Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 11 techniques de communication t’aideront à faire face à n’importe quel “Monsieur Je Sais Tout” et à remporter les débats

Dans son livre L'art de l'attaque verbale, Karsten Bredemeier écrit que la capacité à gagner dans un conflit ne dépend pas tant de la connaissance que des tactiques et astuces que n'importe qui peut apprendre. En utilisant cette méthode, tu désarmeras tes adversaires avec brio, et même tes commentaires sur Internet recevront une plus grande quantité de likes.

Sympa a compilé pour toi les trucs et astuces les plus simples et les plus efficaces qui te permettront de remporter dignement n'importe quelle joute verbale.

Parle de manière simple

Dans son livre The Art of Controversy, Jonathan Herring souligne que la manière de parler devrait toujours être adaptée au niveau de compréhension de ceux à qui l'on s'adresse. Personne ne devrait donc se vanter en utilisant des termes savants, surtout si l'on sait que notre interlocuteur ne les comprendra pas. En fin de compte, explique clairement ce que tu veux dire.

D'un autre côté, des mots et des termes compliqués peuvent être utilisés pour tenter de confondre ton adversaire, mais ce ne serait plus un jeu équitable.

Ne cite que des personnes compétentes

Quel que soit le sujet dont tu parles, il y aura toujours des personnes célèbres qui l'auront étudié avant toi. Ce peut être des politiciens, des scientifiques, des écrivains, etc... Argumente donc ta position en te référant aux opinions de personnes compétentes en la matière, cela donnera plus de poids à chacun de tes mots. L'essentiel est que tes références soit réelles, sinon, tu risques de perdre en crédibilité.

Base-toi sur des faits et des statistiques

Il existe deux types d'arguments avec lesquels il est presque impossible de discuter : les faits et les statistiques. Il est peu probable que ton adversaire essaye de réfuter la vérité immuable que la Terre est ronde (bien que de telles personnes existent encore). Il est vrai que les données statistiques ne sont pas toujours à portée de main, mais ici, le dieu Google peut t'aider.

Critique une idée, pas une personne

Pour cela, tu dois avant tout connaître clairement le sujet et voir où est la limite où se termine la conversation et où commence l'échange de reproches. Dans un conflit, peu importe si une personne bafouille, parle doucement, fort, rapidement ou lentement, seuls comptent ses pensées et ses arguments. Rappelle-toi également que l'opinion d'une personne à propos d'un sujet est juste une opinion, et n'est en rien une caractéristique de cette personne en tant qu'individu.

Montre-toi d'accord avec ton adversaire pour qu'il soit d'accord avec toi

Parfois, ce peut être utile de montrer un accord partiel avec son adversaire. Trouve quelque chose où vous êtes d'accord, cela rendra ton adversaire plus ouvert à la persuasion. Utilise la méthode du "oui, mais..." Si tu vois que ton adversaire croise les bras et fronce les sourcils, tu es en train de le perdre. Peut-être devrais-tu te montrer d'accord avec l'une de ses idées, ne serait-ce que pour calmer la situation et prédisposer ton interlocuteur à écouter la suite.

Pose des questions

Prétendant l'innocence, n'hésite pas à poser sincèrement des questions. La personne va se détendre, elle ne se sentira pas menacée, et commencera à raisonner. À chaque étape, renforce tes questions, rend-les plus difficiles, et trouve des contradictions. À la fin, ton interlocuteur sera confus et perdra le combat. Cette technique s'appelle "Ironie Socratique." Grâce à elle, le célèbre philosophe a remporté de nombreux conflits verbaux.

Joue avec les émotions de ton adversaire

Jouer avec les émotions agit beaucoup plus vite et avec une plus grande précision. Parfois, une seule émotion bien définie peut surmonter les arguments les plus forts. Fais en sorte que ton interlocuteur se sente coupable de t'avoir mal parlé ou, au contraire, encense-le : la flatterie désarme toujours l'autre. Essaye d'émouvoir ton interlocuteur. Cela te donnera raison plus facilement, ou le distraira simplement, ce qui te donnera un net avantage.

Surveille tes mots

Essaye de ne pas utiliser des mots flous tels que "peut-être", "probablement", "je crois", ou "je ne suis pas sûr". Ces mots laissent des trous dans ton argumentation et montrent ton incertitude. Ton adversaire peut en profiter pour démolir tes arguments. Fais attention aux détails. Sois concret, n'entre pas dans une démagogie approximative, il est très facile de s'y perdre.

Écoute attentivement

Beaucoup de gens ne savent pas comment argumenter, parce qu'au lieu d'écouter leur interlocuteur, ils pensent à ce qu'ils vont lui répondre ensuite. Du coup, le fil de la conversation est perdu et c'est comme ça que l'on voit souvent des interlocuteurs se quereller ou mener ce qu'on appelle un "dialogue de sourds" qui n'aboutit à rien.

En écoutant attentivement ton interlocuteur, observe sa manière de parler. Essaye de saisir la logique de son raisonnement pour anticiper son prochain mouvement. Trouve quelles sont ses faiblesses : manque de logique, contradictions, position confuse, etc...

Reste calme

Dans le feu de l'action, la tentation d'élever la voix ou d'interrompre ton interlocuteur est parfois très grande. Mais ce genre de comportement est avant tout une preuve de faiblesse, c'est en quelque sorte la dernière carte à jouer lorsqu'on est à court d'idées. Alors essaye de rester calme et confiant, afin de ne pas donner à ton adversaire l'occasion de blesser ton amour-propre, et tu gagneras le respect et la reconnaissance des auditeurs. Seule une tête froide est capable de penser clairement.

Ne réponds pas aux provocations

Parfois, une simple discussion se transforme en une confrontation ouverte. Si tu vois que ton interlocuteur commence à attaquer tes caractéristiques personnelles et dépasse les limites de la décence, alors il vaut mieux céder, et préserver tes nerfs. Il existe un genre de personnes qui ne peuvent pas avoir de conversation constructive. Ils argumentent uniquement pour s'affirmer, essayant au passage de t'humilier, ignorant totalement le bon sens. Il est préférable de rester à l'écart de ce type d'interlocuteurs.

Et toi, tu as un secret qui te permet de gagner les disputes ? Explique-le nous dans les commentaires !