Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Des psychologues révèlent 7 méthodes que les autres utilisent pour nous faire faire ce qu’ils veulent

3-76
12k

T’es-tu déjà retrouvé(e) dans une situation où tu as acheté cette centième paire de chaussures dont tu n’avais pas besoin, ou bien, à garder les enfants de tes voisins au lieu d’aller au cinéma comme tu l’avais prévu ? Eh bien, c’est probablement parce que tu ne réalises même pas à quel point les gens ont recours à des méthodes manipulatrices sur nous.

Chez Sympa, nous croyons qu’un homme averti en vaut dix et qu’il faut faire passer le mot. Alors, lis bien cet article et tu découvriras 7 pièges dans lesquels tu peux tomber et qui te font faire ce que les autres attendent de toi.

1. “Mais tous tes amis le font déjà”

Il existe toute une science pour manipuler quelqu’un à acheter quelque chose, alors qu’il n’en a pas besoin. Les vendeurs font attention à l’apparence et au groupe social du client. Donc si tu es un étudiant, une mère au foyer ou une maman qui travaille, on te dira “Tous les gens comme vous achètent ce genre de robes !”

C’est ainsi que les promotions sur Instagram fonctionnent : tu suis des gens plus ou moins comme toi, ils font la publicité de quelque chose et tu te sens mis sur la touche et tu ressens donc le besoin d’obtenir ce qu’ils ont !

2. La méthode “Vise plus bas”

Il existe une méthode de marketing qui stipule que si l’on te dit non, demande encore, mais en réclamant moins gros que la dernière fois, ou même, tu peux faire quelque chose qui s’apparente à un service rendu à ton interlocuteur, et tes chances d’obtenir un “oui” augmenteront grandement.

Par exemple, si l’un de tes collègues te demande 100€, les chances pour que tu dises oui sont maigres. Mais s’il te demande ensuite un montant plus petit, tel que 30€, et qu’il te promet de te les rendre dans la semaine, les chances sont bien plus grandes, n’est-ce pas ?

3. Une touche personnelle

Les chercheurs de l’Université d’État Sam Houston ont découvert que les participants à leur étude étaient plus enclins à accepter de remplir un formulaire s’il contenait un message écrit à la main et demandant leur aide. “Cela rappelle l’importance de la touche personnelle”, dit Jephtha Tausig-Edwards, une psychologue clinicienne qui pratique à New York et dans le Massachusetts.

Donc quand le vendeur te demande ton prénom, ce que tu fais dans la vie, ou pour qui tu achètes ces articles, il essaie de créer une connexion, de se donner des airs de personne attentionnée, car cela facilite le processus de vente.

4. Une approche constante

Selon les chercheurs de l’Université de Stanford, les gens ne se sentent pas à l’aise quand ils disent non à la même personne plusieurs fois. Donc si tu déclines une demande, et que la même personne t’approche plus tard avec la même requête, tu as plus de chances d’accepter ! Et c’est parce que tu te sens coupable ou parce que tu as l’impression de l’avoir laissée tomber la première fois, expliquent les chercheurs.

5. Promettre des avantages

Des chercheurs en Allemagne ont découvert que les gens ont plus tendance à accepter de faire quelque chose s’ils y voient un intérêt personnel. Cette astuce est souvent utilisée par les gens qui poursuivent leurs propres objectifs égoïstes. Donc il est important de savoir distinguer les offres réellement profitables ou les demandes sincères venant de tes amis, de celles des gens qui essaient de te berner.

6. Tu peux toujours dire “Non”

On se sent bel et bien puissant quand on a le choix de dire “non”. Rappeler à quelqu’un qu’il est libre et qu’il n’est pas otage est aussi une ruse bien connue. Tu peux par exemple entendre : “Ce n’est pas la peine” ou “Cela vous va très bien, mais c’est à vous de décider”. Les psychologues expliquent que cette technique te rappelle que tu es libre, tu te sens alors à l’aise, et cela double les chances pour que tu dises oui.

7. L’astuce des trois “Oui”

Il existe une technique très connue que tu peux utiliser si tu veux que quelqu’un dise oui : pose au moins deux petites questions qui obtiendront à coup sûr une réponse positive, et ensuite, demande à cette même personne qu’elle te rende service ! Comme les psychologues le disent, nous nous en remettons à nos valeurs et à notre comportement, et nous avons l’impression de devoir tenir nos promesses, et de devoir répondre positivement à de plus en plus de requêtes. Si tu dis oui à de plus en plus de choses, c’est qu’ils t’ont eu !

As-tu déjà eu l’impression qu’on te forçait à acheter quelque chose ? Nous serions heureux d’entendre tes histoires dans les commentaires ci-dessous !

Illustré par : Olga Khodiukova pour Sympa
3-76
12k