Sympa
Sympa

9 Expressions courantes qui peuvent t’attirer des ennuis

La plupart d’entre nous se sont déjà retrouvés dans des situations où nos mots ont été mal interprétés. Dans cet article, nous te donnons des conseils sur les phrases à éviter, afin que tes mots ne soient jamais perçus comme durs ou peu professionnels, car même la situation la plus désagréable peut être retournée en ta faveur avec le bon choix de mots.

Chez Sympa, nous souhaitons t’aider à éviter tout malentendu et toute autre situation inconfortable grâce à des conseils avisés.

1. “Je suis ton plus grand fan”

Dire que tu es le plus grand fan de quelqu’un, en particulier d’une célébrité, peut te faire paraître quelque peu naïf. Cela donne l’impression d’idolâtrer une personne, de la mettre sur un piédestal, alors qu’elle n’est qu’un être humain comme les autres.

2. “Les gars...”

Cette expression est trop informelle pour un environnement de travail et d’autres situations où la formalité est requise. Il est important pour beaucoup d’entreprises de maintenir des frontières professionnelles entre les travailleurs, il est donc préférable de se référer aux collègues en tant que ’"équipe" ou “collègues”.

3. “Il se trouve que...”

La plupart des mots compliqués ou des phrases longues ont peuvent toujours être remplacés par des formules simples et courantes. Par exemple, “il se trouve que” peut être remplacé par “en réalité”, et c’est encore mieux à l’écrit, car l’utilisation de mots de remplissage ou compliqués rendra tes propos moins clairs. En fait, l’utilisation d’expressions compliquées te fera perdre de ta crédibilité aux yeux de tes lecteurs plutôt que de te faire paraître intelligent.

4. “C’est peut-être une question bête, mais...”

Le fait d’autoproclamer ton manque de connaissances ne t’aide en rien à améliorer ton image aux yeux des gens ; au contraire, tu peux passer pour une personne qui manque de confiance en elle. Nous avons tous des expériences différentes, il n’y a donc rien de mal à ne pas savoir quelque chose et à poser une question à ce sujet ; c’est ainsi que l’on acquiert de nouvelles connaissances, après tout. Alors, fonce, et pose ta question.

5. “Ce n’est pas mon travail”

Si tu es capable de faire quelque chose, mais que tu refuses de le faire parce que cela ne correspond pas à ta description de poste, tu risques de passer à côté d’une potentielle promotion. Nous ne disons pas qu’il faut laisser les gens profiter de tes compétences sans rémunération, mais le fait d’accomplir des tâches qui ne correspondent pas à la description de ton poste peut t’aider à négocier une promotion avec ton patron en lui montrant de bons résultats, ou te permettre d’assumer des responsabilités plus intéressantes tout en éliminant éventuellement celles que tu n’aimes pas particulièrement faire.

6. “Oups” ou “au temps pour moi”

Si tu es responsable de quelque chose, il est préférable de t’excuser directement auprès de la personne en disant “Je suis désolé”. Si tu dis “oups” ou “au temps pour moi”, tu n’as pas l’air sincère dans tes excuses. En fait, cela donne l’impression que tu n’es pas capable d’assumer la responsabilité de tes actes, même si ce n’est pas ce que tu voulais dire.

7. “Désolé de te déranger, mais...”

Dans un environnement professionnel, il n’y a pas de “nuisance” lorsqu’il s’agit de responsabilités liées au travail d’une personne. En prononçant cette phrase, tu permets à tes collègues d’exercer un contrôle sur toi ou sur ta demande et de refuser de t’aider en la considérant comme une gêne. Si tu vois qu’une personne est occupée, il est préférable de lui dire clairement que tu as une demande à lui faire lorsqu’elle aura plus de temps, plutôt que de prononcer cette phrase.

8. “Tu as tort”

Cette phrase semble très impolie dans un environnement formel. Si tu n’es pas d’accord avec un collègue, il est important de te rappeler que vous êtes tous deux des professionnels, et que dire ouvertement que quelqu’un a tort signifie que tu discrédites ses connaissances et son professionnalisme. Il est préférable de dire que tu n’es pas d’accord avec quelqu’un et d’en donner les raisons, afin de pouvoir avoir une discussion mature sur le sujet.

9. “Je ne suis pas un expert, mais...”

Cette expression pose plusieurs problèmes. Tout d’abord, pourquoi te décrédibiliser ou discréditer ton idée en proclamant que tu n’es pas un expert ? Lorsque tu présentes une nouvelle idée, il est préférable de paraître sûr de toi.

Deuxièmement, si ton idée ne fonctionne pas, il est immature d’être incapable d’en assumer la responsabilité en disant que c’est parce que “tu n’es pas un expert”. Tu auras une bien meilleure image si tu t’excuses pour une situation que tu as créée et si tu passes à autre chose.

Alors, as-tu déjà utilisé des expressions qui ont pu irriter les gens à qui tu t’adressais ? Et toi, penses-tu que l’utilisation d’un langage informel brouille les frontières professionnelles ?

Sympa/Psychologie/9 Expressions courantes qui peuvent t’attirer des ennuis
Partager cet article