Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 12 histoires émouvantes sur l’amour des animaux pour leurs maîtres te feront avoir la gorge serrée

Bien que les sentiments des animaux aient été étudiés pendant des siècles, il n'est pas nécessaire d'être scientifique ou d'avoir faite de longues études pour savoir que certains sont capables de créer des liens affectifs très forts envers les êtres humains. Beaucoup d'entre nous qui ont eu la chance d'avoir un animal de compagnie peuvent confirmer que les animaux savent nous montrer qu'ils nous aiment, et certains d'entre nous sont même persuadés que beaucoup seraient prêts à donner leur vie pour eux.

Aujourd'hui, chez Sympa, nous nous sentons d'humeur sentimentale, c'est pourquoi nous avons réuni pour toi 12 histoires à la fois émouvantes, drôles, surprenantes et même parfois héroïques avec des animaux qui ont donné une belle leçon de loyauté au monde grâce à l'amour qu'ils ont éprouvé pour leurs maîtres.

1. Toldo : le chat du cimetière

Dans la région de Montagna, en Italie, vit Toldo, un chat dont la fidélité et l'amour envers son maître ont rendu ridicule cette croyance populaire affirmant que les chats sont insensibles.

Depuis que son maître Renzo Lozelli est mort en 2011, Toldo visite sa tombe tous les jours, et lui ramène des brindilles, des feuilles et même des gobelets en plastique.

2. L'émouvante histoire de Hachiko

Il était assez logique que le plus célèbre des chiens de race Akita apparaisse dans cette liste. Hachiko a inspiré le cinéma et la littérature, et c'est une icône de la culture contemporaine grâce à son émouvante histoire qui s'est passée dans les années 20. C'est un chien qui vivait à Tokyo, au Japon, avec un professeur d'université portant le nom de Hidesamuro Ueno.

Les habitants de la ville disent que Hachiko allait tous les soirs à la gare de Shibuya pour attendre son maître à la sortie du train. En 1925, Ueno est décédé, laissant derrière lui son ami. Dès lors, pendant 11 ans, le chien s'est rendu à la gare tous les soirs pour attendre son maître, regardant désespérément les wagons dans l'espoir que son ami descende de l'un d'eux.

Un des étudiants d'Ueno a découvert ce qui se passait et a décidé de publier cette histoire. Elle s'est avérée être si émouvante qu'Hachiko est rapidement passé de légende nationale à vedette internationale. Quand Hachiko est mort, neuf ans plus tard, une statue a d'ailleurs été érigée à la gare pour commémorer sa loyauté.

Hachiko a non seulement conquis le monde par l'amour inconditionnel qu'il portait à son maître, mais il a aussi aidé à sauver sa race, car avant que ce chien ne devienne célèbre, il y avait seulement 30 Akitas dans tout le Japon.

3. Canelo, le chien de Cadix

À la fin des années 1980, à Cadix, en Espagne, un homme dont le nom est inconnu vivait seul avec son chien nommé Canelo. Comme l'homme souffrait de problèmes rénaux, on pouvait souvent le voir avec son fidèle compagnon sur le chemin de l'hôpital Puerta de Mar, où il allait se faire dialyser.

À son arrivée, l'homme entrait dans l'hôpital afin de suivre son traitement pendant que Canelo restait à la porte pour l'attendre. Un jour, l'homme a souffert de complications et est décédé à l'hôpital. À partir de ce moment, Canelo l'a attendu devant les portes de l'hôpital pendant 12 ans, s'opposant fermement à toute personne qui tentait de le faire partir.

En 2002, Canelo est mort à l'extérieur de cet hôpital durant un ouragan. Cependant, son amour inconditionnel a été immortalisé par la communauté gitane qui lui a dédié un monument, et une rue a été baptisée en son honneur.

4. L'amour éternel de Harry

© Pexels.com, Foto ilustrativa

David a décidé d'emmener Harry, son perroquet africain gris, chez le vétérinaire pour une raison très étrange. Chaque fois qu'il rentrait du travail pour le saluer, Harry lui vomissait dessus. Le diagnostic de l'expert fut pour le moins surprenant, puisque l'oiseau n'était pas malade, mais simplement amoureux...

"Ces oiseaux, lorsqu'ils courtisent une femelle, régurgitent les graines qu'ils ont récoltées pour les lui offrir. C'est leur manière lui montrer qu'ils l'aiment", a expliqué David Perpiñán, vétérinaire à l'hôpital zoologique de Badalona à Barcelone, lors d'une interview avec la chaîne BBC.

Le vétérinaire a conseillé à David de trouver une petite amie pour Harry, une solution qui a réglé le problème. Cependant, ils sont restés très bons amis.

5. L'affection féroce de Christian

Christian est le nom d'un lion qui a été adopté en 1969 par les Australiens John Rendall et Anthony Burke à Londres, en Angleterre. Le propriétaire d'un zoo local l'a vendu à ces jeunes gens pour 250 guinées (ancienne monnaie utilisée au Royaume-Uni) parce que c'était un animal très difficile à soigner.

Rendall et Burke l'ont donc gardé dans leur appartement où ils l'ont nourri, ont joué avec, et l'ont rendu très heureux. Cependant, lorsque Christian a grandi, ils ont dû trouver une nouvelle maison car le lion commencait à devenir trop imposant. Christian a ainsi vécu dans un magasin de meubles, et même dans un cimetière de la ville.

Les maîtres du "roi des animaux" ont ensuite réalisé qu'il serait mieux pour Christian qu'il vive dans son habitat naturel, et ont donc décidé de demander de l'aide à George Adamson, un célèbre défenseur de l'environnement kényan, qui a accepté d'accueillir Christian dans le Parc National de Kora, au Kenya.

En 1971, après avoir appris que la réinsertion dans la nature de Christian avait été un succès, Rendall et Burke ont décidé de se rendre au Kenya pour rendre une visite à leur ami. La réaction du félin lors des retrouvailles avec ses parents adoptifs a été filmée sur une vidéo qui a surpris le monde entier, car, après un bref moment de prudence, il a littéralement sauté dans les bras de ses deux amis.

Cette histoire a fait le tour du monde et a même été le sujet principal du documentaire Christian the Lion, produit par World's End.

6. Le courageux Rex

Le 21 mars 2018, Javier Mercado, un jeune homme de 16 ans, et Rex, son berger allemand, étaient chez eux à Washington, aux États-Unis. Les deux amis regardaient la télévision jusqu'à ce qu'ils entendent des bruits étranges venir du rez-de-chaussée. Rex a alors décidé d'aller voir ce qui se passait.

L'adolescent a alors regardé par la fenêtre et a remarqué des véhicules étranges garés devant chez lui. Il a également entendu des voix inconnues s'écrier : "Le chien m'a mordu ! Attrape le chien !"

Le chien, ensanglanté, est alors remonté vers chez son maître à l'étage. Ensemble, ils sont entrés dans le placard avec un téléphone pour appeler les services d'urgence. Lorsque les criminels sont montés à leur tour, armés, et ont découvert la cachette, Rex, alors qu'il était gravement blessé, a sauté sur les assaillants pour protéger son maître. Il a reçu quatre balles, mais a réussi à neutraliser les intrus.

Heureusement, cette histoire se termine bien. La police est arrivée, a capturé les criminels, et surtout, Rex a survécu après avoir reçu des soins vétérinaires et plusieurs opérations chirurgicales. Cette histoire est sans aucun doute une très grande preuve de courage et d'amitié.

7. Les dernières paroles de l'oiseau le plus intelligent du monde

Le perroquet jaco le plus intelligent du monde portait le nom de Alex, qui est l'acronyme de Avian Learning Experiment, car cet animal a fait l'objet d'une expérience qui aura duré 30 ans. Elle a commencé en 1976, et fut menée par la psychologue pour animaux Irene Pepperberg, à l'Université de l'Arizona, puis plus tard à l'Université de Harvard, en collaboration avec l'Université Brandeis, aux États-Unis.

Irene a acheté Alex dans une animalerie et a pris soin de lui depuis tout petit, afin d'étudier objectivement le niveau d'intelligence de cette espèce. Les résultats ont été si surprenants que la communauté scientifique de l'époque a carrément changé d'opinion à ce sujet, qui jugeait jusque là que ces oiseaux ne pouvaient prononcer des mots que par imitation.

Alex avait non seulement l'intelligence d'un enfant de cinq ans et un vocabulaire très varié, mais il avait aussi un grand cœur et aimait sa maîtresse par-dessus tout. Elle était toujours proche de lui pendant les séances, et il l'appelait toujours par son prénom, ou lui disait "Je t'aime", ou "Ne t'en va pas."

Alex est mort une nuit dans sa cage à l'âge de 30 ans (très jeune pour son espèce qui vit habituellement 50 ans ou plus), sans raison apparente. Irene Pepperberg a déclaré que la nuit où il est mort, lorsqu'elle lui a dit au revoir avant d'aller se coucher, Alex lui a dit ces derniers mots : "Je t'aime, sois heureuse". Pepperberg a écrit un livre intitulé Alex & Me (Alex et moi) dans lequel elle raconte les expériences menées avec cet extraordinaire perroquet.

8. Batallón, le héros qui a fait face au feu

© pixabay.com, Foto ilustrativa

Le 14 février 2018, Juan Suazo et son chien Batallón se sont retrouvés pris au piège dans un incendie qui s'est produit chez eux à Copiulemu, au Chili.

Le Golden Retriever a guidé son propriétaire âgé de 71 ans vers une sortie sûre après l'avoir aidé à s'échapper par la fenêtre de la pièce dans laquelle il avait été piégé, le sauvant ainsi d'une mort certaine. Les deux amis ont survécu, ils sont aujourd'hui en très bonne santé, et sont plus amis que jamais.

Juan Suazo a déclaré dans une interview menée par "24 Horas" qu'en 2010, Batallón était déjà avec lui pendant un violent tremblement de terre qui a secoué le pays, au cours duquel l'animal avait été blessé aux yeux. Son maître avait alors investi tout son temps et ses économies afin de sauver la vue de son fidèle compagnon. Batallón et Juan resteront sans doute ensemble toute leur vie.

9. L'espoir de Frankje

Michele Scarponi, champion cycliste du Tour des Alpes en 2011, a longtemps vécu avec son perroquet Ara, nommé Frankje, à Fillotrano en Italie. Les deux étaient inséparables.

Frankje accompagnait Scarponi dans sa plus grande passion : le cyclisme. Pendant que l'athlète s'entraînait sur les pistes près de chez lui, l'oiseau grimpait sur le guidon ou volait au-dessus de son compagnon, le suivant sur les routes. Parfois, lorsqu'il se sentait fatigué, il se reposait sur un panneau de signalisation en attendant de voir passer son maître.

Le 22 avril 2017, Scarponi a été tué par une camionnette alors qu'il s'entraînait sur la route, laissant à la fois un grand vide dans le monde du cyclisme, mais aussi une immense douleur dans le cœur de l'oiseau bleu. Depuis ce jour, Frankje se perche chaque jour sur le panneau situé à l'endroit où il aimait tant attendre son maître, et nourrit l'espoir de le voir passer afin de rentrer ensemble à la maison.

Le cycliste, décédé à l'âge de 37 ans, a été enterré avec sa tenue préférée, celle qui portait les couleurs du magnifique plumage de Frankje.

10. Bobby, l'inconditionnel gardien

Bobby était un chien qui vivait à Édimbourg, en Écosse, avec son maître, le policier John Gray. Il était connu et apprécié de tous ses voisins parce qu'il savait faire toutes sortes de tours et était très intelligent.

Malheureusement, John est mort le 15 février 1858 de la tuberculose, laissant son compagnon seul et très triste. Bobby a assisté à l'enterrement de son maître, et est resté à côté de lui jusqu'au dernier moment, quand ce dernier fut mis en terre. Dès lors, Bobby a décidé de rester vivre au cimetière pour garder la tombe de la personne qu'il aimait le plus.

11. Masha, une mère à la rescousse

© pixabay.com, Foto ilustrativa

À Moscou, en Russie, un chat errant a sauvé un bébé abandonné près d'une benne à ordures. La chatte a donné sa chaleur au nourrisson âgé d'une semaine pendant plusieurs heures, jusqu'à ce qu'une dame vivant dans un bâtiment voisin les remarque au milieu de la neige.

Selon les informations transmises par la chaîne russe Zvezda en janvier 2015, Masha (comme les voisins l'appelaient) ne voulait pas quitter le bébé quand les sauveteurs sont arrivés, montrant son opposition à quiconque essayait de lui retirer l'enfant. Il a même pourchassé l'ambulance alors que cette dernière s'éloignait.

Aujourd'hui, Masha et son bébé humain ont tous les deux été adoptés par une famille qui les aime. Sans aucun doute une des plus belles histoires de maternité avec une fin très heureuse.

12. Salty, héros des attentats du 11 septembre

Le 11 septembre 2001, l'ingénieur colombien Omar Eduardo Rivera travaillait dans son bureau avec Salty, son labrador, au 71ème étage de la première tour des emblématiques Twin Towers.

À 8h45 du matin, Omar a entendu un bruit de tonnerre et a remarqué que le bâtiment avait lourdement tremblé : un avion venait de frapper la tour. La panique a alors envahi tous ceux qui se sont subitement retrouvés piégés dans cet enfer de 417 mètres de hauteur. Omar, qui est aveugle, attrapa la laisse de Salty et se dirigea vers l'escalier de secours.

Omar a pensé qu'il ne pourrait pas être sauvé, en raison de son incapacité visuelle et du chaos causé par les personnes désespérées, alors il a décidé d'abandonner et de lâcher la laisse de Salty pour qu'elle au moins puisse avoir une chance de survivre. Mais la courageuse labrador, après avoir remarqué que son propriétaire l'avait lâchée, est retournée le chercher.

Ensemble, les deux amis ont réussi à descendre les 71 étages et à quitter le bâtiment, un trajet qui leur a pris plus d'une heure. Quelques minutes après avoir réussi à s'abriter loin du sinistre, les tours jumelles se sont effondrées, marquant un avant et un après dans l'histoire du monde.

© pixabay.com, Foto ilustrativa

Comme Darwin disait...

Bien que ses théories allaient à l'encontre de toutes les hypothèses de l'époque, en 1872, Charles Darwin défendait dans son livre L'Expression des Émotions chez les Animaux et chez l'Homme l'idée que les sentiments ne sont pas exclusivement réservés aux humains. Il a écrit ce livre après 30 ans d'observations faites sur les humains de différentes cultures et leurs animaux domestiques.

Bien que plus de 100 ans se soient écoulés depuis la publication de cet ouvrage, les sentiments et la conscience des animaux continuent d'être une source de curiosité pour la science, puisqu'ils représentent en quelque sorte la clé permettant de comprendre toutes les facettes de l'évolution et de la complexité du monde du vivant.

Les animaux de compagnie ont toujours joué un rôle important dans l'expérience humaine depuis le début de notre vie sur Terre : ils nous ont tour à tour protégés, rendus heureux, ils nous ont fourni des enseignements, nous ont aidés à accomplir diverses tâches, et ils ont même sauvé de nombreuses vies. Nous avons encore beaucoup à apprendre à leur sujet, de leur loyauté totalement désintéressée à leur capacité d'aimer inconditionnellement.

En sachant tout cela, penses-tu maintenant que l'humanité devrait repenser la façon dont elle traite les animaux ? Est-ce que toi et ton animal de compagnie avez vécu une histoire surprenante qui vaut la peine d'être connue ? Laisse-nous un message dans la section des commentaires, et n'oublie surtout pas de dire "J'aime" si cet article t'a plu. Tu sais également que tu peux t'abonner à la page de Sympa pour continuer à découvrir notre contenu divers et varié. Et partage cet article autour de toi bien entendu !

Photo de couverture The Alex Foundation/ Facebook