Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Personnes ont raconté les histoires qui cassent tous les stéréotypes

Nous savons bien qu’il ne faut pas juger les gens selon les apparences. Et pourtant, il n’est pas facile de se débarrasser de certains clichés qui continuent de nous poursuivre.

Chez Sympa, nous avons trouvé des gens qui ont cassé les stéréotypes et nous avons voulu partager avec toi leurs histoires en espérant qu’elles t’aideront à te débarrasser de tes éventuels préjugés.

  • Un jour, j’étais dans une bijouterie en train de choisir un bracelet quand un monsieur est entré. Il était très mal habillé et ressemblait à un clochard. Il a demandé à la vendeuse de lui montrer une bague en diamants. Il a fini par l’acheter en disant que ce serait un cadeau de mariage pour sa fille. J’étais choquée ! © Таццяна Турпакова / Facebook

  • Je travaille dans une association caritative en Irlande. Récemment, une petite mamie est arrivée dans notre bureau, un sac de voyage à la main. Elle a dit : " J’ai travaillé toute ma vie et fait quelques économies. Comme je n’ai pas d’enfants, j’ai laissé un peu d’argent pour mes neveux et pour moi-même et je souhaiterais en donner le reste pour aider les enfants malades. Je ne fais pas confiance aux banques et ne veux pas qu’elles gardent mon argent après ma mort ". Et puis, elle a sorti 300 000 euros en liquide. Nous sommes restés bouche bée. © Lina Ianushevych / Facebook

  • Dans le tram, j’étais assise à côté d’un monsieur élégant qui avait l’air très sympathique. Soudain, une bande de voyous est montée : ils juraient et se comportaient de façon très vulgaire. À l’arrêt, quand le chauffeur a ouvert les portes, un chiot a sauté sous les pieds du monsieur élégant qui descendait. Il a eu l’air très dégoûté et a repoussé le pauvre animal avec sa chaussure bien cirée. D’un coup, un des " voyous " a attrapé le petit chien, l’a mis sous sa veste en cuir et a dit : " Je te ramène chez moi, maman ne sera pas contre ". Je n’oublierai jamais cet incident. © Олька Гусар / Facebook

  • Un jour, je suis allée à la brocante avec ma fille. Lorsque nous étions prêtes à partir, j’ai remarqué un vieux monsieur avec une longue barbe négligée qui était assis sur le sol en train de lire Shakespeare. J’ai dit à ma fille :
    — Regarde !
    — Oui, et quoi ?
    — Il lit Shakespeare en version originale.
    Nous étions très étonnées, toutes les deux. La vraie tragédie humaine. © Михаил Таптыков / Facebook

  • Il y a quelques années, mes parents revenaient de vacances en voiture. Pour une quelconque raison, leur véhicule a quitté la route et s’est coincé. Ils ont essayé de le pousser mais sans succès. Mes parents ne savaient pas quoi faire et étaient désespérés. Soudain, une autre voiture s’est arrêtée à côté d’eux et deux gars en sont descendus. Ils étaient habillés en veste en cuir, étaient très musclés et semblaient menaçants. Papa et maman ont eu très peur mais les deux hommes ont tout simplement soulevé la voiture, l’ont poussée sur la route et sont repartis sans dire un mot. © Наталия Ясная / Facebook

  • Mon mari et moi sommes ouvriers. Pour aller bosser, nous mettons principalement des vêtements achetés dans un magasin de seconde main local, pour ne pas avoir peur de les abîmer. Un jour, après avoir terminé les travaux, nous avons reçu une somme importante et avons décidé de passer nous acheter de nouveaux smartphones. C’était le soir, et le magasin était sur le point de fermer. En nous voyant, un des vendeurs a dit quelque choses du genre : " Ces deux-là, sont venus juste pour se réchauffer en faisant du lèche-vitrines ". Nous ne nous sommes pas vexés et avons tout simplement demandé à un autre conseiller de nous vendre deux téléphones dernier modèle. Si vous aviez vu la tête du premier gars au moment où il nous a vus payer pour notre achat, d’un air tout à fait naturel. © Татьяна Коваш / Facebook

  • J’ai une boutique de chapeaux au centre-ville. Un jour, peu après l’ouverture de mon magasin, deux frères jumeaux sont passés. Ils étaient grands et musclés et étaient couverts de tatouages. Ils ont regardé quelques chapeaux et sont repartis. Puis, ils sont repassés deux ou trois fois durant la semaine. J’ai pensé : " Qui sont ces voyous et pourquoi ils viennent dans ma boutique ? Je ne pense pas que des gars comme eux porteraient des chapeaux... " Mais un beau jour, ils sont revenus pour faire une grosse commande. Il s’est avéré que c’étaient des acrobates célèbres, des gars super sympathiques et un peu timides. © Лиза Шанте / Facebook
  • Mon amie et moi avons passé quelques jours à Vienne. Un soir, nous sommes entrées dans la célèbre bijouterie Frey Wille, peu avant la fermeture. Nous étions en train de discuter avec la vendeuse quand Friedrich Wille, propriétaire du magasin est arrivé. C’était un homme âgé qui se déplaçait à vélo et pas en voiture de luxe avec chauffeur comme on pourrait croire ! © Yulia Dmitrieva / Facebook
  • En marchant dans la rue, mon oncle a entendu un grincement de freins. Il s’est retourné et a vu une Ferrari qui s’était garée pas loin. Il s’attendait à voir un mec cool descendre de la voiture mais quand la porte s’est ouverte, une petite mamie très âgée est sortie de derrière le volant. © Ксения Азарова / Facebook

  • Dans notre bureau, il y avait une agente de nettoyage, qui, si un ordinateur tombait en panne, mettait ses balais de côté et le réparait avant l’arrivée des informaticiens. © Victoria Vladimirova / Facebook

  • Il y a quelques années, mon mari et moi avons passé nos vacances à Interlaken, en Suisse. Le matin, nous déjeunions dans un petit café et à chaque fois, nous y voyions une dame très âgée en vieux manteau, en gants sales et troués et en bonnet ridicule. Elle occupait toujours la même table et buvait du thé. Deux jours avant notre départ, nous avons appelé le serveur et avons proposé de payer un déjeuner pour cette dame. Il nous a regardé et a dit : " C’est la propriétaire de ce café et de tout un réseau de restaurants ici et à Zurich ". © Daniel Ravid / Facebook

  • Ce matin, un chauffeur de taxi m’est rentré dedans. Je suis descendue de ma voiture fâchée et je me suis préparée mentalement à écouter des clichés sur les mauvais conducteurs et à devoir passer des heures à prouver que l’accident n’était pas de ma faute. Mais le chauffeur de taxi s’est avéré être un jeune homme très sympa qui a reconnu sa faute, s’est excusé et m’a donné un chocolat, en plus. © Helen Sights / Facebook

  • Cela nous est arrivé pendant nos vacances en Géorgie. Nous étions trois copines et un jour, des gars locaux nous ont suivies. Nous n’allions pas faire de nouvelles connaissances et le leur avons fait clairement comprendre. Ils ont dit : " Nous voulons seulement vous montrer de beaux endroits pour que vous aimiez la Géorgie comme nous l’aimons “. En conséquence, ils nous ont accompagnées jusqu’à une chute d’eau magnifique que la plupart des touristes ne connaissent pas. © Ольга Волохова / Facebook

  • En faisant les travaux dans notre appartement, nous avons fait venir un carreleur. Un jour, ma mère et moi le regardions travailler et pensions toutes les deux qu’il ne ressemblait pas à un ouvrier. Nous lui avons posé la question et il a répondu : ” Je vous expliquerai tout demain ". Le lendemain, il est arrivé avec un violon et s’est mis à jouer. Il était en fait musicien talentueux. Sa musique nous a beaucoup touchées. © Лика Дараган / Facebook

Quels stéréotypes as-tu eu la chance de casser ? Y en a-t-il quelques-uns dont tu as réussi à te débarrasser toi-même ? N’hésite pas à partager ton histoire avec nous dans les commentaires.

Partager cet article