Sympa
Sympa

Ces 7 choses à éviter de faire en Corée du Sud risquent de surprendre les voyageurs inexpérimentés

Avant de te rendre dans un pays inconnu, tu dois commencer par te renseigner sur ses caractéristiques culturelles, afin de rapidement t’y familiariser. Et encore plus si tu vas en Asie, où la société respecte toujours certaines traditions et maintient une structure hiérarchique à respecter. L’un de ces pays traditionnels est la Corée du Sud, et certaines particularités ou tabous de ce beau pays peuvent néanmoins surprendre les personnes non-averties.

Sympa a donc réuni aujourd’hui pour toi les coutumes les plus étranges et les interdictions de la Corée du Sud, afin que tu ne ruines pas ton voyage au “pays du calme matinal”.

1. Ne joue pas avec tes baguettes.

Dans la culture coréenne, de nombreux tabous sont associés aux baguettes. Par exemple, si tu piques ta nourriture avec tes baguettes à la manière d’une fourchette européenne, l’hôte qui t’héberge ou le cuisinier considérera ce geste comme une insulte personnelle. En Corée, les baguettes dressées, surtout si elles sont plantées dans du riz, sont associés à la mort, car elles rappellent les bâtonnets d’encens que l’on plante de cette manière dans du sable lors des funérailles.

2. Ne laisse pas de pourboire.

En Corée du Sud, si tu laisses un pourboire au serveur, il le prendra comme une insulte. Ils ont de très bons salaires, et ce geste peut offenser le personnel. Mais si tu vas dans un bar américain ou européen, où le propriétaire et le personnel ne sont pas coréens, c’est différent. Tu pourras alors tranquillement donner un pourboire et montrer toute la générosité de ton âme.

3. Ne laisse pas de nourriture dans ton assiette.

Les Coréens traitent la nourriture avec beaucoup de respect. Les souvenirs de la guerre entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, et de l’annexion japonaise, sont encore très frais. Les portions ici sont donc grandes, épicées et, souvent piquantes. Lors d’une visite chez quelqu’un, il est déconseillé de refuser la nourriture offerte, et encore plus de laisser un plat inachevé. Dans les restaurants, on peut même te dire quelque chose si tu laisses de la nourriture dans ton assiette.

4. Ne fixe pas les locaux.

Les Coréens perçoivent un regard insistant comme une invasion de leur espace personnel. N’essaye pas non plus de photographier un coréen sans lui demander d’abord la permission. Ce n’est pas uniquement pour une question d’inconfort personnel, on peut très bien te verbaliser ou même t’emmener au commissariat pour avoir pris quelqu’un en photo de la sorte. Et va expliquer que cette photo n’a pas été prise avec de mauvaises intentions.

5. N’entre pas en conflit avec qui que ce soit, surtout avec les personnes âgées.

En Corée, la hiérarchie par âge est très importante. Les plus jeunes doivent obéir aux anciens et ne pas être impolis envers eux. Les vieilles dames (ajumma) ont parfois un caractère scandaleux, mais ne les contredis en aucun cas. Même si elles ont tort et qu’elles ont elles-mêmes déclenché le conflit. En général, tous les conflits en Corée du Sud sont résolus en faveur des résidents locaux. Et les escrocs en profitent donc ouvertement.

6. Ne sois pas surpris par tous les sujets faisant référence au caca.

En Corée il n’y a aucun tabou avec tout ce qui touche au caca. Les gens peuvent parler en toute tranquillité de leurs problèmes d’élimination, qu’ils soient petits ou grands, et une fille peut très bien dire à son petit ami qu’elle a la diarrhée. De plus, les questions concernant ce sujet sont fréquentes lors d’un dîner ou en compagnie d’amis. On peut tranquillement te demander si tout va bien avec ton transit. En Corée, il existe d’ailleurs un réseau de toilettes publiques propres et gratuites, et à Séoul, on a même construit un parc dédié à la culture des WC. Comme on dit, ce qui est naturel ne peut pas être désagréable.

7. Ne touche pas les gens qui dorment dans les rues.

En Corée, il existe une attitude particulière vis-à-vis de l’alcool. Les Coréens travaillent dur et boivent aussi beaucoup d’alcool. Bien sûr, pas tous les jours, mais surtout pour fêter l’arrivée du week-end. On boit d’ailleurs généralement en compagnie de l’ensemble de ses collègues de travail pour fêter la fin de semaine laborale. Il n’est d’ailleurs pas d’usage de rejeter l’invitation à boire de son chef (rappelle-toi le point sur la hiérarchie), même si ça n’est en rien obligatoire. Sache tout de même que lors de ces sorties d’entreprise, tu peux obtenir une promotion, un projet intéressant, ou une augmentation de salaire. Après ce genre d’événements, il y a donc des hommes et des femmes bien habillés mais complètement saouls qui dorment dans les rues et dans le métro de Séoul. Ne les touche surtout pas, et essaye encore moins de les relever pour les raccompagner à la maison. Ne t’inquiète pas pour eux, ils ne se feront pas dépouiller, mais ce sont les policiers qui se chargeront de ramener les employés ivres chez eux.

Laquelle de ces informations trouves-tu la plus étrange ? Que penses-tu de ces interdictions ? Laisse ton opinion dans les commentaires !

Sympa/Psychologie/Ces 7 choses à éviter de faire en Corée du Sud risquent de surprendre les voyageurs inexpérimentés
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire