Sympa

16 termes de psychologie dignes d’être connus pour exceller dans une conversation

Chaque jour, nous nous entourons d’un grand nombre de personnes. Lorsque nous interagissons avec eux, nous remarquons certains traits de caractère et modèles de comportement : t’es-tu déjà demandé pourquoi certaines personnes se comportent d’une manière très étrange et d’autres, au contraire, ont une personnalité honorable ? Tout cela a une explication psychologique.

Sympa a examiné certains termes psychologiques en détails et s’est efforcé d’expliquer leur signification d’une manière simple.

1. Alexithymie

Sa traduction textuelle du terme grec signifie : “sans mots pour les sentiments”. En d’autres termes, c’est un état dans lequel une personne a des difficultés à identifier, différencier et exprimer ses émotions.

2. Authenticité

Si une personne est capable d’exprimer et de dire exactement ce qu’elle ressent et pense, alors elle peut être considérée comme authentique. En d’autres termes, c’est la cohérence entre les sentiments, les mots, les gestes et les expressions du visage.

3. Exagération

Ce terme est défini comme la manifestation d’un sentiment ou d’une humeur d’une manière exagérée. Un tel comportement se caractérise par un excès de langage présomptueux, de gestes contre nature et d’arrogance.

4. Rigidité

La rigidité se définit comme l’incapacité d’une personne de changer la position, l’opinion, les actions, même lorsque cela favorise la situation. Par exemple, les gens rigides refusent de changer leur point de vue, même s’ils découvrent de nouveaux faits qui le prouvent faux.

5. Hypercompensation

Elle fait référence au désir personnel de corriger les défauts physiques et mentaux qui peuvent être à la fois réels et fictifs. En même temps, les ressources investies dans la lutte contre l’imperfection sont considérablement plus importantes que ce dont une personne a besoin dans de telles conditions.

6. Conformité

La conformité c’est lorsqu’une personne a tendance à changer son opinion ou son comportement initial sous l’influence d’une ou plusieurs personnes ou de la société en général.

7. Perception

C’est l’ensemble des mécanismes et des processus par lesquels l’organisme prend connaissance du monde et de son environnement sur la base des informations élaborées par ses sens, lorsqu’une personne trouve inopinément la solution à ses problèmes. La caractéristique principale est précisément une inspiration soudaine. Ainsi, en s’éloignant de l’analyse de la situation, en réfléchissant et en faisant d’autres choses, une personne découvre comment résoudre le problème.

8. Locus de contrôle

Ce terme réfère à la croyance d’une personne sur ce qui détermine sa réussite dans une activité donnée ou, plus généralement, le cours de sa vie. Le locus de contrôle signifie donc que l’attribution des succès et des échecs dans la vie est causée par des facteurs externes (locus du contrôle externe) ou des capacités propres (locus du contrôle interne). Ainsi, une personne attribue tout à la situation des autres ou à elle-même.

9. Catharsis

La catharsis en psychologie fait référence au processus à travers lequel nous “purgeons” des émotions négatives. C’est le soulagement spirituel après une explosion d’émotions. Par exemple, une personne a souffert, s’est mise en colère pour une raison quelconque, et après avoir pleuré, le négatif a disparu et le désir de pardonner est apparu.

10. Obsession

C’est un état dans lequel une personne soulève spontanément des pensées intrusives et des idées qui sont difficiles à contrôler.

11. Affiliation

Ce terme explique le simple besoin humain de communication, d’amitié et de compagnie des autres.

12. Effet Barnum

Cet effet se définit par la tendance à considérer des énoncés généraux sur la personnalité, généralement positifs, comme s’appliquant à soi. Une personne a donc tendance à considérer les descriptions floues et résumées comme totalement fiables, comme par exemple les gens qui croient en l’horoscope.

13. Phubbing

Le terme phubbing, mot-valise anglais formé à partir de phone (téléphone) et de snubbing (snober) et qui peut se traduire par “télésnober”. C’est un phénomène nouveau mais peut-être l’un des plus fréquents de la société moderne. Le phubbing est l’abus d’appareils électroniques qui se manifeste par une distraction constante lors d’une conversation avec un interlocuteur.

14. Effet Pygmalion

Ce phénomène, aussi appelé effet Rosenthal & Jacobson c’est lorsqu’une personne est influencée par ce que son entourage pense et attend d’elle ou la façon dont elle-même se perçoit. Une personne aura tendance à ajuster son comportement pour qu’il soit conforme au niveau d’attente.

Par exemple, si un prof de maths est convaincu que ses élèves sont capables de résoudre tel problème, ils auront de meilleurs résultats. Autre exemple : si une maman dit de sa fille qu’elle est maladroite, cette dernière aura tendance à l’être.

15. Autarcie

Un état dans lequel une personne ressent une satisfaction et une suffisance internes.

16. Affirmation de soi

C’est une caractéristique très importante dans le monde moderne qui permet à une personne d’agir au mieux de ses intérêts, de défendre son point de vue sans anxiété excessive et sans porter atteinte aux droits des autres. Par exemple, on propose à une personne un service téléphonique dont elle n’a pas besoin. Une réponse insultante ou grossière serait incorrecte : “Laissez-moi tranquille ! Je n’ai pas le temps”. La bonne chose à faire : “Merci pour la proposition, mais je n’en ai pas besoin.”

Lequel de ces termes connaissais-tu déjà ? Si tu as des exemples similaires, partage-les avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Illustratrice Natalia Tylosova pour Sympa