11 Façons d’aider les enfants à résoudre les conflits avec succès

La vie apporte son lot de complications pour tout le monde. Mais si les adultes peuvent se disputer avec un ami puis se réconcilier sans problème, pour les enfants, ce n’est pas si facile, car une dispute avec un copain peut être synonyme de fin du monde. Les parents font parfois des erreurs lorsqu’il s’agit d’apprendre à leurs enfants à trouver une solution à leurs conflits de tous les jours.

Chez Sympa, nous te proposons aujourd’hui 11 conseils que tu peux appliquer dès à présent pour apprendre à tes enfants à faire face aux problèmes qu’ils peuvent rencontrer dans la vie.

1. Aide-le à identifier ses émotions

Nous oublions parfois que les enfants ressentent les mêmes émotions que les adultes, et qu’ils n’ont simplement pas le vocabulaire pour les exprimer. Au lieu de cela, ils peuvent les extérioriser par le biais de leur comportement, qu’il s’agisse d’expressions faciales, d’actions ou même de jeux. Il est donc important que, lorsque les bambins sont confrontés à un conflit, nous les aidions à identifier leurs émotions.

Pour cela, il est préférable de leur demander ce qu’ils ressentent de la bonne manière, c’est-à-dire en évitant les questions simples et en privilégiant les questions spécifiques pour identifier l’émotion. Tu peux également utiliser des moyens visuels et interactifs pour que l’enfant associe ses émotions à une expression faciale par le biais d’un graphique ou d’un thermomètre avec des chiffres et des couleurs.

2. Découvre d’où vient le problème

Après avoir calmé ses émotions, il est important d’examiner l’origine du problème, c’est-à-dire la situation qui a provoqué ce ressenti.

Par exemple, il se peut que l’enfant soit en colère parce que son grand frère ou sa grande sœur n’a pas voulu jouer avec lui. Cependant, cela pourrait avoir une signification plus profonde, car le bambin a peut-être l’impression que son frère ou sa sœur ne veut plus de lui, ou qu’il préfère jouer avec d’autres enfants. Il peut alors se sentir exclu et rejeté.

3. Idées de solutions possibles

La résolution de problèmes repose en partie sur le développement de l’empathie, car les enfants peuvent apprendre à se mettre à la place de l’autre. Au fil du temps, ils seront capables de reconnaître leurs propres émotions et celles des autres, d’acquérir davantage de compétences sociales et de développer une bonne capacité d’écoute.

Il existe une certaine dynamique afin qu’ils puissent développer les meilleurs outils pour trouver une solution à leurs problèmes. Il pourrait s’agir d’un jeu de style baseball où ils lancent un conflit et passent par les bases pour trouver une solution possible. L’important est de donner à l’enfant un retour positif et de lui assurer que même si la solution n’est pas parfaite, ses propositions sont tout à fait valables.

4. Garde toujours les choses en perspective

Il semble parfois que pour les adultes, avoir une vue d’ensemble est plutôt simple et naturel, mais pour un enfant, ce n’est pas nécessairement le cas, car une dispute avec un ami peut être la fin du monde pour lui.

Il est donc important de les aider à remettre les choses à leur place afin qu’ils puissent faire preuve de plus d’empathie et ralentir pour réfléchir attentivement au contexte, à ce que les autres disent et pour penser au-delà de ce qu’il s’est passé.

5. Fais un brainstorming d’idées

Bien qu’on puisse penser qu’il s’agit d’une stratégie qui ne peut être appliquée que dans un environnement professionnel, elle est en fait polyvalente dans de nombreux contextes et la résolution des conflits ne fait pas exception.

Tu peux utiliser une feuille blanche et des feutres de couleurs après que l’enfant a expliqué le problème puis l’inviter à proposer trois idées pour le résoudre. Cela contribue à faciliter la résolution des conflits à long terme et aide à pratiquer davantage cette méthode à l’avenir.

6. Montre comment on fait

Les enfants apprennent par imitation, que ce soit des autres enfants, des enseignants, mais surtout de leurs parents, car ils sont leurs plus proches références comportementales. Montre-leur comment faire preuve d’empathie et traiter les problèmes. N’oublie pas qu’ils prendront toujours leurs parents pour modèles, c’est pourquoi tu dois essayer d’être le meilleur exemple possible, d’éviter de donner des messages contradictoires et de mettre en pratique toutes les règles de conduite que tu exiges de tes enfants.

Imaginons par exemple que nous sommes dans un magasin, qu’il y a un problème de paiement avec notre carte bleue et que nous nous fâchons avec le caissier. Au lieu de perdre notre sang-froid par colère, il est très important de penser à la façon dont nos enfants nous voient de l’extérieur et d’essayer de rester calmes afin de parvenir à une résolution pacifique. Cela renforce ce que l’on essaie d’inculquer aux enfants : c’est important de rester calme et patient dans toute situation qui pourrait t’énerver. En nous voyant nous mettre en colère, notre enfant pensera qu’il n’y a pas de mal à piquer des crises et à crier sur les gens.

7. Élabore un “bocal” de solutions

Il existe un certain nombre de moyens créatifs pour mettre à la disposition des enfants les solutions possibles aux problèmes. Tout comme le fait de mettre de l’argent dans une tirelire, tu peux créer un “bocal de solutions”.

Si, par exemple, ton enfant a eu un malentendu avec un camarade de classe et qu’il n’y a toujours pas de solution claire, tu peux lui parler de ce qui s’est passé et l’aider à trouver une solution pour résoudre le conflit. Une fois qu’il est arrivé à cette conclusion, il peut écrire la solution au problème et mettre le bout de papier dans un bocal. Ainsi, lorsqu’il se trouvera dans une situation similaire, l’enfant saura déjà quelle solution possible peut l’aider, simplement en ayant recours au bocal à solutions.

8. Utilise une communication efficace

L’une des clés de la vie en général, surtout lorsqu’il s’agit de trouver une solution à une difficulté, est la communication. C’est pourquoi il est important d’exercer une communication efficace et productive avec les enfants afin qu’ils apprennent également à communiquer ainsi à l’avenir.

Il est essentiel d’écouter nos enfants afin de les aider à organiser et à nommer leurs émotions. Pour ce faire, tu peux les encourager à utiliser des phrases telles que “je me sens” pour exprimer leurs émotions ou noter les points principaux de la conversation, ce qui peut même s’avérer un excellent outil au cas tu ne comprendrais pas exactement ce que ton enfant cherche à dire.

9. Explique l’importance des excuses sincères

Il est parfois difficile de faire comprendre aux enfants pourquoi s’excuser est si important, et nous commettons parfois l’erreur de les forcer à s’excuser auprès de quelqu’un sans plus d’explications. Il existe des moyens de leur faire comprendre l’importance de présenter des excuses sincères sans qu’il soit nécessaire de les forcer à le faire.

Disons que notre enfant a pris des bonbons à un enfant plus jeune lors d’une fête. Normalement, nous devrions nous tenir devant notre petit et lui demander de s’excuser et de rendre le bonbon à l’autre enfant sur-le-champ. La meilleure chose à faire est plutôt d’emmener notre bambin dans un endroit plus calme pour lui parler de l’incident afin d’en connaître la cause. Ensuite, tu peux pratiquer l’empathie en posant des questions sur les sentiments de l’autre enfant. Une fois que notre enfant a compris pourquoi son comportement était inapproprié, il sera prêt à présenter des excuses sincères à l’autre enfant.

10. Réalise un suivi

Même si le conflit a une solution, c’est bien d’assurer un suivi, afin de s’assurer que l’enfant a appris la leçon et que la stratégie de résolution du problème a vraiment fonctionné.

Par exemple, notre fils aîné jouait à un jeu vidéo et son jeune frère voulait l’emprunter un moment, mais le grand a refusé. Après avoir fait comprendre à notre garçon qu’il devait prêter son jeu vidéo à son petit frère pendant une heure, nous avons décidé de ne pas les laisser seuls, afin de nous assurer que le grand coopérait et pour être à l’affût d’une autre dispute éventuelle.

11. Utilise des jeux de rôle

Au-delà du mimétisme, les enfants apprennent par le jeu. Le jeu de rôle est un excellent outil pour stimuler leur créativité et leur capacité à résoudre des problèmes, de sorte que cela leur viendra naturellement à long terme. Par exemple, tu peux utiliser les jouets de tes enfants pour créer une situation et mettre en scène les solutions possibles pour la résoudre.

Alors, quelles autres astuces connais-tu ? Et toi, que fais-tu habituellement pour apprendre à tes enfants à résoudre des problèmes ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article