un revers de main, ou même dire carrément “arrête d’être si négatif” ou “je ne suis pas là pour supporter tes plaintes”.

Mais en réalité, la meilleure chose à faire est de contrôler ta réaction, sinon cela peut déclencher un drame majeur et/ou gâcher petit à petit ta relation avec cette personne. La personne qui se plaint peut être un parent, un enfant, un ami ou un collègue, donc la meilleure chose à faire, est toujours de garder ton calme.

2. N’essaie pas de le/la convaincre que les choses ne vont pas si mal

Une personne qui se plaint ne se considère pas comme quelqu’un de négatif, mais elle est convaincue qu’elle “porte la poisse” et qu’elle attire toujours les pires choses dans sa vie. Pour cette raison, elle perçoit son environnement comme négatif et croit que son attitude est une réponse logique à la situation.

Si tu essaies de la convaincre que les choses “ne vont pas si mal” et qu’elle réagit probablement de façon excessive à une situation, elle prendra cela comme une provocation. Elle commencera à expliquer pourquoi sa vie est si difficile et à énumérer ses autres malheurs afin que tu comprennes mieux sa souffrance et sa réaction.

3. Sois à l’écoute

Un râleur n’a qu’un seul but : trouver de l’empathie et une validation émotionnelle chez son interlocuteur. Il cherche à légitimer ses plaintes. S’il se retrouve face à quelqu’un qui ignore ses histoires ou qui lui dit d’"arrêter d’être si pessimiste", il aura l’impression de ne pas être écouté.

Si cette personne commence à se plaindre, une approche judicieuse peut être de l’écouter honnêtement et sans distractions. Peut-être que le fait de se soulager de ses prétendus malheurs l’aidera.

4. Valide ses émotions

Comme une personne qui se plaint cherche à légitimer ses impressions, une tactique efficace pour échapper au drame est d’exprimer de l’empathie pour ses malheurs puis de réorienter la conversation.

Par exemple, si la personne qui se plaint ne trouve pas son parfum préféré pour aller à une fête pour laquelle elle est déjà en retard, tu peux lui dire : “C’est vrai, c’est tellement agaçant quand ta sœur touche à tes affaires ! Mais dépêchons-nous, il faut aller profiter de la fête !”.

5. Pose-lui la question : “quoi d’autre ?”

Quand les plaintes arrivent sans arrêt et que tu passes en revue le problème encore et encore, tu peux couper le flux en disant “bien, quoi d’autre ?”. Cette question obligera la personne à penser à un autre problème qui nécessite son attention, et mettra fin à la plainte initiale.

6. Garde tes conseils pour les moments vraiment délicats

La personne qui se plaint en permanence a l’impression que sa vie est pleine de difficultés, souvent imaginaires. Cet état de malheur constant fait partie de son identité, c’est pourquoi elle ne cherche pas ou ne souhaite pas avoir de conseils ou de remèdes.

Un commentaire ou un conseil qui pourrait effectivement résoudre une difficulté est balayé, car il prive la personne de la reconnaissance de son problème, et elle le prendra comme une atteinte à son identité. Il est donc conseillé de réserver les conseils aux situations réellement compliquées, où ils peuvent régler concrètement un problème.

Comment gérer les situations frustrantes

1. Garde ton calme

Garder son sang-froid est la clé pour ne pas laisser une situation chargée d’émotions devenir incontrôlable. Comme le dit le proverbe : “Il faut être deux pour se battre”. Si les circonstances sont de plus en plus tendues, maintenir une respiration lente et profonde est une technique utile pour garder son calme.

2. Laisse la personne se plaindre

Si la personne se met en colère, il est conseillé de ne pas lui demander de rester calme. Si tu lui dis “calme-toi” ou “ce n’est pas grave”, tu ne valideras pas ses émotions, ce qui va la contrarier encore plus. L’aider à se défouler peut être paradoxalement un moyen de la calmer.

3. Dire “je comprends” peut ne pas jouer en ta faveur

Nous sommes tous des individus uniques avec nos propres histoires, expériences et difficultés. Si tu dis “je te comprends” à quelqu’un qui perd son sang-froid, cela peut faire monter la tension. Changer cette phrase pour “dis-m’en plus afin que je puisse mieux te comprendre” donne généralement de meilleurs résultats.

4. Fixe tes limites

Ce n’est pas parce que quelqu’un a l’habitude de se plaindre que tu dois toujours tout assumer. S’il ne parvient pas à contrôler sa négativité, tu peux t’en décharger et le laisser se plaindre.

Dans le cas où il deviendrait irrespectueux ou grossier, il est bon de fixer tes limites et de répondre par “ne me parle pas sur ce ton s’il te plaît”.

5. Plains-toi aussi

Avoir à gérer quelqu’un qui se plaint en permanence peut miner le moral de beaucoup de gens. Pire encore, passer un moment difficile avec une telle personne peut être néfaste, car le corps accumule de la tension. Il n’est pas sain d’accumuler cette tension, c’est pourquoi il est bon d’exprimer ton mécontentement avec une personne de confiance et de libérer l’énergie négative, par exemple en faisant de l’exercice ou des étirements lors d’une séance de yoga.

Comment gères-tu les râleurs dans ton entourage ? À ton avis, qu’est-ce qui aide une personne négative à devenir un peu plus positive ? Partage ton expérience dans les commentaires.

314-
504
Partager cet article